Accueil » Comment devenir Horloger
Métiers

Comment devenir Horloger

Horloger effectuant la réparation d'une montre ancienne

L’horloger est un artisan expert des montres, réveils, horloges et autres systèmes électroniques et mécaniques permettant de lire l’heure.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP
  • Études en alternance : alternance possible selon la formation suivie
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Bijoutier, Polisseur, Termineur en habillage d’horlogerie
  • Secteur d’activité : Artisanat

L’horlogerie est un art qui nécessite un savoir-faire particulier. L’horloger intervient pour le montage, le réglage, mais aussi pour la réparation de pièces d’horlogerie. Autrement dit, il est l’expert capable de travailler sur des montres, des réveils, des pendules ou de vieilles horloges. C’est un artisan qui fabrique, et qui propose à la fois un service après-vente. Le plus souvent, il exerce son métier dans une boutique, dans laquelle se trouve un atelier. Il occupe aussi un rôle de conseiller auprès d’une clientèle exigeante, attachée à des pièces de valeur. C’est un métier passionnant qui mobilise de nombreuses qualités tant techniques, qu’humaines.

Missions

Assemblage d'un mecanisme de montre
Assemblage d’un mécanisme de montre
  • Intervenir sur un mécanisme : Qu’il soit électronique ou mécanique, le système d’horlogerie est complexe. C’est l’horloger seul qui est en mesure d’effectuer des modifications, sans abîmer l’objet. C’est un connaisseur doté d’un savoir-faire hors pair !
  • Conseiller : Les personnes ayant besoin de l’intervention d’un horloger savent qu’en s’adressant à lui, elles recevront les conseils avisés de la part d’un expert. Qu’il faille réparer, régler ou changer une pièce, l’horloger conseille au mieux sa clientèle.
  • Accueillir les clients : Bien souvent, l’horloger travaille au sein d’une boutique indépendante. À ce titre, il accueille les clients, tient son commerce, mais également réalise des tâches variées telles que la comptabilité, l’administration ou encore le nettoyage de l’atelier de réparation ainsi que de ses outils grossissants.

Qualités et compétences

  • Être d’une grande précision : C’est la qualité première que tout horloger doit posséder : être précis. En effet, il intervient sur des pièces anciennes, parfois fragiles, parfois petites. Il possède donc une attention particulière pour le détail. Par ailleurs, il est capable de montrer une concentration sans faille pendant de longues heures. Enfin, en plus de la précision, c’est quelqu’un qui a le goût du travail minutieux.
  • Aimer le travail manuel : L’horloger exerce un métier manuel. C’est alors quelqu’un doté d’une grande dextérité, mais surtout qui possède une grande agilité manuelle. De plus, c’est une personne créative qui aime la mécanique.
  • Aimer l’histoire : Si l’horloger a un attrait particulier avec l’Histoire, il n’en sera que meilleur. En effet, et en particulier s’il est amené à travailler sur des pièces anciennes, une certaine appétence pour l’histoire en général lui permettra d’orienter son travail et les techniques à utiliser avec plus de facilité.
  • Aimer le contact avec les autres : L’horloger possède un savoir-faire expert, mais c’est avant tout un commerçant. Il fait donc preuve d’un excellent sens du relationnel, d’une écoute attentive, et d’un certain sens du commerce. Par ailleurs, s’il est installé à son compte, il aime également réaliser des tâches administratives et de gestion.

Horaires

Un horloger travaille environ 40 heures par semaine, réparties entre le mardi et le samedi. S’il est son propre patron, son temps de travail hebdomadaire peut fortement varier.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez bonnes, mais l’horloger travaille de longues heures dans un niveau de concentration très élevé, ce qui peut être fatiguant.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 300 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 2 800 euros bruts par mois

Il est important de préciser que cette fourchette salariale varie en fonction du statut de l’horloger. Par ailleurs, s’il exerce dans le luxe, les salaires sont davantage élevés.

Études et Formations

Pour devenir horloger, il faut impérativement suivre un cursus d’études spécialisées en horlogerie. En France, il existe de nombreux établissements qui forment à cette profession passionnante.

CAP Horlogerie

Dès le niveau 3e, les diplômés apprennent des mécanismes horlogers. Ce sont de véritables ouvriers capables de travailler en atelier dès la sortie de l’école. Cette formation dure 2 ans. Elle est accessible aux personnes en reconversion professionnelle.

BMA (Brevet des Métiers d’Art) Horlogerie

Cette formation en 2 ans s’effectue après l’obtention d’un CAP horlogerie. C’est une formation complémentaire qui s’effectue en apprentissage. À la suite de la formation, l’apprenti est généralement embauché au sein de l’atelier dans lequel il a évolué pendant le BMA.

DMA (Diplôme des Métiers d’art) Horlogerie

Ce diplôme d’un niveau bac+2, peut s’effectuer en complément d’un BMA horlogerie. L’enseignement dispensé permet de renforcer et d’approfondir les compétences des futurs horlogers.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir horloger :

Débouchés

L’horloger peut évoluer de deux manières différentes, qui peuvent, d’ailleurs, se compléter. Tout d’abord, il a la possibilité de se spécialiser. Par exemple, il peut avec l’expérience décider de s’orienter vers l’horlogerie de luxe, ancienne ou au contraire, moderne.

Avec le temps et une fois qu’il a fait ses preuves dans le milieu, il peut décider de s’installer à son compte. Ainsi, il devient son propre patron. À ce titre, il mélange alors de nombreuses compétences (managériales, de gestion, etc.).

Secteurs