Accueil » Comment devenir Sophrologue
Métiers

Comment devenir Sophrologue

Travail sur la respiration

La sophrologie est une approche qui vise à harmoniser l’esprit et le corps à travers des techniques de respiration, de méditation et de relaxation. Ainsi, le sophrologue aide ses patients à gérer leur stress quotidien et à développer leur épanouissement personnel.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Certification professionnelle de sophrologue (Bac +2)
  • Études en alternance : Pas d’alternance reconnue par l’État
  • Salaire débutant : Entre 1500 et 2000 € en entreprise
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Hypnothérapeute, Naturopathe, Psychologue, Praticien de Reiki
  • Secteur d’activité : Bien-être, Santé

La sophrologie est une médecine douce qui permet de soigner des angoisses, du stress et d’autres maux psychiques, grâce à l’esprit lui-même. Le sophrologue enseigne à ses patients des outils de pensée positive. Il s’agit de techniques de gestion des émotions permettant de retrouver un épanouissement personnel quotidien. À terme, le but pour les patients est de s’approprier ces outils-clés afin de les utiliser de manière indépendante, sans l’aide du sophrologue.

Les domaines d’application de cette médecine douce varient beaucoup et peuvent englober le traitement des insomnies et troubles du sommeil, phobies diverses, préparation mentale aux examens, à l’accouchement ou à tout changement de vie à venir, troubles de l’alimentation ou du comportement, etc.

Missions

  • Comprendre les maux des patients et leur origine. Le sophrologue devra faire preuve de beaucoup d’écoute afin de déceler ce qui bloque son patient. Ainsi, il sera plus à même de lui proposer un programme d’accompagnement personnalisé.
  • Apprendre à ses patients à mieux respirer et à se détendre. La sophrologie se pratique via des exercices de respiration et d’ancrage dans le sol. Il s’agit de conscientiser son esprit au sein de son corps pour qu’un sentiment de paix intérieure et de bien-être puisse se développer.
  • Animer des séances individuelles et en groupe. En effet, le sophrologue peut décider d’accompagner ses patients de l’une ou l’autre manière. Dans tous les cas, c’est lui qui anime et mène la séance, tout en faisant preuve d’une écoute attentive quant aux besoins et au ressenti de ses patients.

Qualités et compétences

  • Aimer les autres et faire preuve d’empathie. La sophrologie est une pratique qui nécessite une grande relation de confiance entre le patient et le sophrologue. Il arrive même que les séances fassent remonter des douleurs émotionnelles profondes. Le sophrologue se doit donc d’être à l’écoute de ses patients, attentif aux différentes problématiques et à leur ressenti.
  • Faire preuve de tolérance. Le sophrologue exerce un métier tourné vers l’humain. Ceci implique de ne pas juger les comportements, ni les peurs et blocages de ses patients, mais bien de faire preuve de respect et d’ouverture d’esprit. Il est primordial pour le patient de se sentir à l’aise et en totale confiance avec son praticien sophrologue pour réussir à se détendre.
  • Savoir animer un groupe. Au cours de séances de groupe, le sophrologue est le seul animateur de la session. Il devra faire preuve de réelles qualités d’animateur et se montrer à l’écoute, patient et inclusif pour accompagner le groupe dans son ensemble jusqu’à la fin de la séance.

Horaires

Les horaires varient beaucoup selon le statut du sophrologue et les lieux où il pratique. Installé à son compte, l’amplitude horaire du sophrologue peut être importante (8:30-20:00 par exemple), pour s’adapter à sa patientèle. En revanche, si le sophrologue pratique des séances en entreprise ou en milieu hospitalier, celles-ci auront lieu pendant les heures de bureau. 

Conditions de travail

Les conditions de travail du sophrologue sont relativement agréables. Cependant, la majorité des sophrologues exercent leur métier à leur compte : une situation qui peut s’avérer stressante. À la recherche d’une patientèle régulière et de l’installation de sa notoriété dans la profession se mêlera la gestion des tâches administratives et parfois des difficultés financières, en début de carrière.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un sophrologue dépend de plusieurs paramètres, en particulier sa réputation et le nombre de ses consultations mensuelles. Une séance de sophrologie individuelle d’une heure se facture en moyenne 50 €, et entre 10 et 20 € par participant pour une séance de groupe. La plupart des sophrologues pratiquent une seconde activité en parallèle pour s’assurer un revenu plus important et une stabilité financière.

Si le sophrologue est embauché au sein d’un établissement médical, il peut espérer gagner : 

  • Débutant : entre 1500 et 2000 euros brut par mois
  • Confirmé : entre 2000 et 2500 euros brut par mois
  • Senior : entre 2500 et 3000 euros brut par mois

Études et Formations

En France, la sophrologie est considérée comme une médecine alternative, dite douce. Ainsi, elle n’est pas réglementée par l’État et aucun diplôme minimal n’est exigé. Pour cette raison, la sophrologie est particulièrement appréciée dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Néanmoins, depuis 2016, il est fortement conseillé au futur sophrologue de passer une certification inscrite au RNCP.

Certification professionnelle de sophrologue (inscrite au RNCP)

Cette certification est la seule qui soit inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles et atteste donc du sérieux du certifié. Le sophrologue ayant obtenu cette certification obtient un titre équivalent de niveau 5, soit l’équivalent à un bac +2.

Cette certification peut s’obtenir dans différents établissements. Attention à bien vérifier que l’organisme la délivre.

Cette formation, de 300 heures minimum, se déroule, selon les organismes de formation, sur 6 à 24 mois. La formation est divisée en trois blocs de compétences majeurs : la gestion et management de son activité professionnelle ; la réalisation de séance d’intervention sophrologique et la conception de protocoles et d’accompagnement sophrologique.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir sophrologue :

Débouchés

Malheureusement, la profession n’offre pas de perspective d’évolution. Elle permet davantage à un praticien de diversifier ses compétences et son activité. Ainsi, le sophrologue peut continuer à développer ses connaissances en étudiants différents courants de la sophrologie. Il lui est également conseillé de compléter sa formation avec l’étude d’autres médecines douces telles que l’hypnose ou le Reiki.