Accueil » Comment devenir Coach parental
Métiers

Comment devenir Coach parental

Jeune père portant son enfant

Le coach parental s’adresse aux familles. Il aide les parents et leurs enfants à nouer une relation saine et apaisée. Il propose des solutions pour résoudre les conflits. Les parents doivent être acteurs du changement, car le coach n’est qu’un médiateur. Il ne doit pas brusquer les familles, mais les accompagner vers leurs objectifs.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : la profession n’est pas réglementée, aussi aucun diplôme n’est requis. Il est cependant conseillé de posséder des connaissances et compétences pour rassurer les clients
  • Études en alternance : non
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : indépendant
  • Métiers associés : coach de couple, psychologue, conseiller conjugal et familial
  • Secteur d’activité : Coaching, Petite enfance, Enfants

Le coach parental s’adresse à toutes les familles. Il peut aider des parents qui ne savent pas comment mettre en place une éducation plus positive. Il peut également être sollicité par des familles qui rencontrent de grandes difficultés de communication. Le coach peut aussi épauler des pères et mères avec des enfants ayant des besoins spécifiques (maladies, troubles du comportement, hyperactivité…). Le métier est varié et le coach doit être capable de faire face à de multiples situations.

Missions

  • Analyser la situation : Le coach doit tout d’abord comprendre la ou les problématiques rencontrées. Les parents font-ils appel au coach pour régler des conflits entre frères et sœurs ? Pour renouer un dialogue rompu ? Pour aider à gérer les colères des enfants ? Autant de situations qui peuvent les mener à demander de l’aide, car ils se sentent dépassés. Faire appel à un coach parental est un premier pas vers le changement. Ces parents ont une vraie volonté de faire évoluer les choses. Il est donc primordial pour le coach de les accompagner dans cette démarche.
  • Conseiller les clients : selon l’âge de l’enfant et la situation, le coach doit pouvoir proposer différentes solutions. Avoir un regard extérieur peut être une véritable aide pour ses clients. Le coach propose un certain nombre de mesures. Les parents s’investissent davantage en mettant en œuvre les conseils reçus à la maison. Cela ne peut qu’avoir des effets positifs dans leur quotidien.
  • Suivre les progrès et accompagner dans les difficultés : le coach suit ses clients jusqu’à l’obtention de résultats à la hauteur de leurs attentes. Il propose de nouvelles stratégies si les premières ne fonctionnent pas. Il encourage et motive sans jamais juger. Le métier de coach parental nécessite de faire preuve d’une grande bienveillance.
  • S’occuper de l’administratif : le coach parental est souvent un indépendant. Il doit donc aussi s’occuper de la gestion administrative et comptable de son activité.

Qualités et compétences

  • Avoir de l’empathie : le coach ne doit pas juger les parents qui font appel à lui. Il peut parfois avoir à intervenir dans une situation de crise. Il lui faut donc trouver les bons mots pour apaiser les tensions.
  • Avoir un bon sens de la communication : le point faible des familles qui font appel au coach parental est souvent lié à un problème de communication. Il est donc indispensable que le coach soit lui-même un bon communiquant. Il doit être capable d’écouter, mais aussi de transmettre ses connaissances pour accompagner ses clients.
  • Avoir des compétences techniques : de nombreuses formations permettent d’acquérir des techniques pour épauler les familles. Le PNL (Programmation Neuro-linguistique), des formations pour comprendre les adolescents, les enfants en bas-âge, ou encore pour aider à gérer l’agressivité peuvent aider le coach à proposer des solutions adaptées. Le coach doit disposer de plusieurs méthodes et outils et ne pas s’appuyer uniquement sur son expérience personnelle.
  • Être autonome : le coach parental travaille souvent seul. Il doit gérer son administratif, son planning, sa comptabilité tout en exerçant son métier auprès de sa clientèle.

Horaires

Le coach parental doit se montrer disponible aux horaires de ses clients. Il est donc soumis à cette contrainte. Toutefois, comme c’est un indépendant, il choisit comment organiser son planning ce qui est une vraie liberté.

Conditions de travail

Le coach parental doit être capable de prendre du recul et du temps pour se ressourcer. Accompagner des parents dans des situations compliquées peut lui demander beaucoup d’énergie. Il est donc important d’éviter de s’investir émotionnellement dans chacun de ses suivis.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un coach parental est variable selon sa réputation et le lieu où il exerce. En effet, en ville ou à la campagne, les habitudes de vie des familles sont différentes.

  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 000 euros bruts par mois
  • Salaire sénior : 2 500 euros bruts par mois

Études et Formations

Le métier n’est pas reconnu en France. Il n’existe donc pas de diplôme d’État. Cependant, il est essentiel pour le coach de se former afin de rassurer ses futurs clients.

Formation de coach

Pour commencer, une formation de coach permet d’acquérir des compétences générales sur le coaching. Aider des personnes à atteindre un objectif ne s’improvise pas. De nombreux organismes proposent ces formations, mais tous ne présentent pas les mêmes garanties de sérieux. Une reconnaissance au RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle) ou une certification Qualiopi, par exemple, sont des preuves de qualité.

Formations complémentaires

Des formations complémentaires permettent au coach de se spécialiser dans l’accompagnement des familles. Elles peuvent porter sur le repérage et l’accompagnement des troubles du comportement, la gestion de l’agressivité, une meilleure connaissance de l’autisme, la trisomie, les TDAH… Le coach parental peut également suivre un DU (Diplôme Universitaire) dès lors qu’il possède le niveau scolaire requis (Baccalauréat en général). Certaines Universités proposent, par exemple, un DU « Soutien à la parentalité ».

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations utiles au métier de coach parental :

Débouchés

Le coach parental travaille à son compte. Il n’y a malheureusement pas d’évolution possible. Néanmoins, s’il souhaite plus de reconnaissance, il peut s’orienter vers des études de psychologie pour confirmer ses compétences dans le domaine.