Accueil » Salaire Banquier : combien gagne un banquier ?
Salaires

Salaire Banquier : combien gagne un banquier ?

Logo d'une agence de la banque BNP Paribas

Encore appelé conseiller financier, le banquier a pour principale mission de gérer et de faire fructifier l’argent de tous ceux qui placent leur confiance en lui. Il peut s’agir de particuliers, de professionnels, de grandes entreprises, de PME, PMI, TPE, etc. Divers métiers se retrouvent dans le secteur bancaire. Ainsi, la rémunération varie d’un poste à un autre. Cependant, le salaire moyen annuel brut d’un banquier en France s’établit à 37 400 euros.

Combien gagne un banquier en France ?

Le salaire du banquier dépend principalement du titre de son poste et de son ancienneté dans l’entreprise sans oublier son niveau d’étude

Au début de sa carrière, le chargé de clientèle suit principalement des particuliers. Son salaire net est compris entre 1 800 et 2 500 euros brut par mois. Avec 3 à 5 années d’expérience, cela peut évoluer jusqu’à 36 000 euros de salaire annuel brut. Cela dit, sa rémunération mensuelle peut avoisiner les 3 000 euros. Avec un diplôme de niveau Bac +5, son employeur peut l’autoriser à accompagner les entreprises dans leur investissement financier.

En fonction de ses années d’expérience, le salaire annuel brut du banquier peut varier entre 36 000 et 65 000 euros. Ajoutons à cela qu’il peut toucher des parts variables de près de 5 000 euros qui viennent augmenter ces revenus. Le salaire de base que peut percevoir ce chargé de clientèle s’estime aujourd’hui à 29 931 euros brut par an

Tableau de salaire suivant le niveau de rémunération

Niveau de rémunération Salaire annuel brut correspondant
Bas 22 000 euros
Moyen30 000 euros 
Élevé 45 000 euros

Le salaire des membres de la direction d’une banque 

La rémunération va dépendre essentiellement ici de la taille de l’agence. Le salaire d’un directeur qui est à la tête d’une agence de moins de 7 personnes s’établit entre 32 000 et 40 000 euros brut par an. Pour ce qui concerne sa part variable, elle peut aller jusqu’à 4 000 euros. S’il doit diriger plus de 7 personnes, son salaire peut dépasser le montant de 55 000 euros brut par an, avec des primes de près de 8 000 euros.

Les groupes d’agences sont aussi dirigés par un directeur. Ici, il s’occupe de la gestion de plusieurs agences. Même si son salaire est tributaire de la taille de l’établissement, il perçoit tout au moins 50 000 euros brut par an comme salaire fixe. À cela vont s’ajouter bien évidemment des primes. Ces dernières peuvent atteindre le montant de 12 000 euros. 

Le salaire des collaborateurs occupant les fonctions de support

Les rémunérations perçues par ceux qui occupent les fonctions support sont tributaires du nombre d’années d’expérience et du poste de l’agent. Ainsi, avec 1 à 3 années d’expérience, le salaire d’un analyste crédit s’établit entre 25 000 et 32 000 euros brut par an. Il peut toucher en moyenne 55 000 euros brut par an lorsqu’il a plus de 3 années d’expérience. Ces primes sont fonction de la taille de son établissement.

Quant au responsable de recouvrement, sa rémunération peut aller jusqu’à 50 000 euros brut par an, lorsqu’il a entre 5 et 10 ans d’expérience. Avec une expérience de 5 à 7 ans, le salaire d’auditeur interne peut s’établir entre 45 000 et 75 000 euros brut par an

En ce qui concerne le responsable déontologie et contrôle permanent, son salaire varie entre 80 000 et 130 000 euros brut par an, après 7 années d’expérience. En dehors de cela, il se verra octroyer un bonus pouvant représenter 20 % de son salaire.

Le métier de banquier

Le secteur bancaire a plusieurs débouchés comme vous avez dû le remarquer. Pour ce qui est du métier de banquier, sa mission consiste en général à :

  • conseiller les clients, que ce soit des particuliers ou des professionnels ;
  • vendre des produits financiers ;
  • faire connaître aux clients les nouveaux produits qui peuvent les intéresser ;
  • négocier des autorisations de découvert ;
  • négocier des taux avec ceux qui ont placé leur confiance en son établissement ;
  • gérer efficacement le portefeuille de ses clients ;
  • calculer et prévoir les risques en lien avec les opérations comptables et financières d’un projet, etc.

L’une des attributions du banquier concerne la gestion des demandes de crédit. S’il est à la tête d’une agence, ce professionnel a l’obligation d’encadrer le personnel. Il doit également assurer la gestion administrative de l’établissement.

Quelles formations permettent d’accéder au métier de banquier ?

Pour être recruté comme chargé de clientèle des particuliers, vous devez nécessairement avoir un diplôme de niveau Bac+ 2. C’est le minimum exigé. Il vous faudra valider un Bac +5 pour être sûr d’occuper le poste de chargé de clientèle des professionnels ou particuliers fortunés et de grandes entreprises.

En 2022, les recruteurs s’intéressent beaucoup plus à ceux qui ont déjà validé 4 ou 5 années d’études après leur Bac. Ainsi, vous pouvez vous insérer facilement avec un :

  • mastère Science Banque d’Affaires et Ingénierie financière ;
  • master Gestion de patrimoine ;
  • mastère Digitalisation bancaire & Management financier ;
  • master Science juridique et financière ;
  • mastère Marchés Financiers & Trading.

Outre sa formation et les compétences acquises, le banquier doit avoir un esprit rigoureux et synthétique afin de faire de bonnes analyses pour in fine mieux orienter ses clients. Il doit avoir un bon sens de l’écoute, car il sera souvent en contact avec les clients. L’une des principales missions du banquier étant de fidéliser les clients.

Secteurs