Accueil » Comment devenir Concierge d’entreprise
Métiers

Comment devenir Concierge d’entreprise

Concierge à la réception d'une entreprise

Le concierge d’entreprise a pour mission d’assurer le confort et le bien-être des salariés. Pour cela il propose un panel de services leur permettant de gagner du temps au quotidien. Ils sont ainsi plus performants au travail, qui est un véritable atout pour le dirigeant.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : aucun diplôme n’est requis, mais une formation dans l’hôtellerie peut être un avantage.
  • Études en alternance : non
  • Salaire débutant : SMIC + pourboires
  • Statut : salarié
  • Métiers associés : Concierge d’hôtel
  • Secteur d’activité : Métiers de l’accueil

Le concierge d’entreprise facilite la vie des salariés au quotidien. Il coordonne les services qui leur sont proposés, programme des rendez-vous et peut même organiser des tâches de leur vie personnelle. Pour cela, le concierge possède un carnet d’adresses de prestataires de confiance. Véritable magicien, c’est un professionnel de l’organisation qui trouve une solution à chaque problème. Il peut travailler pour une entreprise ou être salarié d’un service de conciergerie.

Missions

Jeune femme au téléphone
  • Recevoir les clients : que ce soit dans une conciergerie privée ou dans l’espace prévu à cet effet par l’entreprise, sa première mission est l’accueil des clients. Il doit être à leur écoute pour bien cerner leurs attentes et leurs besoins.
  • Se charger des demandes : le concierge d’entreprise répond aux besoins des clients. Ainsi, il peut aller chercher des vêtements au pressing, des chaussures chez un cordonnier, prendre un rendez-vous chez le coiffeur, réserver un taxi, un hôtel ou un restaurant ou encore envoyer et réceptionner des colis. Il peut également organiser des évènements pour l’entreprise. Enfin, il s’occupe parfois de tâches plus personnelles comme la livraison des courses au domicile ou l’organisation de la garde des enfants.
  • Gérer son administratif et proposer de nouvelles prestations : s’il est indépendant, il doit s’occuper du suivi administratif de ses prestations pour pouvoir les facturer. Pour se diversifier et se renouveler, il doit aussi être à l’écoute des demandes de ses clients pour pouvoir enrichir son catalogue de services.

Qualités et compétences

  • Être réactif, débrouillard, polyvalent et discret : le concierge doit satisfaire aux demandes, qui peuvent parfois être originales. Pour cela, il doit savoir à qui s’adresser et ne pas hésiter à faire preuve de créativité. Avoir un bon carnet d’adresses et connaître divers prestataires réactifs, sérieux et qualifiés est également un véritable atout. Enfin, le concierge d’entreprise doit faire preuve de discrétion pour ne pas mettre mal à l’aise ses clients.
  • Avoir le sens du contact et de la prestance : c’est essentiel dans le métier de concierge d’entreprise. En effet, il établit une relation privilégiée avec chacun de ses clients, donc il doit aimer le contact. Il les connait d’ailleurs tous, se souvient de leurs habitudes, leurs besoins et est même capable d’anticiper leurs demandes. Cette relation fidélise les clients. Sa tenue est un signe extérieur de la qualité de ses prestations.
  • Savoir parler plusieurs langues : selon l’endroit où il travaille, le concierge d’entreprise devra parler plusieurs langues. Il peut, en effet, avoir des clients étrangers de passage en France.

Horaires

Il travaille aux horaires de bureaux, lorsque les salariés sont présents. Ses horaires dépendent donc des heures d’ouverture de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Conditions de travail

Le concierge d’entreprise doit avant tout être disponible et organisé. En effet, il est sollicité par tous les salariés de l’entreprise et doit donc s’assurer de leur satisfaction. Pour éviter le surmenage tout en restant opérationnel, il doit donc être ordonné et efficace. Une bonne condition physique l’aidera aussi à tenir le rythme de ses journées.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Le salaire dépend de l’employeur du concierge. Ce dernier reçoit souvent des pourboires qui augmentent ainsi son salaire.

  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 000 euros bruts par mois
  • Salaire sénior : 3 500 euros bruts par mois

Études et Formations

Aucun diplôme n’est obligatoire pour exercer ce métier. Néanmoins, avoir une formation dans l’hôtellerie peut être un avantage et permettre une insertion professionnelle plus aisée. Certaines écoles proposent des formations spécialisées. C’est le cas de l’Institut de Conciergerie Internationale qui propose une formation de concierge d’entreprise.

BAC STHR – Sciences et Technologies de l’Hôtellerie et de la Restauration

Le bac STHR (Sciences et Technologies de l’Hôtellerie et de la Restauration) forme des professionnels en 3 ans après la 3ᵉ. L’objectif est plutôt une poursuite d’études vers un BTS. Une mention complémentaire peut aussi être suivie en 1 an après l’obtention du bac : la mention accueil-réception.

BTS management en hôtellerie-restauration

Le BTS management en hôtellerie-restauration propose une option « management d’unité d’hébergement » en 2ᵉ année. C’est ce qui s’approcherait le plus de la conciergerie d’entreprise. Les étudiants apprennent, entre-autre, à répondre aux différentes attentes des clients, mais également à manager une équipe et acquièrent des notions de comptabilité. Il est accessible après un bac et se prépare en 2 ans.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir concierge d’entreprise :

Débouchés

Réception d'entreprise
Réception d’entreprise

Le métier est en plein développement et de plus en plus d’entreprises font appel à un service de conciergerie, surtout dans les grandes villes. Cependant, les perspectives d’évolution sont faibles. Le concierge d’entreprise peut monter son propre service après quelques années d’exercice.

Secteurs