Accueil » Comment devenir Coach sportif
Métiers

Comment devenir Coach sportif

Un coach sportif corrige la posture de son client en plein exercice

Le coach sportif a pour mission d’encourager ses clients à atteindre leurs objectifs. Ces derniers peuvent être une perte de poids, une prise de masse, l’amélioration de son endurance, ou encore d’être en meilleure santé. En effet, pratiquer une activité physique est essentielle pour garder la forme. Faire appel à un coach sportif individuel permet de garder la motivation et de bénéficier d’un programme adapté et personnalisé. Le coach peut aussi dispenser des cours collectifs.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : aucun diplôme n’est requis. Toutefois, pour avoir de la crédibilité aux yeux des clients, le coach sportif doit avoir des compétences reconnues. Par conséquent, avoir une formation dans le domaine du sport est une preuve de sérieux.
  • Études en alternance : non
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : indépendant, salarié
  • Métiers associés : professeur de sport, professeur de danse
  • Secteur d’activité : Coaching, Sport, Bien-être

Le coach encourage, motive et sait s’adapter aux débutants comme aux plus grands sportifs. S’il travaille avec un client unique, il lui propose un programme individualisé. Le coach sportif peut alors se concentrer sur les capacités et les attentes de son client. Il peut l’aider à progresser à son rythme et lui proposer des challenges pour améliorer encore plus ses performances. S’il dispense des cours collectifs, soit pour un centre de remise en forme soit pour une salle de sport, le programme est plus général. En effet, le cours collectif doit pouvoir être suivi par tous les clients quel que soit leur niveau.

Missions

  • Entraîner et préparer physiquement : le coach sportif doit, avant tout, être en mesure de proposer des exercices adaptés aux attentes de ses clients. Pour travailler l’endurance, il peut proposer de travailler le cardio. Pour améliorer la prise de masse, il préfèrera des exercices d’isolation et de musculation. Enfin, pour favoriser une perte de poids, il fera travailler son client sur des exercices de fitness. Il n’oublie pas les échauffements et les étirements en début et fin de séance.
  • Proposer des cours individuels ou collectifs : le coach est capable de travailler avec une seule personne comme avec tout un groupe. Pour une séance individuelle, il évalue tout d’abord les capacités physiques de son client. Il établit ensuite un programme personnalisé qui répond à ses objectifs (perte de poids, prise musculaire, santé…). Pour des cours collectifs, il doit préparer une chorégraphie, choisir la musique, imaginer un enchaînement d’exercices pour la séance, mais également pour tout le cycle de travail. Il doit aussi s’assurer que ses clients réalisent les exercices dans les meilleures conditions, en adoptant les bonnes postures, pour ne pas se blesser.
  • Être un coach mental : les clients du coach ont également besoin d’un appui psychologique pour atteindre leurs objectifs. Le coach sportif doit donc aider ses clients à prendre confiance en eux et les encourager à trouver la motivation dont ils ont besoin pour réussir.

Qualités et compétences

  • Avoir de la patience et de la pédagogie : le coach sportif doit accompagner ses clients et surtout les motiver. En effet, la pratique sportive est parfois difficile et les clients du coach peuvent se décourager. Le coach doit donc être dynamique et enjoué pour donner envie aux clients de ne pas abandonner.
  • Avoir des compétences techniques : le coach doit pouvoir évaluer les conditions physiques de ses clients et leurs capacités. Il doit aussi veiller à ce qu’ils adoptent les bonnes postures pour réaliser les exercices sans se blesser. Pour les cours collectifs, il doit préparer un programme, une chorégraphie ou un enchaînement d’exercices, sans oublier les échauffements et les étirements. C’est un métier qui nécessite des compétences techniques pour ne pas mettre en danger la santé des sportifs que le coach accompagne.
  • Avoir une bonne condition physique : le coach doit lui-même être en forme. Il doit avoir une bonne endurance, car il peut enchaîner plusieurs cours dans une même journée.
  • Être autonome : si le coach travaille seul, il doit gérer son administratif, son planning, sa comptabilité tout en exerçant son métier auprès de sa clientèle. Il doit également avoir des capacités commerciales pour trouver des clients.

Horaires

Le coach sportif doit s’adapter aux horaires de ses clients. Il travaille donc souvent le midi, le soir et le week-end.

Conditions de travail

Le coach sportif peut être indépendant ou travailler en entreprise ce qui a des conséquences sur ses conditions de travail.

Comme salarié, il a un revenu stable. Il peut donner des cours particuliers comme des cours collectifs. S’il travaille pour une salle de sport, il aura également des horaires fixes.

Comme indépendant, il doit avoir plusieurs clients pour s’assurer un revenu minimum et ses horaires dépendront de la disponibilité de ses clients.

Quelle que soit sa situation, le métier est fatigant et le coach doit avoir un très bon physique pour ne pas s’épuiser.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un coach sportif dépend de sa renommée, de ses prestations et du public visé (taille de la salle de sport, créneau du luxe, association…)

  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 000 euros bruts par mois
  • Salaire sénior : 3 000 euros bruts par mois

Études et Formations

Le métier de coach n’est pas reconnu en France. Il n’existe donc pas de diplôme d’État. Il n’est, par conséquent, pas obligatoire d’avoir un diplôme pour exercer comme coach sportif. Cependant, pour travailler dans un établissement tel qu’une salle de sport ou un centre de remise en forme, un diplôme sera souvent exigé. De plus, pour rassurer sa clientèle et être crédible, il est important que le coach sportif soit diplômé. Il existe plusieurs formations dans le domaine du sport.

Les Brevets et diplômes du sport

Pour chacun de ces diplômes, les études peuvent être suivies en alternance. Les conditions d’accès ne sont pas soumises à un niveau scolaire spécifique. Selon la spécialité choisie, les candidats devront justifier d’une expérience professionnelle, sportive, de l’obtention de certains diplômes, ou bien ils devront passer des épreuves d’admission. Ces conditions dépendent des organismes de formation.

Le BPJEPS (Brevet d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et des Sports) est un diplôme de niveau Bac permettant de devenir éducateur sportif ou animateur. Il se déroule en 10 à 18 mois.

Le DEJEPS (Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et des Sports) est un diplôme de niveau Bac +2. Il permet d’accéder à des postes plus spécialisés (entraîneur sportif, coordinateur de projets). La formation se déroule en général sur 1 an.

Le DESJEPS (Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et des Sports) est un diplôme de niveau Bac +3. Il donne accès aux métiers de formateur, entraîneur de sportifs de haut niveau ou directeur sportif.

DEUST

C’est un Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques qui se déroule en 2 ans. Il existe plusieurs spécialités dont « Animation et gestion des activités physiques et sportives et culturelles », « Métiers de la forme » ou encore « Sport adapté ». Le candidat doit être titulaire d’un baccalauréat.

Licence STAPS

La licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) propose 5 mentions dont l’activité physique adaptée et l’entraînement sportif. La formation est accessible après un baccalauréat et se déroule en 3 ans.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir coach sportif :

Débouchés

Le coach sportif peut diriger un club de sport, de fitness ou de remise en forme. Il peut aussi devenir formateur d’entraîneurs sportifs. Cela lui permettra de faire évoluer sa carrière, mais également de diminuer son investissement physique, car le métier peut s’avérer épuisant au fil du temps.