Accueil » Comment devenir Fleuriste
Métiers

Comment devenir Fleuriste

Fleuriste dans sa boutique

Le fleuriste vend des fleurs et d’autres végétaux. Il réalise également des compositions variées de fleurs pour différentes occasions.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP Fleuriste
  • Études en alternance : oui
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Horticulteur, Jardinier, Paysagiste, Arboriculteur
  • Secteur d’activité : Nature, Artisanat, Commerce

Le fleuriste est un artiste qui réalise des compositions florales. Il travaille dans une boutique dont il est parfois le propriétaire. Il peut également exercer son métier dans une jardinerie ou une grande surface. Le fleuriste peut être sollicité pour assurer la décoration florale d’un mariage, d’un enterrement ou de toute autre occasion de la vie. Il peut alors se déplacer pour apporter ses compositions et réaliser la décoration. Certains fleuristes travaillent aussi pour des entreprises d’évènementiel.

Missions

Fleuriste réalisant un bouquet
Fleuriste réalisant un bouquet
  • Sélectionner les fleurs en fonction des saisons : comme pour les fruits et légumes, les variétés de fleurs changent selon les saisons. Au printemps, les pivoines et tulipes fleuriront les tables. En été, ce sont les hortensias et les cosmos qui seront à l’honneur. L’automne est la saison des chrysanthèmes, dahlias et graminées. Enfin, l’hiver voit fleurir les mimosas, renoncules et anémones. Il propose aussi des sélections florales adaptées aux différentes occasions : Toussaint, fête des mères, 1er mai… Le fleuriste accompagne ses clients tout au long de l’année.
  • Réaliser des présentations florales et des bouquets : c’est un artisan capable de créer les plus beaux bouquets, mais aussi des compositions hautes en couleurs.
  • S’occuper de l’administratif et du suivi : s’il est patron de son entreprise, le fleuriste se charge de la gestion administrative et comptable de la boutique. Il gère aussi ses stocks et son approvisionnement.

Qualités et compétences

Réalisation d'un bouquet de fleurs
Réalisation d’un bouquet de fleurs
  • Aimer le contact avec les clients et être un bon commercial : c’est un métier de contact. Le fleuriste doit fidéliser ses clients pour assurer la pérennité de sa boutique. Il fait aussi preuve d’empathie car il est présent dans les moments heureux et malheureux de leur vie.
  • Avoir de bonnes connaissances en botanique et horticulture : le fleuriste doit être capable de donner des conseils d’entretien à ses clients. Il a donc d’excellentes connaissances. Ses connaissances lui permettent également d’associer au mieux les fleurs dans ses bouquets et d’entretenir les végétaux de la boutique.
  • Être créatif : c’est essentiel pour réaliser de beaux bouquets et des compositions florales originales. Sa créativité lui sert aussi s’il fleurit un évènement comme un mariage ou un anniversaire.
  • Avoir le sens de l’organisation : il est nécessaire, surtout si le fleuriste est chef d’entreprise. En effet, il gère les plannings de ses salariés, l’administratif et la comptabilité de la boutique, ainsi que les stocks car les fleurs sont périssables.

Horaires

Les horaires d’un fleuriste ne se limitent pas aux horaires d’ouverture de la boutique, surtout si le fleuriste est chef d’entreprise ou s’il travaille seul. En effet, le fleuriste doit s’approvisionner en fleurs fraiches avant l’ouverture du magasin. Après la fermeture, il range et nettoie l’espace de travail et se charge souvent de son administratif et de sa comptabilité. Il travaille parfois les week-ends et jours fériés.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes. Le fleuriste est souvent debout. Une partie de son travail se déroule au froid et dans une ambiance humide (pour favoriser la conservation des végétaux).

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Le salaire d’un fleuriste débutant est d’environ 1 500 euros bruts mensuels. Il peut augmenter jusqu’à 3 500 euros bruts par mois en fin de carrière.

Études et Formations

Seul un CAP est nécessaire pour exercer le métier de fleuriste. Néanmoins, pour ouvrir son propre commerce, un diplôme de niveau bac sera obligatoire.

CAP fleuriste

Il s’obtient en 2 ans après la 3e. Il permet aux étudiants de se former aux bases du métier de fleuriste.

Diplômes de niveau bac

Le BP (Brevet Professionnel) fleuriste est le diplôme de niveau bac le plus courant. Il se prépare en 2 ans après un CAP et permet au fleuriste d’ouvrir son magasin.

Le brevet technique des métiers (BTM) de la fleuristerie n’est pas proposé par beaucoup d’établissements. Il se déroule également en 2 ans après un CAP.

Enfin, il est possible d’exercer avec un bac professionnel technicien vente univers jardin (2 ans après le CAP), mais cette formation ne permet pas d’acquérir des compétences dans la création de bouquets mais forme de bons conseillers horticoles.

Bac +2

Le BM (Brevet des Métiers) de fleuriste se prépare en 2 ans après le baccalauréat ou un diplôme équivalent. Il permet de se perfectionner dans le métier, mais aussi d’obtenir le rang de chef d’entreprise artisanale auprès d’une chambre des métiers et de l’artisanat. Le candidat gagne aussi des compétences en gestion, administration, comptabilité, conseil clients…

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir fleuriste :

Débouchés

Fleuriste devant sa boutique
Fleuriste devant sa boutique

Un fleuriste salarié peut ouvrir sa propre boutique. Dans une entreprise de jardinerie, il peut devenir responsable de rayon. Il peut aussi, via une formation complémentaire ou grâce à une évolution interne, devenir vendeur en pépinière ou conseiller horticole.