Accueil » Comment devenir Convoyeur de fonds
Métiers

Comment devenir Convoyeur de fonds

Camion de transport de fonds de la société Brinks devant l'Apple store de Strasbourg

Le convoyeur de fonds transporte, à bord d’un véhicule spécial, de l’argent liquide destiné à alimenter les banques ou les entreprises, mais également des bijoux d’une grande valeur ou encore des métaux précieux.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : pas de diplôme minimum requis
  • Études en alternance : pas d’alternance possible
  • Salaire débutant : SMIC + primes
  • Statut : salarié
  • Métiers associés : agent de sécurité, garde du corps, dabiste, installateur d’alarme
  • Secteur d’activité : Transport, Sécurité

Le convoyeur de fonds exerce un métier à haut risque. En effet, puisqu’il est chargé de transporter de l’argent liquide ou autres biens d’une grande valeur, il est souvent en ligne de mire des braqueurs. Pour assurer le transport, mais aussi sa sécurité, il conduit un véhicule blindé, porte un uniforme, une arme et un gilet par balle. Enfin, il est équipé d’une radio en lien permanent avec la police. Le convoyeur de fonds travaille aussi bien pour une entreprise privée telle qu’une chaîne de restauration alimentaire, qu’une banque ou qu’un diamantaire.

Missions

  • Charger et décharger le camion : La première mission du convoyeur de fonds et d’assurer le chargement de son camion. C’est une étape particulièrement importante, car il doit faire preuve de beaucoup de discrétion. Par ailleurs, si les biens précieux qu’il transporte sont fragiles, il veille aussi à les charger de manière à les préserver intacts jusqu’au lieu de destination. Une fois sur le lieu d’arrivée, le convoyeur effectue le déchargement du camion, en appliquant la même vigilance.
  • Conduire le camion blindé : Cette tâche s’effectue avec beaucoup de prudence, en suivant des consignes précises. Une seule erreur peut mener à une situation catastrophique, digne d’une scène de film. Le convoyeur suit un parcours fixé et balisé. Tout au long du trajet, il est en contact permanent, par radio, avec ses supérieurs. De ce fait, il est en mesure de signaler toute situation suspecte et pourra, alors, suivre de nouvelles consignes.
  • Assurer la sécurité du parcours : La conduite doit se faire avec beaucoup de prudence, de la manière la plus fluide possible. C’est une tâche cruciale et de la plus haute importance que le convoyeur de fonds effectue. Il est important de préciser que ce métier est soumis à de lourdes responsabilités.

Qualités et compétences

  • Avoir une excellente résistance au stress : Le convoyeur de fonds exerce un métier dangereux et particulièrement stressant. C’est pourquoi il est indispensable qu’il fasse preuve d’une grande résistance face à la pression quotidienne. Par ailleurs, il sait maîtriser ses émotions, garder son sang-froid et prendre des décisions décisives dans l’urgence.
  • Être méthodique et ponctuel : Pour être un bon convoyeur de fonds, il faut aimer la rigueur. Ainsi, organisation, ponctualité et vigilance sont les maîtres-mots pour le bon exercice de cette profession.
  • Avoir l’esprit d’équipe : Le convoyeur de fonds, bien que seul au volant de son véhicule blindé, travaille en permanence avec une équipe. Aimer travailler en équipe, avec plusieurs collègues, que ce soit par radio interposée ou en face-à-face, est indispensable. De plus, le convoyeur de fonds fait preuve d’une grande discrétion et qui est soumis au secret professionnel.

Horaires

Un convoyeur de fonds travaille 35 heures par semaine. Il possède des jours dits de disponibilités. Cela signifie qu’on lui demande d’être disponible un certain nombre de jours par an pour éventuellement remplacer un collègue.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez stressantes, car le convoyeur de fonds subit une pression importante au quotidien, dû au caractère dangereux de sa profession.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2000 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 2500 euros bruts par mois

De nombreuses primes et indemnités, telles que la prime de risque par exemple, complètent ce salaire.

Études et Formations

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’existe en France aucun cursus scolaire, ni aucune formation spécifique pour devenir convoyeur de fonds. En effet, c’est à la charge de l’employeur de former ses recrues. La formation dispensée par l’employeur comprend des notions de droit, de la logistique ainsi que du tir. C’est au total 10 heures de formation qui permettent aux aspirants de travailler, en complément de l’obtention du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Métiers de convoyage de fonds et de valeurs et activités assimilées. Ce certificat permet d’obtenir la carte professionnelle. Cette dernière est délivrée par le Conseil National des Activités privées de sécurité.

Bien qu’il n’existe pas d’études spécifiques pour exercer cette profession, il faut tout de même remplir quelques conditions indispensables, à savoir :

  • Être âgé de 21 ans minimum
  • avoir un casier judiciaire vierge
  • posséder la carte professionnelle en cours de validité
  • selon les entreprises, posséder le permis poids lourds.

CQP Métiers de convoyage de fonds et de valeurs et activités assimilées

Cette formation d’une durée de 100 heures se compose de deux modules, à savoir la sécurité privée et les spécificités du transport de fonds. À l’issue de la formation, les apprenants doivent valider un QCM, ainsi qu’une épreuve de tir sur parcours spécifique.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir convoyeur de fonds :

Débouchés

Après plusieurs années passées sur le terrain, c’est naturellement que le convoyeur de fonds évolue en tant que chef d’équipe. Il est alors chargé d’organiser les tourner, de mettre en place les plannings et de constituer les équipes.