Accueil » Salaire Auditeur : combien gagne un auditeur ?
Salaires

Salaire Auditeur : combien gagne un auditeur ?

Réunion d'entreprise

L’auditeur est un professionnel qui vient en appui aux entreprises en vue de les aider à déceler les failles organisationnelles et de gestion pour l’optimisation de leur service. Pour ce faire, il mobilise et met à contribution ses compétences d’analyste et d’expert contrôleur tout en se basant sur des logiciels spécialisés. Un professionnel qui exerce le poste d’auditeur touche un salaire moyen d’environ 3 500 euros brut par mois

Quel est le salaire d’un auditeur en 2022 ?

À la demande des entreprises (banque, compagnie d’assurance, mutuelle, etc.), l’auditeur va analyser le fonctionnement des différents services en vue d’identifier les problèmes d’organisation. L’objectif poursuivi en procédant à ce contrôle est de se baser sur les résultats pour formuler des conseils et recommandations au responsable d’entreprise. En France, le salaire médian des professionnels exerçant ce métier est de 36 000 euros brut par an.

Le salaire moyen d’un auditeur

Le métier d’auditeur est très normé et suis une hiérarchie bien organisée en fonction de laquelle les rémunérations sont attribuées. Ainsi, pour un débutant dans ce domaine (généralement un stagiaire ou un alternant), le salaire de base est compris entre 1 200 et 1 500 euros brut par mois.

Pour un auditeur ayant quelques années d’expérience à son actif, le salaire annuel est compris dans la fourchette de 33 000 à 50 000 euros, ce qui revient à une rémunération mensuelle comprise entre 2 500 et 4 000 euros brut.

Un auditeur confirmé, de son côté, gagne entre 45 000 et 60 000 euros brut par an ; ce qui correspond à un salaire de 3 500 à 5 000 euros brut par mois.

Une rémunération essentiellement basée sur l’expérience

La rémunération d’un auditeur est plus ou moins basée sur son titre (junior, senior), alors qu’il gravit les échelons en fonction de l’expérience et donc de l’ancienneté. Il faut aussi noter que le diplôme obtenu au moment de l’entrée en fonction est un critère essentiel qui détermine également le traitement salarial d’un auditeur.

Tableau montrant les salaires d’un auditeur en fonction de l’expérience et du diplôme

Niveau d’expérienceSalaire annuel brutSalaire mensuel brut
Stagiaire/alternant16 200 euros1 350 euros
Auditeur junior (débutant)38 000 euros3 166,66 euros
Auditeur confirmé45 000 euros3 750 euros
Auditeur senior (expert)55 000 euros4 583,33 euros

Un salaire qui varie en fonction du secteur 

Selon qu’il travaille au sein d’une banque, d’une compagnie d’assurance ou dans une mutuelle, le salaire d’un auditeur va connaître une nette disparité.

Tableau montrant les salaires d’un auditeur en fonction du secteur d’activité

Secteur d’activitéSalaire mensuel brut
Bancassurance2 667 à 5 833 euros
Compagnie d’assurance3 333 à 7 500 euros
Mutuelle3 083 à 5 416 euros

Le métier d’auditeur

Acteur incontournable dans le bon fonctionnement des entreprises (notamment celles du secteur des finances), l’auditeur peut être salarié d’une entreprise et alors officier au sein de la direction générale ou financière. Mais très souvent, il est salarié d’un cabinet indépendant et effectue des missions pour différentes entreprises, parfois plusieurs à la fois.

Que fait concrètement un auditeur ?

Ce professionnel fonctionne sur la base d’un cahier de charges qui explique en détail les besoins de l’entreprise ainsi que la méthodologie envisagée pour la réalisation de l’audit. À travers des entretiens individuels et collectifs, l’étude minutieuse des documents imprimés et informatisés, l’auditeur se livre à fond dans un exercice de contrôle en vue de détecter d’éventuels dysfonctionnements.

Pour finir, il rédige un rapport complet dans lequel il consigne non seulement les failles détectées, mais aussi les conseils et les plans d’action pour l’optimisation du fonctionnement des services. Très présent dans le domaine comptable et financier, il peut également réaliser un audit dans le secteur informatique ou social.

Quelles sont les compétences requises pour exercer le métier d’auditeur ?

Au départ, il est très important d’être enclin à l’organisation avant de prétendre au métier d’auditeur. Généralement, son emploi du temps est chargé, les journées sont assez longues et stressantes. Sans organisation, il peut être rapidement surmené.

Il est également nécessaire d’être réactif pour performer dans ce domaine. Aujourd’hui dans une banque, demain dans un ministère et le jour suivant dans une industrie…, les missions ont chacune leurs spécificités.

Enfin, il est primordial :

  • d’avoir une bonne capacité à concevoir un plan de mission d’audit fiable ;
  • de savoir définir des procédures de contrôle comptable ;
  • d’avoir le sens de prise d’initiatives.

Quelles formations ouvrent au métier d’auditeur ?

Pour devenir auditeur, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau Bac +5 validé dans une spécialité de la finance, de l’économie ou de la comptabilité. Les grandes écoles de commerce comme l’École des hautes études commerciales (HEC), la Paris ESLSCA Business School et Skema Business School offrent des formations spécialisées pour devenir auditeur.

Dans plusieurs universités, vous pouvez également préparer :

  • le master comptabilité, contrôle et audit ;
  • le master contrôle de gestion et audit organisationnel ;
  • ou le master finance.