Accueil » Comment devenir Bijoutier-Joaillier
Métiers

Comment devenir Bijoutier-Joaillier

Réparation d'une bague avec diamants

Un bijoutier joaillier est un artisan. Il fabrique et répare des bijoux, mais il s’occupe aussi de les vendre. Il porte donc plusieurs casquettes en même temps. Ce qui est certain, c’est que c’est un expert des métaux et pierres précieux.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP
  • Études en alternance : alternance possible selon la formation suivie
  • Salaire débutant : 1 500 euros
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Horloger, Ferronnier d’art, Antiquaire
  • Secteur d’activité : Commerce, Artisanat

Le bijoutier joaillier intervient à chaque étape de la vie d’un bijou, depuis sa conception jusqu’à sa vente. D’abord, il imagine et dessine ses créations. Ensuite, il les fabrique et les façonne. Enfin, il les vend dans sa bijouterie. En somme, le bijoutier joaillier est tour à tour créateur, fabricant et commerçant. Il travaille tout type de pierre ou métal (or, argent, rubis, saphir, etc.) et tout type de bijou : bague, bracelet, collier, chaîne, boucles d’oreille…

Missions

Dessins de conception de bijoux
Dessins de conception de bijoux
  • Concevoir une ligne de bijoux : le bijoutier-joaillier imagine, dessine et conçoit ses propres bijoux. C’est donc un créatif. Il va chercher son inspiration dans les tendances à venir, mais également partout autour de lui afin de créer son propre style et de pouvoir coucher sur papier sa nouvelle collection de bijoux. 
  • Fabriquer les bijoux : une fois sa nouvelle collection imaginée, le bijoutier joaillier passe à l’étape de fabrication. Il va composer l’alliage et faire fondre les métaux pour leur donner la forme désirée. Il s’occupe aussi de tailler les pierres en collaboration avec le lapidaire. Néanmoins, le bijoutier joaillier ne s’occupe pas des diamants. Seuls les diamantaires ont cette responsabilité.
  • Vendre sa collection : Qu’il possède sa propre bijouterie ou pas, le bijoutier/joailler doit mettre en avant ses créations pour les vendre, trouver des points de vente, des revendeurs ou aller directement à la rencontre de sa clientèle. Pour résumer, il troque sa créativité pour ses compétences commerciales.

Qualités et compétences

  • Être créatif et avoir de l’imagination : vous l’aurez compris, l’artisan bijoutier joaillier effectue un travail créatif. Il doit faire preuve d’imagination, se renouveler et tester sa créativité de manière constante. C’est la seule manière pour lui de pouvoir surprendre sa clientèle et de lui proposer des choses qui la charmeront.
  • Être minutieux, précis et patient : pour réussir un bijou, il faut avoir le goût du travail bien fait. La bijouterie joaillerie est un art qui demande beaucoup de précision d’exécution et une grande patience. Cela nécessite aussi de faire preuve d’une concentration infaillible pendant plusieurs heures d’affilée. 
  • Savoir se mettre en valeur et se vendre : le métier de bijoutier joaillier requiert des compétences commerciales. Comme artisan-commerçant, le créateur de bijou sait se vendre et justifier sa tarification. Cette compétence fait une véritable différence entre les bijoutiers qui arrivent à percer et ceux qui peinent à vivre de leur art.

Horaires

Un bijoutier joaillier travaille généralement 39 heures par semaine, réparties entre des heures passées à l’atelier de création et en magasin. Cependant, s’il est indépendant, il peut travailler bien plus.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez agréables, néanmoins, le bijoutier joaillier respecte des règles d’hygiène et de propreté strictes. En effet, les poussières des métaux peuvent être toxiques. Lorsqu’il travaille en atelier, il porte souvent un masque et des lunettes de protection.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Il est assez difficile de définir une fourchette salariale pour un bijoutier joaillier qui travaille à son compte. Par contre, s’il est embauché comme salarié dans une bijouterie, voici ce qu’il peut espérer gagner : 

  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 1 700 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 2 000 euros bruts par mois

Études et Formations

Les études pour devenir bijoutier joaillier sont assez courtes et accessibles en formation initiale ou continue. Ainsi, c’est un métier qui convient parfaitement à la reconversion professionnelle.

CAP ATBJ – Art et Techniques de la Bijouterie-Joaillerie

Ce diplôme accessible juste après le troisième propose plusieurs options : bijouterie-joaillerie ; polissage-finition ou bijouterie-sertissage.

En savoir plus : CAP ATBJ – Art et Techniques de la Bijouterie-Joaillerie

CAP orfèvre

Ce CAP permet d’acquérir les connaissances ainsi que les compétences techniques suivantes : monteur, planeur, tourneur-repousseur ou polisseur-aviveur. Il s’agit de techniques particulières qui permettent d’apporter des finitions différentes aux bijoux.

Certificat Supérieur de Joaillerie

En deux ans après le bac, ce diplôme s’effectue uniquement au sein de la Haute École de la Joaillerie à Paris.

Bachelor Design Bijou

Ce cursus un peu plus poussé permet d’étudier l’histoire du bijou en plus des différentes techniques de création.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir bijoutier joaillier :

Débouchés

Vitrine de bijouterie
Vitrine d’une bijouterie

S’il travaille dans une bijouterie, le bijoutier peut s’installer à son compte après quelques années d’expérience. Il devient alors artisan-chef d’entreprise et varie ses tâches journalières avec de la comptabilité, la gestion des stocks, etc.

Comme artisan d’art installé, le bijoutier joaillier à deux options : soit il se spécialise dans un domaine précis ; soit, au contraire, il suit des courtes formations afin d’élargir son champ de compétences. Il peut ainsi devenir bijoutier-joaillier-horloger.

Secteurs