Accueil » Comment devenir Game Designer ?
Métiers

Comment devenir Game Designer ?

Game designer conçoit un vaisseau spatial sur ordinateur pour un jeu vidéo

Le game designer est un créateur de jeux vidéo et de ses règles. Il est donc l’un des pères fondateurs de ce produit ludique, pour PC ou consoles. Il est notamment chargé de superviser et analyser le point de vue créatif, mais aussi technique. 

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : bac +3
  • Études en alternance possible : oui
  • Salaire débutant : entre 1500 à 2000 € brut par mois
  • Statut : salarié ou freelance
  • Métiers associés : Ingénieur en réalité virtuelle, Développeur de de jeux vidéo
  • Secteur d’activité : Informatique, Audiovisuel, Graphisme

Un game designer est avant tout un concepteur de jeux vidéo. Il est passionné par son métier et il a pour objectif principal de plaire au joueur ciblé. De ce fait, le créateur de jeux vidéo fonde son action sur l’humain en le mettant au centre de toute son attention. En véritable penseur de concept, le game designer imagine donc l’univers et les personnages, mais aussi les scènes qui en découlent, les interfaces, les actions, les règles et toutes les autres fonctionnalités qui y sont liées, comme les niveaux de difficultés par exemple. Ces différents points de création s’unissent en un groupe de procédés appelé le gameplay. Le game designer a donc la charge de s’occuper d’un projet de jeu et ce, dans son ensemble.

Outre une créativité indéniable, le concepteur, ou la conceptrice, doit pouvoir maîtriser plusieurs compétences pour correspondre aux objectifs du game design proposé. Parmi elles, il y a le fait d’acquérir une technicité précise et assurée grâce notamment à l’acquisition des logiciels 3D, d’animations ou de programmation. D’autant plus qu’il lui faudra rédiger un document fondamental à l’évolution du jeu, le Game document, qui regroupe tout ce qui touche à la conception et aux techniques du jeu. Enfin, superviser une équipe, tester le jeu ou veiller au suivi des prospects, le game designer sait s’adapter et porte toutes les casquettes du métier avec sérieux et professionnalisme.

Missions 

  • Concevoir les jeux : En tant que créateur de contenus ludiques, le game designer est d’abord un artiste média qui a en charge de composer des designs différents pour les jeux vidéo. Du mécanisme aux règles à respecter, le professionnel se veut être le responsable du développement d’un projet, de son point initial et jusqu’au bout de la conception du jeu. Le game designer est donc, pour l’esthétisme comme pour le narratif, sur tous les plans. Grâce à ce savoir-faire, ce concepteur sait s’adapter plus facilement aux différentes propositions de création et aux actions à effectuer. 
  • Rédiger et respecter des chartes précises : Il est primordial de respecter avant tout un cahier des charges précis des contraintes définies comme le budget, la cible ou encore le délai. Mais il devra également rédiger méticuleusement le game design document, regroupant scrupuleusement toutes les étapes du projet, de son point initial jusqu’au rendu final. Ce document va aider à la bonne évolution du processus lors des tests, par exemple. Création, analyse, contrôle ou ergonomie du projet, il est primordial de respecter la charte sociétaire et de rédiger méticuleusement le game design document. 
  • Travailler en équipe : Le game designer n’est bien évidemment pas seul lors de la fabrication du projet. L’élaboration d’un jeu se réalise à la suite d’un travail de groupe primordial. D’ailleurs, la rédaction du game design document est réalisée en grande partie pour permettre à tous les acteurs de production du jeu, de savoir quoi faire et de se situer. Le game designer collabore alors avec des graphistes, des animateurs, des infographistes, des sound designers et des testeurs.

 Qualités et compétences 

  • Être créatif et savoir innover : Le game design appartient au domaine artistique. Il en est d’ailleurs presque littéraire. En effet, le game designer a la charge du graphisme et de l’histoire du jeu. Généralement passionné par le milieu, il est capable de s’adapter à l’éclectisme des demandes et sait mêler la technique avec l’attrait recherché du jeu. Il sait donc définir des personnages réalistes qui peuvent tenir sur la durée, un univers convaincant, esthétique et confortable à la fois ainsi que des actions intéressantes, réalistes et pouvant tenir sur la durée.
  • Connaître la technique à adopter : Du gameplay au game design document, le concepteur doit connaître et adopter toutes ces procédures afin de pouvoir mener à bien le projet. Il se doit d’être rigoureux à ce sujet-là, tant dans l’écoute que dans sa rédaction. Il est notamment nécessaire que le professionnel sache utiliser un maximum d’outils à sa disposition comme les logiciels Unreal ou encore Unity et des programmations en lien avec le marketing digital comme le codage HTML, par exemple.
  • Travailler en équipe : Le game designer n’est pas seul instigateur du projet. Bien qu’il soit le superviseur du développement du produit, il fait partie d’une équipe. Et c’est grâce à tous ces acteurs que le jeu pourra voir le jour. De ce fait, le créateur doit faire preuve d’écoute et de patience dans la discussion, mais aussi de précision tant pour les temps de partage que pour la charte rédactionnelle du game design document, ce qui servira pour tous.

Horaires 

Il est très compliqué, pour un game designer, d’avoir des horaires fixes. En effet, même en tant que salarié, celui-ci se doit de s’adapter au développement du jeu afin de pouvoir réussir à mener un projet à bien. En l’occurrence, il devra baser ses horaires au projet en cours. 

Conditions de travail

Studio ou freelance, il est souvent compliqué, pour un game designer, de trouver une place. Pour cela, il est conseillé de faire un maximum de formations ou de se mettre en indépendant afin de se forger une expérience et multiplier ses gains, ou bien travailler pour l’étranger où les propositions se développent. Le travail peut, par moment, être stressant, surtout si une date de rendu approche ou si des imprévus se présentent dans la conception du jeu vidéo.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

De 1500 à 2000€ par mois au départ, le game designer qui évolue obtient par la suite un salaire allant jusqu’à 3500€ pour un professionnel confirmé tel que le lead game designer ou le designer expérimenté.

Études et Formations

Pour devenir game designer plusieurs formations existent dans toute la France et notamment en alternance. Après l’obtention d’un baccalauréat S, ES ou ST2A, plusieurs diplômes sont possibles. 

Bac + 3 à bac + 6

Il est possible, avec un bac + 3, de passer un DU de level designer ou d’infographie 3D, un BUT en informatique, un BTS communication visuelle option multimédia, une licence professionnelle ou d’autres diplômes type bachelor, en dessin, animation et réalisation 3D ou création de média.

Pour accroître ses connaissances, le futur professionnel peut aussi passer un Master conception et intégration multimédia parcours programmation, et développement de jeux vidéo, ou jeux et médias interactifs numériques. Il peut aussi passer un diplôme d’école spécialisée en tant que dessinateur concepteur ou un Master spécialisé.

Ecoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir Game Designer :

  1. Gaming campus
  2. Cnam-Enjmin
  3. Isart Digital
  4. IIM – Institut de l’Internet et du Multimédia
  5. Gobelins

Débouchés 

Le game designer a la possibilité de devenir, par la suite, un lead game designer, un game director, un directeur marketing, un infographiste, un programmeur informatique ou web, un ingénieur du son ou un directeur de production.