Accueil » Comment devenir Plombier chauffagiste ?
Métiers

Comment devenir Plombier chauffagiste ?

Plombier effectuant la réparation d'une chaudière

Le plombier chauffagiste est un technicien du bâtiment qui réalise des travaux de plomberie et de chauffage pour les entreprises ou les particuliers. Il intervient souvent en cas de problème de plomberie (canalisations bouchées, par exemple) ou simplement pour procéder à l’installation d’un équipement. Il se déplace à domicile.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP
  • Études en alternance : Alternance possible
  • Salaire débutant : 1 678 € brut par mois
  • Statut : Chef d’entreprise, indépendant, salarié
  • Métiers associés : chauffagiste, monteur sanitaire, piscinier
  • Secteur d’activité : Artisanat, BTP

Au-delà du dépannage en cas de fuite d’eau, le plombier chauffagiste réalise des missions variées : installation d’appareils sanitaires, réparation de la robinetterie, maintenance d’équipements thermiques, etc. Il intervient dans les chantiers de construction pour mettre en place les équipements sanitaires de bâtiments neufs ou participer à la rénovation du réseau de tuyauterie d’un habitat vétuste.

D’ailleurs, avec ses compétences de chauffagiste, il installe le système de chauffage, de climatisation et de ventilation d’une maison, d’un immeuble collectif ou d’un bâtiment abritant des bureaux. Il participe alors à l’isolation thermique des lieux et donne des conseils pour préserver la chaleur.

Missions

  • Installer les réseaux de plomberie : Le plombier chauffagiste pose les appareils sanitaires (WC, lavabo, baignoire, receveur de douche, évier…) et les accorde au réseau d’eau. Il se charge d’aménager les salles de bains ou les cuisines en fonction des plans des locaux.
  • Mettre en place le système de chauffage : En tant qu’installateur thermique, le plombier chauffagiste met en place la tuyauterie rattachée à des chauffe-eau, des radiateurs, des planchers chauffants, des pompes à chaleur ou des chaudières. Il s’occupe notamment du système de climatisation et de ventilation.
  • Réaliser des dépannages et des réparations : Le plombier chauffagiste intervient sur les installations de plomberie ou de chauffage déjà en place. Lorsqu’elles sont endommagées ou défectueuses, il les répare après avoir détecté la défaillance (fuite d’eau, usure du matériau…).

Qualités et compétences

  • Faire preuve de professionnalisme : Une intervention mal exécutée peut mettre en péril toute l’installation de chauffage ou de plomberie. Un bon plombier chauffagiste doit donc s’informer des évolutions techniques de son secteur et bien connaître les règles d’usage des outils et des matériaux utilisés. Puisque son travail sur les chantiers comporte des risques, il doit retenir et appliquer les règles de sécurité pour éviter les accidents.
  • Avoir une bonne condition physique : Être en forme est indispensable pour le plombier chauffagiste. Il porte souvent du matériel lourd (tuyaux, appareils sanitaires…) et son espace de travail manque de confort selon les lieux d’intervention. 
  • Avoir un bon relationnel : L’image qu’il renvoie est importante surtout s’il est indépendant. Il doit être capable de comprendre les besoins des clients et d’y répondre. Au sein d’une équipe, le relationnel participe à la bonne tenue d’un chantier.

Horaires

Outre les employeurs ou la clientèle, la nature des travaux à effectuer et le lieu des interventions déterminent les horaires du plombier chauffagiste. Une journée de travail peut démarrer dès sept heures du matin, comprendre une période de repos de plusieurs heures et reprendre l’après-midi pour terminer après 20 heures.

Conditions de travail

Le métier de plombier chauffagiste impose une grande disponibilité. Les urgences pour des dépannages étant récurrentes, il doit pouvoir se déplacer à tout moment même lors des week-ends et des jours fériés. Cette exigence est d’ailleurs plus forte s’il travaille seul.
Il faut aussi être prêt à souvent être sur la route, le plombier intervenant à domicile ou dans certains locaux.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Au début de sa carrière, le plombier chauffagiste salarié gagne par mois l’équivalent du SMIC soit 1 678 €. Bien que sa rémunération varie selon son niveau d’expérience et les entreprises qui l’emploient, il peut percevoir jusqu’à 2 500 € à la fin de sa carrière. En revanche, son salaire mensuel sera plus élevé s’il se met à son compte. Ainsi, ses revenus mensuels pourront atteindre 5 000 € environ.

Études et Formations

Le plombier chauffagiste peut débuter sa formation avec un CAP (certificat d’aptitudes professionnelles) spécifique à la plomberie puis préparer un diplôme relatif aux systèmes de chauffage : un CAP, un bac professionnel ou un BP (brevet professionnel).

CAP Monteur en installations sanitaires (MIS)

Accessible en apprentissage après la troisième et en formation continue, le CAP MIS prépare pendant deux ans les étudiants au métier d’installateur sanitaire. Les futurs plombiers apprennent à fixer, raccorder, faire fonctionner et entretenir les appareils sanitaires. Les enseignements dispensés comprennent aussi des matières générales (français, mathématiques, sciences…).

CAP Monteur en installations thermiques (MIT)

Les enseignements généraux du CAP MIT sont similaires à ceux du CAP MIS. En revanche, les cours techniques portent sur les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. Après leur formation, les chauffagistes seront capables d’effectuer des réparations sur les installations, mettre en place des tuyauteries pour les appareils de chauffage, installer une ventilation mécanique contrôlée et des planchers chauffants.

Mention complémentaire (MC) Maintenance en équipement thermique individuel

La MC Maintenance en équipement thermique individuel comporte des enseignements renforcés sur la maintenance des appareils thermiques. Les titulaires de cette mention pourront réaliser des opérations de contrôle et de prévention, entretenir les installations des particuliers et les réparer.

L’accès est ouvert par la voie de l’apprentissage aux étudiants dès 16 ans ou dès 15 ans après la troisième, ou par la voie de la formation continue. Ces études durent un an ou deux ans selon les établissements.

Bac pro Installateur en chauffage, climatisation et énergies renouvelables (ICCER)

Le bac pro ICCER est une formation d’une durée de deux ans pour les titulaires d’un diplôme du secteur du chauffage et de l’énergie ou de trois ans pour les élèves sortant de la troisième.

L’objectif est d’apprendre les techniques d’installation et d’entretien des systèmes climatiques, des appareils électriques et des réseaux de chauffage. Le cursus comprend également des matières générales telles que le français, les mathématiques, l’économie-gestion ou l’histoire-géographie. Les diplômés deviennent ainsi chauffagistes, installateurs thermiques ou climaticiens.

BP Monteur en installations de génie climatique et sanitaire

Ce brevet professionnel est destiné aux titulaires des CAP MIS et MIT. Il vise à équiper les étudiants de compétences en génie climatique et sanitaire pour concevoir des systèmes thermiques ou des réseaux de plomberie. Ils apprennent également à aménager des cuisines, des boutiques, des caravanes ou des bateaux. Les diplômés pourront travailler de manière autonome ou encadrer une équipe.

Ecoles

Trouver son école de formation

Voici quelques établissements qui proposent des cursus pour accéder au métier de plombier chauffagiste :

Débouchés

Le secteur du bâtiment recrute constamment des ouvriers. Le plombier chauffagiste tout juste diplômé n’aura aucune difficulté à trouver un emploi. Il peut d’ailleurs rester dans l’entreprise qui l’a accueilli en tant qu’alternant ou profiter du réseau créé pendant ses études.

Un plombier chauffagiste débutant commencera généralement sa carrière au sein des entreprises du BTP. Après plusieurs années d’expérience, il peut devenir micro-entrepreneur et effectuer des dépannages en cas de fuite ou des travaux d’entretien. En outre, il peut se tourner vers des missions plus spécifiques comme l’installation de saunas ou de piscines, ou la rénovation du système de tuyauterie et de chauffage d’une habitation.

Au fil des années, ses compétences renforcées lui permettront de créer sa société et de prendre par exemple sous son aile des plombiers chauffagistes novices.

Secteurs