Accueil » Comment devenir Physiothérapeute animalier ?
Métiers

Comment devenir Physiothérapeute animalier ?

Physiothérapeute manipulant un chien

Le physiothérapeute animalier est un professionnel qui soigne les troubles fonctionnels des animaux. Il les rééduque au moyen de techniques manuelles et d’appareils de réadaptation.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Bac
  • Études en alternance : Alternance impossible
  • Salaire débutant : 1 678 € brut par mois (SMIC)
  • Statut : Salarié, indépendant
  • Métiers associés : Auxiliaire santé animale, Auxiliaire vétérinaire
  • Secteur d’activité : Santé, Animaux

Le physiothérapeute animalier est un spécialiste de l’animal qui traite les pathologies touchant son appareil locomoteur. Il s’agit des affections touchant les ligaments, les tendons, les muscles et les articulations. Il travaille conjointement avec le vétérinaire pour soulager la douleur de l’animal dans le cadre d’un parcours de soins et de rééducation fonctionnelle.

Ses actions visent à limiter les effets des maladies dont souffre l’animal et à accompagner ce dernier dans la guérison. Si les animaux dont il s’occupe sont surtout les animaux de compagnie comme les chats et les chiens, le physiothérapeute peut se spécialiser dans la physiothérapie équine et bovine. Outre les soins, il peut donner des conseils pour encadrer les animaux ayant une importante activité sportive : chevaux de course, chiens d’intervention policière, etc.

Missions

  • Rééduquer l’animal : Le physiothérapeute traite les fractures, les paralysies et les raideurs de l’animal en effectuant des massages et des drainages lymphatiques. Il manipule également les articulations pour aider l’animal à récupérer sa mobilité. Les soins peuvent être aussi sous forme d’électrothérapie ou de cryothérapie, par exemple.
  • Assister le vétérinaire : Le physiothérapeute participe au rétablissement de l’animal après une opération chirurgicale par exemple. En fonction des prescriptions du vétérinaire, il établit les thérapies adéquates pour soigner l’animal. 
  • Prodiguer des conseils : La police peut solliciter le physiothérapeute animalier pour ses chiens d’intervention. Le professionnel encadre les maîtres pour prévenir les blessures des animaux. Il peut aussi être un référent pour soigner les chevaux de compétition.

Qualités et compétences

  • Avoir des connaissances en anatomie animale : Le physiothérapeute animalier doit connaître l’anatomie de chaque animal qu’il soigne. En effet, effectuer de mauvaises manipulations peut aggraver son état de santé ou retarder sa guérison. Ce professionnel connaît donc parfaitement l’anatomie des animaux qu’il peut manipuler et se forme en permanence pour s’adapter aux Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC).
  • Connaître les techniques de physiothérapie : Outre les techniques manuelles telles que les massages, le professionnel utilise des thérapies plus avancées qui requièrent d’excellentes compétences : ultrason, hydrothérapie, etc. Il doit parfaitement maîtriser les techniques, mais aussi le matériel qu’il peut être amené à utiliser. S’il est indépendant, il peut aussi être en charge de l’entretien de son équipement.
  • Avoir un bon relationnel avec l’animal : Le physiothérapeute doit pouvoir rendre l’animal à l’aise pendant ses soins et favoriser son bien-être. Les gestes du professionnel sont fermes et efficaces sans le blesser. Le physiothérapeute animalier sait se montrer doux et patient, mais également ferme pour mener à bien les soins. Il sait s’adapter à chaque animal afin de le calmer, le mettre à l’aise et faciliter les manipulations.

Horaires

Le physiothérapeute animalier salarié a des horaires de bureau avec une plage de 8h à 18h par exemple. S’il est freelance, son temps de travail dépend de sa clientèle. Il peut exercer son activité dès l’aube et réaliser des missions en soirée.

Conditions de travail

Il faut être robuste pour travailler avec les animaux. Ces derniers peuvent être récalcitrants et attaquer le physiothérapeute animalier. Les chevaux sont notamment des animaux lourds que le professionnel doit être capable de mobiliser selon les soins. C’est un métier qui peut donc être fatiguant physiquement. Dans certains cas, le physiothérapeute peut également travailler sur le terrain, dans des zoos, écuries, élevages ou réserves. Il est parfois amené à se déplacer.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire du physiothérapeute animalier débutant est égal au SMIC, soit 1678 € brut mensuels. Il peut augmenter en fonction de son expérience professionnelle. En tant qu’indépendant, la rémunération dépend du nombre de consultations. Ce dernier peut généralement facturer entre 45€ et 65€ la séance.

Études et Formations

La plupart des formations au métier de physiothérapeute animalier sont destinées aux professionnels de santé tels que les vétérinaires, les auxiliaires spécialisés vétérinaires (ASV) ou les auxiliaires de santé animale (ASA).

La formation d’ASA option physiothérapie et rééducation fonctionnelle

Accessible après la troisième, cette formation permet aux étudiants de se préparer au métier d’ASA avec une spécialisation en physiothérapie. Le programme est composé d’enseignements transverses (accueil, gestion administrative) et techniques (soins et suivi des animaux, assistance lors des interventions chirurgicales, anatomie de l’animal…).

La formation soins animaux, physiothérapie, rééducation

Cette formation s’adresse aux professionnels dotés d’une expérience en assistance vétérinaire ou ayant suivi une formation d’ASA ou d’ASV. Elle leur permet d’acquérir des compétences essentielles pour exercer en centre vétérinaire de rééducation fonctionnelle. Les étudiants apprennent les principales techniques de soin et de physiothérapie (utilisation d’appareils spécialisés, techniques manuelles, massages…). Plusieurs stages en milieu professionnel sont proposés. 

La formation en physiothérapie animale pour les chevaux

Pendant deux ans, les étudiants apprennent les bases de la physiothérapie équine : pathologie du cheval, anatomie, physiologie, maréchalerie, rééducation, diététique. La formation propose des cours de préparation physique pour le cheval de course. De nombreux stages permettent une immersion dans le milieu de vie du cheval et l’apprentissage pratique du métier. Après la formation, les diplômés intègrent des haras, des centres équestres ou des écuries de course.

La formation en ostéopathie et physiothérapie animale pour les chevaux

La pluridisciplinarité de cette formation permet aux professionnels de devenir à la fois ostéopathes, préparateurs physiques et physiothérapeutes pour les chevaux. Ce cursus de trois ans est composé de matières scientifiques (traumatologie, anatomie, pathologie, physiologie) et techniques (physiothérapie, ostéopathie, préparation physique, équitation, maréchalerie). Les étudiants réalisent des stages d’immersion en clinique vétérinaire, en écurie et auprès d’un maréchal-ferrant.

La formation en ostéopathie canine et féline

Ce cursus a pour but de former des ostéopathes capables de traiter les troubles physiologiques et mécaniques du chien et du chat. Les enseignements vont au-delà de l’apprentissage seul de la physiothérapie qui se concentre sur une partie du corps blessée. En effet, la formation apprend aux étudiants les techniques de soin qui prennent en compte l’ensemble du corps. Les futurs ostéopathes sauront manipuler toutes les parties du corps de l’animal pour améliorer sa mobilité et son équilibre.

Les écoles

Trouver son école de formation

Voici une sélection des écoles proposant des formations en physiothérapie animale :

Débouchés

Le physiothérapeute animalier débute en tant qu’assistant vétérinaire ou auxiliaire de santé spécialisé dans un cabinet vétérinaire. S’il a été formé aux soins équins, il commencera sa carrière dans les écuries.

Il peut également intégrer un centre vétérinaire hospitalier et participer aux soins pré et postopératoires. Sa spécialisation en physiothérapie est demandée par les centres de rééducation fonctionnelle pour animaux.

C’est un métier en pleine expansion, qui est de plus en plus demandé. Le physiothérapeute animalier peut ainsi exercer dans de nombreux domaines : courses et sports, prévention, animaux de loisir et de compagnie, animaux de « travail » (chien guide d’aveugle, chien pour la police, etc). Cependant, certains physiothérapeutes ont une double casquette et accompagnent les humains aussi bien que les animaux. Ils sont généralement physiothérapeutes pour animaux à temps partiel, en complément de leur activité principale.

Secteurs