Accueil » Comment devenir Barbier
Métiers

Comment devenir Barbier

Barbier réalise une coupe de barbe

Barbier est un métier créatif, artistique très enrichissant qui s’effectue au contact des autres. Longtemps désuet, ce métier revient en force depuis 10 ans, grâce à la grande mode de la barbe. Les missions sont variées et ne cessent d’évoluer.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP 
  • Études en alternance : alternance possible selon la formation
  • Salaire débutant : SMIC 
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Coiffeur, visagiste, esthéticien.ne, coloriste
  • Secteur d’activité : Esthétique et coiffure, Commerce, Bien-être

Le barbier, de nos jours également appelé Barber Shop, est un salon de coiffure spécialisé dans la coupe et la taille de barbes et moustaches. Il s’occupe donc d’une clientèle exclusivement masculine. Les missions du barbier sont très diversifiées. En effet, il est aussi coiffeur-visagiste, réalise des colorations et pratique des épilations. Il écoute et conseille ses clients dans le but d’effectuer des coupes qui reflètent leur propre masculinité. Enfin, le barbier propose bien évidemment un rasage, de manière traditionnelle, à l’aide d’un blaireau et d’un coupe-chou. 

Missions

Lame de rasoir et serviette
Lame de rasoir et serviette
  • S’occuper des cheveux et des poils de son client : le barbier est un professionnel de la clientèle masculine et maîtrise parfaitement la coupe de cheveux et de barbe, la taille de moustache et le rasage. Il conseille son client quant à la meilleure coupe à adopter pour mettre en valeur son visage. Il utilise une gamme de produits spécifiques, dont il connaît les bienfaits et sait conseiller son client sur le meilleur produit à adopter selon son type de poil/cheveux.
  • Réaliser des soins du visage : le métier de barbier a beaucoup évolué ces dernières années et par conséquent, ses missions aussi. Désormais, un barber shop est aussi considéré comme un salon de beauté entièrement dédié aux hommes. Ainsi, le barbier prodigue des soins du visage, tels que des gommages et pratique des épilations diverses (oreilles, sourcils, nez, joues, cou).
  • Écouter le client et vendre des produits : le barbier reste à l’écoute des besoins et envies de ses clients et fait donc preuve d’une grande écoute. Cela lui servira en même temps à satisfaire son client quant aux prestations réalisées, et à pousser à la vente. En effet, dans un barber shop, le barbier joue un rôle de vendeur. Ainsi, au plus il est attentif à son client, au plus il lui apporte des conseils avisés et est à même d’utiliser des produits professionnels correspondants aux spécificités capillaires de son client, au plus il augmente ses chances de réaliser une vente.

Qualités et compétences

  • Avoir un sens créatif et faire preuve d’un grand sens de l’observation : Le rôle du barbier est de structurer le visage de son client. En le regardant avec attention, il sera force de proposition quant aux solutions pour mettre en avant ses traits et sa personnalité. Doté d’un excellent imaginaire, il est capable de réaliser des coupes originales et de faire preuve de créativité pour satisfaire sa clientèle.
  • Avoir le sens du contact, de l’accueil et du service : en poussant la porte d’un barber shop, le client entre dans le temps de la beauté pour les hommes. Il vient chercher un moment unique, de détente, rien que pour lui. Il s’attend donc à pouvoir profiter de différents services au contact d’un personnel attentionné et accueillant. C’est pourquoi le barbier doit aimer rendre service et se plier en quatre pour sa patientèle. Pour ce faire, il est agréable, souriant et à l’écoute. Avoir un bon relationnel est aussi important pour fidéliser sa clientèle et forger sa réputation.
  • Rigueur et maîtrise des gestes techniques : le barbier est un expert dans son domaine. Il a une maîtrise parfaite de tous les gestes techniques et des outils qu’il utilise dans sa vie professionnelle. Il fait preuve d’une attention particulière aux détails, et démontre une rigueur d’exécution à toute épreuve. Enfin, il fait preuve d’efficacité, de minutie et d’un grand sens de l’hygiène.

Horaires

Un barber shop est un commerce. Ainsi, le barbier travaille selon les horaires d’ouvertures de son salon. Généralement, l’amplitude horaire est comprise entre 10:00 et 19:00, mais cela peut changer selon les villes. Le barbier travaille souvent le samedi. 

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, car le barbier travaille souvent debout. En revanche, c’est un véritable métier-passion, dans lequel on ne cesse d’apprendre, jour après jour.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Il est assez difficile d’évaluer le salaire d’un barbier. Néanmoins, il commence souvent comme salarié dans un salon et gagne le SMIC. Avec les années et l’expérience, il se forge une réputation qui peut lui permettre d’augmenter son salaire, voire de s’installer à son compte et devenir alors chef d’entreprise.

Études et Formations

Il existe plusieurs voies pour devenir barbier, et toutes sont accessibles en formation continue ou initiale. Ainsi, barbier est un métier envisagé en cas de reconversion professionnelle.

CAP coiffure

Accessible à partir d’un niveau 3ᵉ, ce diplôme se prépare en 2 ans. Il est indispensable d’apprendre les techniques de la coiffure, car toutes les bases du métier de barbier proviennent de là.

Brevet Professionnel (BP) Coiffure

Après avoir obtenu le CAP coiffure, le futur barbier peut continuer en BP coiffure, et ainsi obtenir un niveau bac. Cette formation complémentaire permet d’obtenir des notions de management et de gestion. Ces notions sont indispensables pour s’installer à son compte et ouvrir son propre salon. 

Formations privées barbier

En complément, il peut être intéressant de suivre des formations privées destinées à perfectionner les techniques de coupes et de tailles de barbes et moustaches, ainsi que l’apprentissage du rasage.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir barbier :

Débouchés

Barber shop
Barber shop

Après plusieurs années d’expérience, le barbier peut tenter l’aventure de l’entreprenariat et monter ainsi son propre salon. En France, la condition sine qua none est d’avoir obtenu son BP coiffure.