Accueil » Salaire : combien gagne un Coiffeur ?
Salaires

Salaire : combien gagne un Coiffeur ?

Coiffeuse qui coupe les cheveux d'une cliente

Le métier de coiffeur est assez technique et implique de connaître les différents types de cheveux et la façon de les traiter. Il implique également la maîtrise de techniques de coiffure très complexes et des différents produits coiffants. C’est un métier qui exige aussi une grande rigueur et de la polyvalence. À cet effet, la rémunération minimale d’un coiffeur est de 1 645,58 euros brut par mois.

Combien gagne un coiffeur en France ?

En France, le métier de coiffeur fait partie des métiers réglementés. C’est la raison pour laquelle la rémunération de ce professionnel fait l’objet d’une réglementation qui fixe le SMIC. Il existe pour cela une grille salariale établie par la Convention collective qui permet d’avoir une idée de la rémunération du coiffeur en fonction de sa qualification.

Le salaire minimum d’un coiffeur

En France, un salaire minimum est fixé pour le métier de coiffeur. Après une valorisation de 2,65 % par rapport à son niveau de 2021, le tarif horaire pour 151,67 heures de travail par mois est de 10,85 euros brut contre 10,57 euros brut l’année précédente.

Ainsi, le SMIC d’un coiffeur en France est passé de 1554,58 € l’année dernière à 1 645,58 euros brut par mois en 2022. Le salaire minimum de ce professionnel a donc évolué de 34 euros par rapport à son niveau d’avant.

Le salaire d’un coiffeur selon la convention collective

Le salaire minimum d’un coiffeur en France peut plus ou moins varier quand on se réfère à la grille des salaires des métiers de la coiffure. Celle-ci est établie par la Convention collective des métiers de la coiffure et répertorie les salaires en fonction du niveau de qualification, et d’autres critères tels que :

  • le niveau d’expérience ;
  • l’échelon ; 
  • la classification.

Sur cette base, le salaire d’un coiffeur peut plus ou moins varier selon qu’il est du niveau 1, du niveau 2 ou du niveau 3.

Concernant les professionnels de niveau 1, il s’agit de tous ceux qui exercent le métier après avoir suivi une formation de niveau CAP, mais sans avoir eu le diplôme. Leur salaire va de 1 420 à 1 450 euros brut par mois.

Le niveau 2 correspond aux coiffeurs titulaires d’un CAP Coiffure ou d’un diplôme équivalent. Considéré comme un technicien, il peut alors prétendre à un salaire qui se situe entre 1 470 et 1 720 euros brut par mois.

Au niveau 3, le coiffeur est considéré comme un professionnel hautement qualifié, avec plusieurs années d’expérience, et il peut occuper un poste de manager. Sa rémunération se situe alors dans la fourchette de 1 870 et 2 872 euros brut par mois. Il s’agit donc d’un métier bien rémunéré, avec un salaire de base plutôt intéressant.

Le métier d’un coiffeur

Le coiffeur est un professionnel dont le métier consiste principalement à couper et coiffer les cheveux (mais aussi la barbe dans certains cas) de ses clients. Il peut travailler dans un salon de coiffure en tant que salarié, dans son propre salon, à domicile ou chez le client.

Exercer le métier de coiffeur ne s’improvise pas ! Il faut savoir que la coiffure est l’une des professions les plus réglementées en France. Pour accéder à ce métier, vous devez donc suivre une formation technique et des ateliers pratiques pour vous perfectionner.

Ajoutons également que le métier de coiffeur exige d’avoir une bonne résistance physique, puisqu’il faudra rester debout de nombreuses heures pour satisfaire les clients.

Quelle formation pour devenir coiffeur ?

Le CAP Métiers de la coiffure est le niveau de qualification minimum exigé pour exercer le métier de coiffeur ou coiffeuse. Il est possible de se lancer avec cette qualification puis d’évoluer vers le niveau de coiffeur qualifié avec l’expérience.

Le poste de technicien ou de manager de salon de coiffure n’est accessible qu’aux professionnels qui ont une qualification supérieure à un CAP. En l’occurrence, il faut au moins avoir suivi une formation qui permet d’obtenir un diplôme de niveau Bac +2. Il peut s’agir du :

  • Brevet de maîtrise (BM) Coiffure (niveau Bac +2) ;
  • ou du Brevet de technicien supérieur (BTS) Métiers de la coiffure (Bac +2).

Quelle formation coiffure pour se spécialiser ? 

En ce qui concerne les spécialisations, il existe plusieurs formations. Tout va donc dépendre de l’orientation que vous souhaitez donner à votre carrière.

Si une spécialisation en coloration fait partie de votre projet professionnel, il faudra compléter votre CAP par une qualification en coiffure coupe couleur qu’il est possible d’obtenir au bout d’une année de formation.

Le Bac pro Perruquier-posticheur est le diplôme à avoir si vous voulez exercer le métier de coiffeur dans le monde du spectacle.

Pour travailler en tant que manager ou responsable de salon, il faut un Certificat de qualification professionnelle (CQP) Responsable de salon de coiffure. Vous pouvez obtenir ce certificat lorsque vous justifiez d’une formation diplômante en coiffure et d’au moins 3 années d’expérience.