Accueil » Comment devenir Ajusteur-Monteur
Métiers

Comment devenir Ajusteur-Monteur

Montage d'un robot dans uneusine

L’ajusteur-Monteur réalise le rêve de bon nombre d’enfants : jouer au meccano à longueur de journée. En effet, son rôle est d’assembler des pièces d’usinage dans le but de constituer un mécanisme, une machine ou un appareil.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : bac pro spécialisé
  • Études en alternance : alternance possible selon la formation choisie
  • Salaire débutant : 1 700 €
  • Statut : salarié
  • Métiers associés : Opérateur d’usinage sur machine à commande numérique, ajusteur mouliste
  • Secteur d’activité : Mécanique, Industrie

L’ajusteur-monteur travaille dans des groupes issus du domaine aéronautique, du traitement des métaux ou encore de l’agroalimentaire ou du textile. Son rôle est d’assembler, de régler puis de contrôler le fonctionnement d’éléments mécaniques des appareils d’usinage. Pour cela, il commence par réceptionner toutes les pièces nécessaires à l’assemblage de la machine ou du mécanisme sur lequel il intervient. Ensuite, il façonne chacune des pièces entre-elles. Son but est alors qu’elles forment un tout cohérent. Enfin, une fois la pièce montée, il est chargé d’en vérifier le fonctionnement et d’en assurer la sécurité.

Ajusteur-monteur est un métier complet qui nécessite une grande polyvalence. En effet, il est aussi un véritable chef de projet. Ainsi, il veille à respecter les délais de fabrication, mais également l’enveloppe budgétaire, ainsi que la qualité exigée par le client. 

Missions

Ligne de production de moteurs
  • Assembler puis ajuster des pièces mécaniques selon un plan : Pour réaliser la bonne construction de pièces mécaniques ou d’appareils, l’ajusteur-monteur est capable de comprendre et de suivre un plan détaillé. C’est une grande responsabilité, car une seule erreur de lecture ou un manque d’attention et la pièce ne fonctionnera pas correctement. Il faudra alors tout recommencer depuis le début.
  • Respecter un cahier des charges précis : Le travail de l’ajusteur-monteur s’effectue en suivant scrupuleusement le cahier des charges. Ainsi, il s’assure de respecter des contraintes et le périmètre du projet.
  • Contrôler le produit fini et identifier les défauts de fabrication : Une fois la pièce assemblée selon les plans et le cahier des charges, l’ajusteur-monteur effectue une série de contrôles. De cette manière, il s’assure que tout fonctionne correctement et que la pièce assemblée ne présente aucun danger ni défaut de sécurité. Auquel cas, il est de son devoir d’en avertir son responsable.

Qualités et compétences

  • Être rigoureux et méthodique : Le travail de l’ajusteur-monteur est un travail de précision. Une erreur d’assemblage se joue parfois à quelques dixièmes de millimètres. Chacun de ses mouvements est donc réalisé avec méthode. D’ailleurs, l’ajusteur-monteur aime suivre un plan à la lettre. Il a conscience que son métier ne laisse pas la place à l’erreur. 
  • Être ingénieux et réactif : S’il rencontre un problème, l’ajusteur-monteur sait faire preuve de beaucoup d’ingéniosité. Il propose alors une solution adaptée. C’est pourquoi, il est réactif et habile, et fait preuve d’une grande efficacité.
  • Être polyvalent : L’ajusteur-monteur se montre polyvalent dans l’exécution de ses tâches. En effet, il occupe plusieurs rôles à la fois et s’adapte facilement à toute situation.
  • Maîtriser des machines ou outils manuels ou automatisés : L’ajusteur-monteur est un fin connaisseur des machines, mais également des outils d’usinage. Il aime l’assemblage et l’utilisation d’un équipement spécifique.

Horaires

Un ajusteur-monteur travaille entre 35 et 39 heures par semaine. Selon l’entreprise dans laquelle il évolue, il peut avoir des horaires réguliers, travailler en horaires décalés ou en roulement.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez agréables. Néanmoins, l’ajusteur-monteur travaille souvent dans le bruit. Il porte un équipement spécialisé destiné à assurer sa sécurité.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1 700 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 000 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 2 500 euros bruts par mois

Études et Formations

Session d'aprentissage

Pour devenir ajusteur-monteur, il existe plusieurs formations. Cependant, un bac pro est le minimum exigé être embauché rapidement. 

Bac pro Aéronautique option structure

Ce bac pro forme des ajusteurs-monteurs spécialistes dans l’usinage de pièces destinées au secteur de l’aéronef (avions, hélicoptères, etc.). Ce diplôme se prépare en 3 ans. Il est accessible après le 3ᵉ.

Bac pro Construction des carrosseries

Ce bac pro s’adresse à tous les amateurs de voitures et de mécanique automobile qui souhaitent évoluer chez un carrossier.

Bac pro technicien en réalisation de produits mécaniques option réalisation et suivi de productions

Ce bac pro dispense un enseignement plus général aux apprenants. Avec ce diplôme, les apprenants peuvent facilement s’orienter vers une poursuite d’études ou entrer dans le monde du travail.

BTS Conception des processus de réalisation de produits option A production unitaire (CPRP PU)

En 2 ans après le bac, ce BTS prépare les ajusteurs-monteurs à accéder rapidement à des postes à responsabilités tels que chef d’équipe ou chef d’atelier.

BUT génie mécanique et productique (GMP)

Ce diplôme d’un niveau bac+3 délivre un enseignement professionnalisant qui s’articule autour de matières scientifiques et technologiques. Les diplômés intègrent des postes dans des bureaux d’études, par exemple.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir Ajusteur-Monteur :

Débouchés

Avec le temps, l’ajusteur-monteur évolue vers des postes de chef d’équipe, gestionnaire de production ou contrôleur qualité. Selon le niveau d’études, l’ajusteur-monteur accède à des postes à responsabilités, comme responsable d’atelier.