Accueil » Comment devenir Plasticien ?
Métiers

Comment devenir Plasticien ?

Artiste avec de la peinture sur lui

Le plasticien est un créateur qui s’interroge sur le monde, à l’aide de matériaux dits plastiques. C’est donc un artiste qui a de nombreuses possibilités d’expression pour exprimer ce qu’il souhaite dire. Il exerce, le plus souvent, de façon indépendante et peut exposer son travail au sein de galeries d’art et autres lieux culturels.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : sans diplôme
  • Études en alternance possible : non
  • Salaire débutant : entre 800 à 1200 € brut par mois
  • Statut : indépendant
  • Métiers associés : Artiste, Peintre, Sculpteur, Graveur, Céramiste
  • Secteur d’activité : Artisanat, Graphisme

Le plasticien réalise ses œuvres avec les techniques de création de l’art plastique. Malgré le nom de son métier, il utilise tout type de matériaux pouvant l’aider, tels que la pierre, le métal, l’argile, les végétaux, la terre et bien sûr le plastique. Peinture, sculpture, gravure, céramique et numérique depuis peu, cet artiste peut développer sa passion grâce à des supports différents. Le plasticien doit donc faire preuve de patience dans l’évolution de ses créations et se rappeler qu’un projet artistique ne se fait jamais du premier coup. Au final, son but est de tenter d’exposer ses œuvres ou de se faire exposer afin d’être remarqué par un maximum de clients. C’est la raison pour laquelle il est dans la recherche constante d’artistes ou d’œuvres inspirantes, avec l’objectif d’exprimer au mieux ce qu’il souhaite dire. C’est le propre de l’artiste. Outre l’étape technique de l’emploi de plasticien, le professionnel doit savoir expliciter ses œuvres auprès des clients potentiels. Pour ce faire, il est à l’écoute, empathique et cultivé, ce qui lui permet de tenir des conversations enrichissantes face à son interlocuteur. 

Le plasticien est donc un artiste complet et un chef d’entreprise à part entière. En plus de la création, il doit donc mener à bien le côté administratif et chercher les différentes organisations qui pourraient lui permettre d’exposer son art et ainsi pouvoir se faire connaître.

Missions

  • Pouvoir créer des œuvres qui lui ressemblent : le propre de l’artiste plasticien est avant tout de créer. Il doit donc, pour cela, avoir acquis les notions nécessaires. Pour l’aider, il lui est possible de poursuivre une formation artistique, bien que cela ne soit pas une obligation. Ce qu’il lui faut surtout, c’est reconnaître et retranscrire de manière détaillée et méticuleuse, les techniques nécessaires pour toute création. Il ne s’arrête jamais d’apprendre et de s’inspirer, en s’informant sur les nouvelles techniques ou connaître les artistes en vogue par exemple. 
  • Développer sa clientèle : Pour faire connaître ses projets artistiques, le plasticien a besoin d’une clientèle solide. Le professionnel doit donc opérer un démarchage rigoureux de clients afin de fidéliser ses acheteurs potentiels. Pour cela, l’idéal est d’aller dans des réunions telles que les expositions ou les conférences qui lui permettront d’échanger sur l’art. Lors d’une de ces expositions, il peut, notamment, en profiter pour réaliser un bilan du moment et satisfaire ainsi plus de personnes. Il doit être doté d’une forte personnalité pour ne pas avoir peur de prendre les devants.
  • Pouvoir s’adapter : Tout d’abord, le plasticien peut réaliser des œuvres grâce à des matériaux et supports différents. Outre ce qu’il utilise, le professionnel doit surtout veiller à tenir compte des demandes éclectiques des clients. En effet, bien qu’il peigne avant tout ce qu’il souhaite exprimer, il a la charge de respecter des demandes clientèles parfois floues, changeantes, exigeantes ou compliquées. Tout cela dans un temps défini par le demandeur et avec pour objectif de satisfaire au mieux les acheteurs.

Qualités et compétences

  • Être créatif et novateur : Le plasticien est un artiste avec une grande imagination. Son rôle est alors de créer des œuvres qui lui plairont et qui trouveront ensuite leur public. C’est d’ailleurs un de ses objectifs principaux. Métier de passion, il n’est cependant pas l’un des secteurs les plus propices à l’embauche. Pour pouvoir réussir dans ce domaine, il doit sortir du lot. Comme dans tout secteur du milieu artistique, il doit trouver le moyen de développer un art qui intéresse un maximum de personnes, en fonction du dessin, du support du matériel utilisé ou encore du message énoncé.
  • Savoir s’exprimer de manière claire et précise : Comme tout professionnel indépendant, le plasticien doit réussir à se vendre. Plus tôt il réussira à le faire, plus tôt il aura des chances de développer rapidement son entrepreneuriat artistique. Le plasticien va donc prendre le temps de parler à des particuliers, des entreprises ou même des collectivités publiques. Il doit savoir parler de ses œuvres et de son parcours auprès de sa future clientèle ainsi qu’à d’autres professionnels du milieu. Le plasticien pourra envisager une collaboration par exemple. 
  • Connaître les techniques efficaces : L’artiste plasticien n’a pas d’obligation d’études. Néanmoins, il est nécessaire pour lui d’avoir acquis les bonnes techniques concernant le dessin, la peinture ou encore la sculpture. Il se peut que l’artiste ne souhaite pas s’engager dans un cursus scolaire. Il doit, alors, être déterminé et précis lors de recherches quotidiennes de nouvelles utilisations du plasticisme en cours ou se rapprocher des nouveaux artistes qui peuvent l’inspirer. 

Horaires 

Le plasticien ne doit pas compter ses heures, surtout au début de sa carrière. En tant qu’artiste, son métier peut s’avérer parfois précaire, étant donné l’instabilité quantitative des projets proposés. En outre, il y a le processus de création qui est parfois long. Il doit également veiller à obtenir des commandes en fidélisant la clientèle.

Conditions de travail

Devenir un artiste ne nécessite pas de conditions particulières. Cependant le plasticien doit souvent communiquer et courir les agences, ceci afin de multiplier ses chances de se faire une place dans ce milieu. Le plasticien doit faire preuve d’une grande autonomie et d’une bonne organisation pour avoir plus de chance de se stabiliser par la suite.

Salaire

Trouver son école de formation

Le salaire d’un plasticien est très variable. Payé à l’œuvre, il n’est pas possible de définir un tarif exact. En moyenne, un plasticien débutant gagne autour de 800 à 1200€ par mois. Très vite, son salaire peut augmenter et même dépasser 10 000 € par projet.

Études et Formations

Dès l’âge de 16 ans, il est possible pour tout passionné d’art plastique de devenir plasticien. Cependant, pour sortir rapidement du lot et pouvoir développer ses compétences efficacement, il existe des formations certifiées pour cela. 

Bac + 2 à bac + 6

Il a la possibilité de passer un bac + 2 ou un bac + 3, avec un diplôme des métiers d’art, un bachelor ou une licence d’art. 

Le plasticien peut également se diriger vers un bac + 5, avec un master. Il peut aussi se diriger vers les formations d’arts décoratifs et de design.

Ecoles

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Voici 5 des meilleures écoles pour devenir artiste plasticien :

  1. Les Beaux-arts
  2. LISAA
  3. ICART
  4. ESDAC
  5. INP

Débouchés

Le plasticien peut se développer pour être reconnu. Il peut également passer une certification pour se tourner vers l’enseignement et devenir professeur d’art plastique. Il peut transmettre son savoir-faire dans les collèges, lycées, écoles ou universités et tenter d’intéresser les élèves  à sa passion. Le plasticien peut d’ailleurs s’il le souhaite, combiner ces deux emplois.

Secteurs