Accueil » Comment devenir Cascadeur professionnel
Métiers

Comment devenir Cascadeur professionnel

Homme en feu pour une cascade

Le cascadeur professionnel est un véritable spécialiste des actions. À ce titre, il remplace le temps d’une scène, un acteur pour une intervention dangereuse. Ce métier nécessite de grandes compétences physiques et techniques.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : pas de niveau minimum requis
  • Études en alternance : pas d’alternance possible
  • Salaire débutant : 2 900 €
  • Statut : intermittent du spectacle
  • Métiers associés : Voltigeur, Danseur, Comédien, Artificier
  • Secteur d’activité : Spectacle

Pour un film, un vidéo-clip ou un spectacle vivant, le cascadeur intervient pour la réalisation de scènes comportant des risques physiques et/ou nécessitant une maîtrise technique particulière. Ainsi, il peut être un spécialiste des scènes de bagarre, du feu, d’explosion ou encore des accidents de voiture. Les cascades qu’il réalise sont le fruit d’un travail d’équipe important et surtout de beaucoup d’entraînement et de préparation en amont. À noter que la police peut faire appel à un cascadeur dans le cadre de scène de reconstruction. Enfin, le cascadeur a le statut d’intermittent du spectacle.

Missions

Tournage du film James bond
Tournage du film James bond
  • Concevoir des cascades : Tout d’abord, le cascadeur travaille main dans la main avec le réalisateur ainsi que d’autres membres de l’équipe de tournage afin de préparer ses cascades. C’est lui qui indique au réalisateur la faisabilité d’une cascade. Dès lors, il peut la répéter, la chronométrer et l’améliorer pour qu’elle soit parfaite le jour J. 
  • Préparer les équipements et sécuriser la zone d’intervention : Le cascadeur est responsable de l’installation des équipements dont il a besoin pour la réalisation de sa cascade. Il veille également à délimiter sa zone d’intervention et participe à en assurer la sécurité ainsi que la mise en place de mesures d’urgence en cas de souci. C’est un point particulièrement important, car le cascadeur réalise souvent des cascades dangereuses pour lui et une simple erreur peut avoir de lourdes conséquences.
  • Réaliser les cascades : Qu’il s’agisse d’un tournage ou d’un spectacle vivant, le cascadeur réalise lui-même ses cascades. Il les effectue avec professionnalisme, rapidité d’exécution et minutie. 

Qualités et compétences

Cascade à moto sur le film Prométheus
Cascade à moto sur le film Prométheus
  • Avoir une excellente condition physique : Peu importe la scène : une scène de combat, un saut depuis le 12ᵉ étage ou des tonneaux en voiture, le cascadeur possède une forme physique d’exception. C’est donc un grand sportif qui allie force, agilité et souplesse. Pour cela, il s’entraîne tous les jours. Il doit aussi posséder une certaine force mentale nécessaire à la réalisation précise de ses cascades.
  • Être rigoureux et précis : Le métier de cascadeur ne s’exerce pas au hasard. C’est pour cela qu’il est quelqu’un de perfectionniste qui démontre une rigueur à toute épreuve et surtout une précision d’exécution. Il est également capable de travailler dans de mauvaises conditions météorologiques.
  • Être polyvalent : Pour diversifier les projets, le cascadeur ne se spécialise pas toujours dans un domaine précis. C’est pourquoi, il excelle souvent dans un sport de combat, qui allie force et souplesse, puisqu’il pratique une autre activité de manière poussée en parallèle telle que la danse ou la haute voltige. Enfin, il témoigne une certaine appétence pour jouer la comédie.

Horaires

Un cascadeur ne compte pas ses heures, mais il doit néanmoins veiller à s’aménager du temps pour reposer son corps afin de se protéger d’une éventuelle fatigue physique pouvant déboucher sur une blessure.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes et particulièrement stressantes. Néanmoins, le cascadeur est passionné par ce qu’il fait.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Il est assez difficile d’évaluer le salaire d’un cascadeur, car il est intermittent du spectacle. Cela signifie qu’il travaille au cachet. Ce dernier est généralement rémunéré à hauteur de 600 à 700 euros bruts par jour. Cependant, en France, le salaire moyen d’un cascadeur a été estimé à 2 900 euros bruts.

Études et Formations

Entraînement sportif
Entraînement sportif

Pour devenir cascadeur, il n’est pas nécessaire de posséder un niveau d’études minimum. Cependant, il n’existe que quelques écoles privées qui forment à ce métier. La concurrence y est très rude.

Une autre manière d’accéder à ce métier est d’évoluer dans le milieu du cirque ou de s’adresser directement à un cascadeur et de demander à être formé auprès de lui.

Titre RNCP Niveau 4 Cascadeur professionnel

Cette formation contient 14 sessions d’entraînement pour un total de 980 heures. Les élèves sont en formation pendant 2 semaines consécutives toutes les 10 semaines, pendant 4 ans. Ce diplôme, délivré par Action Training, est le seul qui soit reconnu notamment en France, mais aussi dans toute l’Europe.

Formation Professionnelle de Cascadeur

Cette formation contient 9 stages de 12 jours chacun répartis sur 2 ans. La formation contient un total de 720 heures au total. Cette formation permet d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation de cascades physiques.

Diplôme National Supérieur Professionnel d’Artiste de Cirque  (DNSP AC)

En 3 années, cette formation permet aux élèves de devenir professionnels dans le domaine du cirque, quelle que soit sa spécialité.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir Cascadeur :

Débouchés

Avec l’expérience et une solide réputation, le cascadeur travaille sur des projets de plus grande envergure. À terme, il peut devenir coordinateur de cascades ou entraîner de futurs cascadeurs professionnels.

Secteurs