Accueil » Comment devenir Bûcheron
Métiers

Comment devenir Bûcheron

Bucheron qui coupe un arbre avec une tronçonneuse

Le bûcheron occupe un véritable rôle clé pour la préservation de l’environnement et de la biodiversité. Il est chargé de couper les arbres et de l’entretien des forêts.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP
  • Études en alternance : alternance possible selon formation
  • Salaire débutant : SMIC 
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Conducteur d’engins forestier, Technicien forestier, Charpentier, Ingénieur des ponts, des eaux et des forêts
  • Secteur d’activité : Nature

Appelé également ouvrier forestier ou agent d’exploitation forestière, le bûcheron est responsable de la coupe des arbres, de l’organisation du bois et de l’envoi auprès des acheteurs/clients. Avant de procéder à la découpe des arbres, il sécurise sa zone d’intervention. Puis, il manie des engins motorisés pour procéder à l’abattage des arbres. Son rôle est double, car son intervention permet de préserver des forêts en bonne santé, et en même temps, il participe à fournir la filière bois, très utile pour la fabrication de charpentes, de meubles ou pour le chauffage par exemple. Une fois la découpe et l’abattage des arbres effectués, il est souvent amené à réaliser le débardage et le débusquage, des techniques de transport du bois. Enfin, il est chargé de reboiser les espaces.

Missions

Coupe de bois avec une tronçonneuse
Coupe de bois avec une tronçonneuse
  • Abattre et déboiser : Que ce soit parce que les arbres sont malades ou parce qu’un client a besoin de bois, le bûcheron a pour mission principale de couper le bois. C’est une tâche très physique et dangereuse, car elle nécessite l’utilisation de matériel motorisé et tranchant. En amont, le bûcheron s’est évidemment assuré de délimiter un périmètre de sécurité pour sa zone d’intervention.
  • Transporter le bois : Le débardage est une action qui consiste à transporter les billes de bois jusqu’à un lieu de dépôt précis ou le débusquage, c’est-à-dire la manutention du bois vers le lieu de débardage, sont deux pratiques de transport du bois que le bûcheron maîtrise et réalise très fréquemment.
  • Entretenir les forêts et reboiser : Le bûcheron a une véritable responsabilité vis-à-vis de l’environnement, car il participe activement à l’entretien des forêts (élagage, débroussaillage, etc.), mais il est également chargé de les reboiser pour préserver la biodiversité.

Qualités et compétences

Bois coupé dans une forêt
Bois coupé dans une forêt
  • Aimer le travail physique et être en forme : Le métier de bûcheron requiert force et résistance. En effet, il travaille en extérieur et est donc soumis aux contraintes météorologiques, et ce, quelle que soit la saison. De plus, c’est un métier physique qui s’effectue en station debout. Le bûcheron manie des engins lourds et porte souvent des charges importantes. Enfin, c’est quelqu’un qui apprécie le travail manuel et qui possède un sens de l’orientation développé. 
  • Avoir l’esprit d’équipe, mais être autonome : Le métier de bûcheron s’effectue en équipe, il est ainsi important de savoir communiquer avec les autres et d’apprécier évoluer avec une équipe. Néanmoins, il effectue de nombreuses tâches seul. Il est autonome, fait preuve d’initiative et a une grande capacité d’adaptation.
  • Maîtriser l’environnement : Le bûcheron est un amoureux de la nature. Il en maîtrise les codes et possède d’importantes connaissances du domaine sylvestre. Enfin, il est sensible à l’environnement et à son évolution.

Horaires

Un bûcheron a des horaires réguliers. Il travaille en horaires fixes, généralement du lundi au vendredi, mais peut être amené à travailler le week-end.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, car le bûcheron subit les caprices météorologiques tout au long de l’année.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1 600 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 000 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 2 500 euros bruts par mois

Cependant, si le bûcheron évolue en tant qu’indépendant, il peut largement dépasser cette fourchette salariale, mais il devra multiplier ses heures de travail.

Études et Formations

Dans la majeure partie des cas, les études pour devenir bûcheron sont courtes et accessibles dès la fin de la 3ème.

CAP agricole Travaux forestiers (spécialité bûcheronnage ou sylviculture)

Les diplômés de ce CAP reconnu par l’État trouvent rapidement du travail et sont capables de réaliser des opérations en amont de la plantation forestière.

BPA travaux forestiers spécialité travaux de bûcheronnage

Ce Brevet Professionnel Agricole (BPA) s’envisage dès la fin de la 3ème. Il permet de maîtriser l’ensemble des consignes de sécurité relatives aux métiers forestiers. 

Bac professionnel Forêt

Ce diplôme permet aux ouvriers forestiers de rapidement passer chef d’équipe. C’est un diplôme avantageux pour les futurs bûcherons ambitieux.

BTS Agricole Gestion forestière

Ce BTS délivre un diplôme de bac+2. Il forme des spécialistes en gestion durable des espaces boisés.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir bûcheron :

Débouchés

Foret de sapins en Finlande
Foret de sapins en Finlande

Le métier de bûcheron offre de belles perspectives d’évolution de carrière. Il commence sa vie professionnelle comme ouvrier forestier. Au fur et à mesure, il peut évoluer jusqu’à devenir chef d’équipe, voire conducteur de travail. S’il le souhaite, et en suivant des formations complémentaires, il peut même devenir responsable d’exploitation forestière.

Secteurs