Accueil » Comment devenir Relaxologue
Métiers

Comment devenir Relaxologue

Séance de relaxologie avec une patiente

Un relaxologue est un spécialiste des techniques de relaxation, afin de permettre à ses patients de mieux gérer leur stress et d’en diminuer ses effets néfastes au quotidien. À l’écoute, il favorise le ressenti sensoriel pour un état de relaxation plus profond et réparateur. Il intervient auprès de publics variés. Ce spécialiste du bien-être n’est, cependant, pas un médecin ni professionnel de santé. Il exerce, le plus souvent, de façon libérale en se déplaçant ou en disposant de son propre cabinet.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : aucun niveau d’études requis
  • Études en alternance : pas d’alternance possible
  • Salaire débutant : 1 800 €
  • Statut : indépendant ou salarié
  • Métiers associés : Sophrologue, Coach bien-être,
  • Secteur d’activité : Bien-être, Santé

De nos jours, les sources de stress sont multiples, au travail, dans notre vie personnelle. Ce stress s’il est mal géré peut engendrer des troubles du comportement plus ou moins importants, qui peuvent aller à de simples tensions musculaires à des pathologies physiques ou psychiques plus graves comme la dépression ou l’hypertension artérielle. Certains signes comme la difficulté à trouver le sommeil ou certains maux peuvent nécessiter le recours à un relaxologue, afin de trouver des solutions non médicamenteuses adaptées à la situation du patient. Cela peut prendre la forme de techniques méditatives, de sophrologie, de visualisations positives, etc. Le relaxologue n’est pas un médecin, toutefois la majorité des personnes qui entame ce parcours professionnel ont généralement travaillé dans le domaine du soin avant de se lancer dans cette voie.

Missions

  • Proposer un accompagnement personnalisé et individuel : un relaxologue doit savoir accueillir son patient et prendre le temps de l’écouter pour comprendre sa problématique. Il devra ensuite proposer à son patient des techniques de relaxation adaptées pour permettre à la personne de réduire les effets du stress pour qu’il se sente mieux au quotidien.
  • Gérer un groupe : parfois, les séances de relaxation se font en groupe. Le relaxologue doit donc être en mesure de gérer un groupe de plusieurs individus avec des sensibilités et des besoins souvent différents. Il propose ainsi des séances adaptées à tous, ou regroupe plusieurs patients aux besoins similaires.
  • Informer ses patients : les techniques de relaxation sont encore aujourd’hui mal connues. C’est pour cette raison que le relaxologue devra prendre le temps d’informer ses patients afin qu’ils adhèrent au mieux à la pratique proposée. Il présente, explique, conseille et accompagne afin que chaque patient trouve la ou les techniques qui lui correspondent.
  • Orienter ses patients vers un spécialiste : dans certains cas, la pratique de la relaxation seule ne suffira pas. Un relaxologue doit donc savoir orienter avec tact certains de ses patients vers des spécialistes du corps médical plus à même de proposer un traitement ou un accompagnement adapté à la pathologie de la personne concernée.

Qualités et compétences

  • Bonnes connaissances des techniques de relaxation : il est essentiel qu’un relaxologue connaisse plusieurs techniques de relaxation différentes afin qu’il puisse adapter au mieux les exercices à chacun des cas de ses patients.
  • Connaissances approfondies des maladies mentales : le relaxologue doit avoir une bonne base de connaissances concernant les maladies mentales comme la dépression ou certaines névroses afin d’orienter rapidement les personnes chez un psychiatre ou un psychologue si cela s’avérait nécessaire.
  • Être à l’écoute : un relaxologue doit savoir mettre son patient à l’aise pour qu’il puisse se détendre et profiter totalement des techniques de relaxation proposées. Il est patient et pédagogue afin d’offrir un suivi pertinent et efficace à tous les patients, peu importe leur âge et leur profil.

Horaires

Les horaires d’un relaxologue sont généralement flexibles, car pour la grande majorité des professionnels, ils travaillent en libéral. Les horaires d’un relaxologue dépendront donc avant tout de la taille de sa patientèle. En général, le relaxologue peut démarrer sa journée à 9h et la terminer à 18h ou 19h. Il peut adapter ses horaires aux disponibilités de ses patients et ainsi démarrer plus tôt ou finir assez tard.

Conditions de travail

Un relaxologue travaille principalement dans son propre cabinet, en libéral, en créant souvent sa propre micro-entreprise. Mais, il arrive également qu’un relaxologue trouve un poste dans une entreprise, des établissements scolaires, des maisons de retraite ou encore des centres de bien-être. S’il est à son compte, le relaxologue doit gérer tous les aspects de son entreprise (comptabilité, administratif, communication…) et a, ainsi, une importe charge de travail. S’il ne reçoit pas en cabinet, le relaxologue se déplace à domicile ou dans des établissements.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un relaxologue dépend du nombre de ses patients. Le coût moyen d’une séance de relaxation tourne autour de 45 à 60 € la séance individuelle. Un relaxologue organise fréquemment aussi des séances collectives sous forme de stages ou de séances hebdomadaires. Ses revenus peuvent être un peu plus faibles ou variables en début d’activité, le temps qu’il développe et fidélise sa patientèle.

Études et Formations

Le métier de relaxologue n’étant pas reconnu officiellement dans le registre des métiers, aucun diplôme d’État en France ne statut cette profession. Il est donc possible d’ouvrir un cabinet et de proposer des techniques de relaxation sans diplôme. Toutefois, il est toujours préférable de bien se former afin de proposer une pratique efficace et variée.

Des formations spécialisées dans la pratique de la relaxation

Une fédération internationale de la relaxologie (FIR) existe tout de même et regroupe les centres de formation agréés ayant pour but de dispenser une formation complète sur diverses techniques de relaxation. 

Ces formations sont payantes, même si elles peuvent souvent être financées en partie par votre Compte professionnel de formation. Si certaines sont accessibles à tous, certaines sont par contre plus sélectives. En effet, pour y entrer, certaines écoles de relaxologie demandent un dossier complet de votre expérience professionnelle et de votre profil. Cette étape sert souvent pour donner en priorité les places en formation aux professionnels soignants ou aux personnes réellement désireuses d’ouvrir un cabinet de relaxologie.

Ces formations ont généralement lieu sous forme de modules de plusieurs jours. D’ailleurs, cela tombe souvent sur des week-ends.

La plupart de ces formations durent deux ans environ et sont composées de deux cycles principaux. Un premier qui détaille et permet d’explorer diverses techniques de relaxation comme la méditation du Dr Kabat-Zinn, la visualisation positive, le yoga, les bases de sophrologie, etc. Ce premier cycle porte aussi sur la gestion d’une patientèle et comment s’installer en tant que professionnel libéral. Ce cursus comprend également des notions pour savoir organiser une séance individuelle.

Enfin, le deuxième cycle est souvent orienté vers des spécialisations choisies par l’apprenant comme la gestion du stress en entreprise pour pouvoir plus facilement trouver du travail dans une société privée ou publique, etc.

Écoles

Trouver son école de formation

En France, plusieurs organismes de formation dispensent des formations pour devenir relaxologue :

Débouchés

Vivre de cette profession peut être difficile au départ. Il faut se faire connaitre et arriver à trouver une clientèle assez importante pour que son activité soit rentable. La plupart du temps, les relaxologues ont déjà un pied dans le monde médical en tant que médecin, sophrologue, kinésithérapeute ou autres professions du domaine médical ou paramédical.

Secteurs