Accueil » Comment devenir Couturier
Métiers

Comment devenir Couturier

Couturière travaillant sur une machine à coudre

Le couturier confectionne et retouche des vêtements. Il peut être amené à créer des pièces uniques comme une robe de mariée ou des costumes, mais aussi à travailler dans l’industrie. Un couturier doit savoir s’adapter aux désirs et aux besoins de ses clients tout en apportant sa propre touche artistique. Il maîtrise parfaitement toutes les techniques de couture et de création de vêtement.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Bac + 2
  • Études en alternance : possible en apprentissage
  • Salaire débutant : 1 600 €
  • Statut : salarié ou artisan indépendant
  • Métiers associés : Tailleur, Styliste, Costumier
  • Secteur d’activité : Artisanat

En fonction des demandes de ses clients, le couturier conçoit tout d’abord le patron d’un vêtement en alliant habilement les différentes formes et couleurs existantes. Ce professionnel peut être amené à travailler avec tout type de tissus et de matériaux (coton, lin, mousseline, soie, dentelle, etc.). Il peut travailler dans le milieu industriel ou dans un atelier de création. En atelier, un couturier sera souvent amené à réaliser des vêtements sur-mesure comme des robes de mariée ou des costumes. Mais, il peut aussi être sollicité pour des retouches telles que réajuster un vêtement, faire des ourlets ou réaliser une doublure.

Missions

  • Choisir les modèles : En fonction des désirs de ses clients, le couturier va devoir opter pour le modèle de vêtement le plus adapté tout en prenant en compte le budget et les goûts de sa clientèle.
  • Prendre les mesures et réaliser un patron : Les vêtements d’un couturier sont fréquemment faits sur-mesure, un patron unique est alors réalisé afin de mettre au mieux en valeur la silhouette de la personne qui portera le vêtement. Le couturier doit ainsi prendre toutes les mesures nécessaires pour réaliser un habit parfaitement ajusté.
  • Concevoir un vêtement de A à Z : Un couturier est en mesure de réaliser un vêtement dans son intégralité, du croquis de conception à sa réalisation finale. Il maîtrise parfaitement toutes les étapes de la création d’une pièce.
  • Effectuer des retouches : Un couturier peut également être amené à effectuer des retouches telles que des ourlets ou autres modifications directement sur un vêtement. Ces tâches, à priori secondaires, sont une partie importante du quotidien d’un couturier.

Qualités et compétences

  • Savoir-faire technique : Un couturier doit maîtriser parfaitement les techniques de couture. Plus il aura de compétences, mieux il pourra répondre de manière originale et innovante aux demandes de ses clients.
  • Avoir la fibre artistique : Être créatif et original est une qualité indispensable dans ce métier. Il faut savoir être curieux et se tenir informé des dernières tendances modes afin de proposer à ses clients des modèles innovants et à la pointe de la tendance du moment.
  • Être précis : Ce métier requiert un grand sens du détail et de la précision. Il faut être minutieux et ne rien laisser au hasard, au risque de rater une pièce. La patience est ainsi l’une des qualités dont le couturier doit disposer.
  • Avoir un bon relationnel client : Un couturier doit développer une relation de confiance avec ses clients afin que la collaboration se passe le mieux possible et que les clients aient envie de revenir pour faire appel à ses services. Il doit être capable de répondre à leurs questions et de les fidéliser pour se créer une véritable clientèle.

Horaires

Dans le secteur industriel, les horaires correspondent à ceux d’un salarié à temps plein (35 h), sur une plage horaire de 8 à 19h. Par contre, pour un couturier indépendant, les horaires de travail peuvent être variables. Il peut y avoir des périodes creuses avec peu de commandes comme des périodes où l’atelier fonctionnera à plein régime.

Conditions de travail

Dans le secteur de l’industrie, le couturier prend en charge surtout la confection des patrons des vêtements. Il est très rare qu’il s’occupe de coudre ou de confectionner un vêtement dans son intégralité. Dans un atelier, un couturier peut être également salarié. Il sera alors embauché par le propriétaire de l’atelier qui est la plupart du temps couturier lui-même. Le couturier ne subit, normalement, pas beaucoup de pression, hormis s’il est sollicité sur des gros projets ou qu’il doit travailler dans des délais serrés.

Enfin, un couturier peut aussi travailler à son compte. Dans ce cas, en plus de ses tâches de couture, il devra aussi gérer sa boutique (vente, comptabilité, accueil de la clientèle, etc.). Ce statut peut donc s’avérer stressant et nécessiter une importante disponibilité ainsi que beaucoup de rigueur.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Un couturier débutant commence généralement au Smic. Cependant, s’il est à son compte, ses revenus peuvent considérablement augmenter en fonction de sa notoriété et de l’importance de sa clientèle. Certains couturiers peuvent également améliorer leur rémunération en se faisant employer par des maisons de Haute-Couture renommées ou en travaillant pour des compagnies de théâtres ou dans le domaine du cinéma.

Études et Formations

Pour devenir couturier, plusieurs voies sont possibles. Vous pouvez opter pour un CAP ou un BEP accessible dès la fin de la 3e ou poursuivre vos études après le Bac avec un BTS spécialisé dans le domaine de la mode. Ces formations prévoient obligatoirement un temps d’apprentissage ou de stage en entreprise.

CAP métier de la mode

Ce CAP métier de la mode est ouvert dès la fin de la 3e. Cette formation dure 2 ans.  Elle vous donne les connaissances de base de la couture et de la confection de vêtement. Elle vous initie aussi à l’utilisation de logiciel spécifique au monde de la mode comme le CAO Vetigraph.

Brevet Professionnel du vêtement

Cette formation dure un peu plus de 2 ans. Il faut avoir validé un CAP couture pour pouvoir suivre un Brevet Professionnel. Lors de cette formation, vous apprendrez en détail comment réaliser un vêtement de A à Z. Vous apprendrez aussi les particularités des différents tissus et autres matériaux utilisés dans la confection des vêtements.

BTS Métiers de la Mode

Ce BTS peut être suivi après un Bac général ou technologique de préférence un Bac STD2A ou STI2D. Cette formation est davantage ciblée sur l’emploi des logiciels 2D, voire 3D qui vous donneront les compétences nécessaires notamment pour travailler dans le domaine de l’industrie.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste non exhaustive d’écoles ou d’établissements proposant une formation complète pour devenir couturier :

Débouchés

Il est vrai que le métier de couturier ne propose pas beaucoup de perspectives d’évolution professionnelle. C’est un milieu assez fermé où les places de prestige sont chères. Toutefois, avec l’expérience, si vous travaillez dans l’industrie, vous pouvez devenir chef d’équipe. Vous aurez alors plusieurs couturiers sous votre responsabilité. Souvent, lorsque l’on participe à des projets de grande envergure ou que l’on a des clients prestigieux, il est beaucoup plus simple d’évoluer dans ce domaine et dans la Haute-Couture.

Enfin, vous pouvez aussi décider d’ouvrir votre propre atelier de couture et développer votre ligne de vêtement. En développant votre activité, vous pouvez avoir des salariés et faire connaître votre marque.

Secteurs