Accueil » Salaire analyste financier : combien gagne un analyste financier ?
Salaires

Salaire analyste financier : combien gagne un analyste financier ?

Réunion de travail d'analyse financière

La grille de salaire d’un analyste financier est assez large. Si un débutant peut commencer à 2 500 euros le mois, il n’est pas rare de rencontrer des managers avec de l’expérience qui touchent jusqu’à 10 000 euros brut par mois.

Quel est le salaire d’un analyste financier en 2022 ?

Un analyste financier est un professionnel qui suit les entreprises cotées en bourse, la presse économique et le contenu des banques de données financières. Cela lui permet d’effectuer des analyses pour donner des conseils aux traders et aux dirigeants d’entreprises. À cet effet, sa rémunération peut avoisiner la somme de 38 000 euros par an.

Le salaire d’analyste financier

Dans cette profession, on peut situer le salaire médian autour de 3 200 euros brut par mois. Cela signifie qu’aujourd’hui en France, 50 % des analystes financiers sont payés moins de 3 200 euros et l’autre moitié plus.

D’après les données disponibles, on peut situer le salaire de débutant à environ 31 000 euros par an, là où les analystes les plus expérimentés ont un salaire évalué à 57 350 euros annuels. Mais le salaire moyen constaté dans ce métier est plutôt entre 42 500 et 45 800 euros par an.

Un salaire qui varie en fonction de l’entreprise et de son expérience dans le métier

S’il débute généralement à un salaire compris entre 2 500 et 3 000 euros, avec des années d’expérience, il peut aisément placer sa prétention salariale mensuelle à 4 000 euros. Les groupes bancaires comme les bureaux de recherche sont friands de ces profils et pourraient bien proposer un salaire annuel de 45 000, voire 60 000 euros si le parcours le justifie.

Tableau d’offres de salaires affichées par les meilleures entreprises pour un poste d’analyste financier en France en 2022

EntrepriseSalaire annuel
ENACO62 639 euros
CCI PARIS ÎLE-DE-FRANCE49 889 euros
ABIL RESSOURCES46 060 euros
ADSEARCH42 443 euros
TALYSIO42 433 euros
Source : https://fr.indeed.com/

Le métier d’analyste financier

Le métier d’analyste financier consiste à étudier la valeur des entreprises et leur évolution pour donner des conseils avisés aux opérateurs boursiers ou aux clients qui investissent. Ce poste se retrouve essentiellement dans le milieu de la banque et des sociétés de trading. L’analyste financier intervient aussi sur les marchés.

Quelles sont les missions d’un analyste financier ?

Au quotidien, l’analyste financier suit une liste de sociétés dans le secteur qui l’intéresse, au travers de la presse économique ou des études et informations publiées par ces dernières. Il échange régulièrement avec les managers de ces sociétés à qui il propose une évaluation financière de leurs entreprises.

Il peut aussi être amené à conseiller les vendeurs en salle des marchés pour que ceux-ci, en accord avec leurs clients, décident d’ordres d’achat ou de vente rentables pour leurs investissements. De même, au sein d’une banque, il peut conseiller les gestionnaires de portefeuilles au sujet de leurs placements.

Lorsqu’il est sollicité pour conseiller des dirigeants d’entreprises ou pour apporter son expertise dans des procédures de rachat, ses études sur les indicateurs économiques d’une enseigne sont bien plus détaillées et fouillées.

En France, les analystes financiers exercent pour la plupart au siège social de leur groupe et travaillent donc souvent en région parisienne. Les profils se répartissent entre les banques, les sociétés de bourse et les bureaux d’études indépendants.

Quelles sont les formations et compétences nécessaires pour exercer le métier d’analyste financier ?

L’analyste financier doit posséder une certaine aptitude à l’analyse et un bon esprit de synthèse pour détecter dans le flot d’informations, les données qui impacteront ses clients et leurs activités. Ses connaissances en finance doivent lui permettre de traiter aisément des bilans ou des comptes ainsi que divers autres documents comptables et financiers.

Il est impératif qu’il ait une bonne culture en matière d’économie et qu’il maîtrise dans le détail son domaine de spécialisation. C’est la condition pour qu’il puisse anticiper les mouvements du marché et leurs incidences. Il est aussi nécessaire qu’il rédige bien ses communications et sache les transmettre dans un discours clair et concis.

Si vous souhaitez exercer la profession d’analyste financier, sachez qu’il vous faudra passer par un diplôme de niveau Bac +5 en commerce, ingénierie, mathématiques ou statistiques en plus d’une spécialisation en finance. Les recruteurs seront encore plus sensibles à votre profil, si vous faites un master spécialisé en finance dans une école de commerce ou d’ingénieur.

À l’issue de ces études, vous pourrez être recruté comme analyste financier junior dans un groupe bancaire ou une enseigne du monde de la finance. À ce poste, vous aurez le temps de parfaire vos connaissances et de maîtriser les rouages du métier.

Par la suite, vous pourrez rester en établissement financier ou en entreprise, tout comme vous pouvez évoluer vers des postes :

  • d’auditeur ;
  • de directeur financier ;
  • de directeur d’études financières ;
  • de contrôleur de gestion ;
  • ou de directeur de service.
Secteurs