Accueil » Salaire : combien gagne un Consolideur ?
Salaires

Salaire : combien gagne un Consolideur ?

Bilan comptable d'une société

Le consolideur est un professionnel financier chargé de s’assurer que les normes comptables sont correctement appliquées et homogènes dans l’ensemble du groupe. Il est responsable des travaux de consolidation comptable au sein de la direction financière. On peut encore le désigner sous les termes de consolidateur ou de chargé de consolidation. Le salaire d’un consolideur tourne généralement autour de 3 481 euros net par mois.

Le salaire moyen pour un consolideur

En France, on estime à environ 54 252 euros brut par an, la rémunération moyenne d’un consolideur. Les professionnels qui exercent ce métier gagnent donc en moyenne 3 481 euros net par mois.

Mais notons que cette rémunération est celle de professionnels ayant déjà une certaine expérience du métier. En effet, à ses débuts dans la profession, le consolideur gagne plutôt 42 500 euros brut par an. Ce qui équivaut à 2 727 euros net par mois.

Quant aux profils les plus expérimentés, ils peuvent gagner jusqu’à 66 000 euros brut par an. Un consolideur qui a acquis assez d’expérience dans son domaine peut donc toucher près de 4 300 euros net par mois.

Une rémunération qui varie en fonction de l’expérience et du secteur d’activité 

La rémunération d’un consolideur dépend de plusieurs facteurs à savoir :

  • son niveau d’expérience ;
  • sa formation ;
  • le secteur d’activité de l’entreprise dans laquelle il travaille ;
  • la région dans laquelle il exerce.

Comme nous avons pu le voir un peu plus haut, le salaire de ce professionnel varie généralement entre 2 727 et 4 300 euros net par mois. Plus le consolideur a de l’expérience dans son domaine d’activité, plus sa rémunération est plus élevée.

Une formation de niveau universitaire ou une spécialisation peuvent aussi avoir un impact sur le calcul de sa rémunération. Enfin, le secteur d’activité ainsi que la région où le consolideur exerce peuvent également avoir un impact sur son salaire. C’est la raison pour laquelle certains profils très expérimentés, dans certaines conditions, peuvent avoir droit à un salaire de près de 5 000 euros net par mois.

Tableau de rémunération du consolideur selon son expérience

Niveau d’expérienceSalaire annuel brutSalaire mensuel net
Débutant42 500 euros2 727 euros
Confirmé54 252 euros3 481 euros
Expert66 000 euros4 300 euros

Le métier de consolideur

Le consolideur est un expert financier responsable de la consolidation comptable au sein d’une entreprise. Il s’assure que les normes comptables sont correctement appliquées et homogènes dans l’ensemble du groupe. Il travaille souvent en collaboration avec d’autres services financiers et peut être amené à superviser une équipe de collaborateurs. Méthodique, le consolideur est capable de travailler avec des données complexes pour garantir la qualité de sa consolidation comptable.

Que fait concrètement un consolideur ?

Le consolideur est particulièrement important dans les grandes entreprises aux structures complexes, avec de nombreuses filiales et une présence dans plusieurs pays. En tant que professionnel comptable et auditeur, il a pour tâche d’analyser les situations financières de chaque structure du groupe. Il pourra ainsi fournir à la direction une vue d’ensemble de la situation financière et comptable de l’ensemble du groupe.

En plus de son rôle de centralisation des informations, le consolideur joue également un rôle stratégique en veillant à l’uniformisation des processus comptables au sein du groupe. En intervenant auprès de chaque filiale, il contribue à homogénéiser les pratiques comptables et à veiller au respect des normes et législations, garantissant ainsi la légalité de l’activité du groupe.

Au quotidien, il :

  • vérifie et analyse les comptes ainsi que les états financiers des différentes entités du groupe ;
  • réalise la consolidation des comptes en utilisant des logiciels de consolidation comptable ;
  • et effectue des analyses de rentabilité, de trésorerie et de bilan.

Il doit s’assurer du respect des normes comptables et de reporting financier tout en gérant les relations avec les commissaires aux comptes et les différents organismes réglementaires. Il participe à la préparation des documents de reporting financier destinés aux dirigeants et aux actionnaires.

Les tâches d’un consolideur peuvent varier selon l’entreprise et le secteur d’activité dans lesquels il exerce. Mais dans tous les cas, il apporte son soutien aux différents services financiers et aux dirigeants dans l’analyse et dans la prise de décision.

Quelles sont les compétences requises pour exercer en tant que consolideur ?

Pour exercer le métier de consolideur, il est indispensable d’avoir des connaissances approfondies en comptabilité et en finance. Ensuite, il vous faut avoir des compétences d’analyse et de synthèse. En tant que professionnel du domaine de la finance, il doit être en mesure de collecter, traiter et présenter des données de manière claire et concise.

Le consolideur doit aussi savoir travailler en collaboration avec d’autres services financiers et superviser une équipe de collaborateurs. Une bonne communication et un bon relationnel sont nécessaires ainsi qu’une bonne maîtrise des outils informatiques.

Quelles formations ouvrent au métier de consolideur ?

Pour accéder au métier de consolideur, il faut au minimum un diplôme de niveau Bac +5 en comptabilité, finance. Il peut s’agir :

  • d’un master Comptabilité, contrôle, audit ;
  • d’un diplôme d’école de commerce avec option finance ;
  • d’un diplôme supérieur de comptabilité et de gestion ;
  • ou d’un diplôme d’école spécialisée en finance.