Accueil » Comment devenir Mécanicien automobile
Métiers

Comment devenir Mécanicien automobile

Mécanicien réalise l'inspection d'un moteur d'un véhicule

Le mécanicien automobile effectue la maintenance et la réparation de ces véhicules. Ses compétences sont vastes puisqu’il maitrise les pneumatiques, les fluides, les réparations mécaniques, électriques ou encore électroniques.

Présentation du métier

Le mécanicien automobile est un spécialiste des véhicules légers de particuliers. Il se charge des voitures de toutes les marques ou peut se consacrer à une seule. Il travaille au sein d’un garage artisanal, d’une chaîne, d’une concession, d’un centre de réparation rapide… Moteur, boîtes de vitesse, embrayage, pneus, mais aussi système électronique n’ont pas de secrets pour ce professionnel. Comme les véhicules sont de plus en plus équipés d’électronique, il maîtrise également le fonctionnement de ces systèmes ainsi que l’informatique.

Missions

  • Accueillir les clients : c’est souvent le mécanicien qui reçoit lui-même les clients et prend connaissance de leurs besoins. Il est aussi source de conseils et peut effectuer des ventes additionnelles. Pour cela, il possède aussi un bon sens commercial.
  • Établir un diagnostic : il identifie les pannes mécaniques et problématiques électroniques simples. Il se base sur les explications de ses clients et sur ses propres observations ainsi que sur des tests et contrôles. Il indique alors à son client la cause probable de la panne et lui fournit un devis.
  • Réparer : le mécanicien auto répare bien sûr les véhicules. C’est l’essentiel de son métier. Il démonte les pièces défectueuses et les remplace. S’il ne les a pas en stock, il doit les commander. D’ailleurs, il vérifie régulièrement ce stock et le réapprovisionne. Il teste ensuite le véhicule sur route si cela est nécessaire, pour contrôler l’efficacité de son intervention. Il peut intervenir sur l’ensemble du véhicule ou être un expert dans un domaine (diéséliste par exemple).
  • Effectuer les révisions : il se charge de l’entretien des voitures de ses clients. Il réalise alors des vidanges, contrôle les feux, les freins, pneumatiques… Les véhicules sont de plus en plus perfectionnés et composés d’électronique. Le mécanicien doit donc se tenir à jour et se former pour rester performant. Il s’intéresse aux évolutions et sait s’adapter aux difficultés rencontrées.

Qualités et compétences

Changement d'un filtre sur une automobile
Changement d’un filtre sur une automobile
  • Avoir un bon relationnel : le mécanicien est en contact avec les clients. Il écoute leurs problèmes et leur explique son intervention. Il leur donne également des conseils pour l’entretien quotidien du véhicule. Entretenir de bonnes relations est important pour les fidéliser.
  • Être manuel, rigoureux et précis : il est essentiel qu’il soit précis dans son diagnostic, ses réparations et lorsqu’il effectue un entretien. En effet, tout ce qu’il fait peut avoir une conséquence sur la sécurité de l’usager du véhicule ainsi que sur la longévité du deux-roues.
  • Savoir s’adapter et se tenir informé des nouveautés : les véhicules sont de plus en plus perfectionnés et contiennent de l’électronique. Le mécanicien doit donc se tenir à jour et se former pour rester performant. Il s’intéresse aux évolutions et sait s’adapter aux difficultés rencontrées.

Horaires

Ses horaires dépendent des heures d’ouverture de son entreprise. Il est embauché sur une base de 35 heures par semaine, mais peut effectuer des heures supplémentaires selon les besoins. Il peut également travailler le samedi.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, c’est un métier qui nécessite une bonne condition physique et dans lequel les positions de travail peuvent être inconfortables. Le mécanicien travaille parfois dans le bruit, les odeurs d’huile, de carburant… et il ne doit pas hésiter à se salir les mains.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Un mécanicien débutant commence avec un salaire d’environ 1 500 euros bruts mensuels. Son salaire sera un peu plus élevé chez un concessionnaire. Sa rémunération augmente progressivement pour atteindre 2 500 à 4 500 euros bruts par mois pour un artisan. Son salaire peut également être plus élevé s’il est un expert dans un domaine (type de réparation ou de véhicule).

Études et Formations

Inspection d'une voiture par une mécanicienne
Inspection d’une voiture par une mécanicienne

Il existe différentes formations permettant de devenir mécanicien automobile.

CAP Maintenance des véhicules option voitures particulières

Un CAP se prépare en 2 ans après la 3e. À la suite de ce diplôme, le candidat peut préparer une mention complémentaire comme la MC maintenance des systèmes embarqués de l’automobile ou la MC réalisation de circuits oléohydrauliques et pneumatiques.

Bac pro Maintenance des véhicules option voitures particulières

3 années de formation sont nécessaires après la 3e ou un CAP. La FCIL (Formation complémentaire d’initiative locale) maintenance automobile de compétition et collection peut ensuite être préparée au lycée Frédéric Mistral à Marseille. Pour les candidats qui souhaitent s’orienter vers la compétition, la FCIL Mécanicien sur véhicules de compétition (au lycée d’Artagnan à Nogaro, au centre scolaire Notre Dame à Nevers, et au Campus de Coulommiers) peut être suivi en 6 mois à 1 an selon les établissements. Enfin, il existe la FCIL diagnostic et réparation des véhicules hybrides.

BTS Maintenance des véhicules option voitures particulières

Un BTS se déroule sur 2 ans après le bac. Il forme des techniciens encore plus aguerris.

CQP

De nombreux certificats de qualification professionnelle permettent de se spécialiser dans un domaine. On peut citer le CQP « mécanicien spécialiste automobile », « contrôleur technique », « CQP opérateur spécialiste service rapide », « technicien expert après-vente automobile »… Ils se déroulent en général sur une année.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir mécanicien automobile :

Débouchés

Le mécanicien peut devenir chef d’atelier. Il peut aussi se mettre à son compte, s’orienter vers un poste de technicien dans un centre de contrôle technique ou devenir dépanneur. Enfin, il peut se spécialiser dans la mécanique de compétition. Avec une formation complémentaire, il pourra également devenir vendeur ou commercial dans ce domaine.

Secteurs