Accueil » Comment devenir Caviste
Métiers

Comment devenir Caviste

Caviste dans sa boutique

Le métier de caviste s’adresse à tous les passionnés de vin. C’est un métier qui demande une forte polyvalence et qui offre de belles perspectives d’évolution. Appelé également ouvrier caviste, il participe à la production du vin. Il est d’ailleurs un maillon clé de la chaîne de production.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP
  • Études en alternance : Alternance possible selon la formation suivie
  • Salaire débutant : 1 800 €
  • Statut : Salarié
  • Métiers associés : Œnologue, Sommelier, Chef de culture, Viticulteur, Maître de chai
  • Secteur d’activité : Commerce, Agroalimentaire

Le caviste intervient à toutes les étapes de la chaîne de fabrication du vin. L’ouvrier caviste travaille sous la responsabilité du directeur de la cave (le maître de chai). Il nettoie et prépare les cuves, réceptionne les vendanges, analyse les échantillons et supervise même la mise en bouteille. Sa polyvalence fait de lui un élément indispensable à l’exploitation viticole pour laquelle il travaille.

Missions

Stockage de bouteilles de vins en cave
Stockage de bouteilles de vins en cave
  • Préparer les caves : Tout d’abord, le travail du caviste démarre avant les vendanges. En effet, il intervient afin de préparer les caves, appelées chai. Il nettoie les cuves et procède aussi à la vérification du matériel.
  • Réceptionner les vendanges : Pendant la période des vendanges, il réceptionne les raisins, les transporte et les amène jusqu’aux cuves. Puis, il effectue l’étape de chaptalisation, en d’autres termes, il ajuste le goût et contrôle la température du moût. C’est aussi à cette étape qu’il contrôle la fermentation du sucre en alcool. Une fois cette étape terminée, il presse le jus et le met dans des fûts.
  • S’occuper de la mise en bouteille : Puis, l’ouvrier caviste transvase le vin d’un fût à l’autre, le filtre pour enfin le clarifier. Après cela, vient la dernière étape de fabrication du vin : la mise en bouteille. Là encore, il est de la responsabilité de l’ouvrier caviste de superviser cette étape. Tout au long du procédé, il s’assure du respect des normes d’hygiène ainsi que de l’application des consignes de sécurité.

Qualités et compétences

Dégustation de vin
Dégustation de vin
  • Être passionné d’œnologie : Le caviste possède un odorat et un goût développé. Il est capable de déceler des subtilités particulières, car il est avant tout un passionné de vin et donc, d’œnologie ! Ce métier est une porte d’entrée dans le milieu de l’œnologie.
  • Aimer le travail manuel et être en bonne forme : Les missions de l’ouvrier caviste sont principalement manuelles. Une bonne condition physique est ainsi nécessaire. Il est aussi important qu’il apprécie travailler de ses mains au quotidien. De plus, il fait preuve de beaucoup d’endurance, notamment en période de vendange pour supporter de longues journées de travail.
  • Être polyvalent et faire preuve de souplesse : Au plus le caviste sera force de proposition et rigoureux dans son travail, au plus il se rendra indispensable pour son employeur et se verra alors confier davantage de responsabilités.

Horaires

Un caviste ne compte pas ses heures, en particulier pendant la période la plus intense de l’année, entre août et décembre. En effet, durant ces mois, la disponibilité du caviste est totale et il peut intervenir à n’importe quelle heure du jour comme de la nuit pour surveiller le pressurage ainsi que la cuvaison.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, car c’est un métier très physique. Néanmoins, c’est un métier-passion qui procure de nombreuses satisfactions au quotidien.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire
  • Salaire débutant : 1 800 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 300 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 2 600 euros bruts par mois

Études et Formations

Le métier de caviste s’exerce sur le terrain. Cela signifie que c’est avant tout la qualité des expériences professionnelles qui forment un bon caviste, bien plus qu’une formation. Néanmoins, suivre un cursus d’études permet d’intégrer des exploitations plus prestigieuses.

CAPA (CAP agricole) Vigne et vin

Accessible après la 3ème, ce diplôme forme des ouvriers cavistes ainsi que des ouvriers viticoles. C’est une excellente base pour intégrer le marché du travail.

Bac professionnel Conduite et gestion de l’exploitation agricole, option : vigne et vin

Ce bac professionnel forme de futurs chefs d’exploitation viticole. Les diplômés maîtrisent les techniques de production et de vinification.

BTSA (BTS agricole) Viticulture-œnologie

Ce diplôme de niveau bac+2 est accessible aux élèves diplômés d’un bac général ou bac pro STAV. Il permet de devenir ouvrier qualifié dans le vin et d’évoluer dans la production ou dans la transformation du vin. Ce BTS peut s’effectuer en alternance.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir Caviste :

Débouchés

Au fil des ans, le caviste évolue et devient agent de chai, puis maître de chai. Selon le niveau d’études, l’évolution de carrière peut se poursuivre jusqu’au poste de conseiller viticole.