Accueil » Comment devenir Courtier d’assurances
Métiers

Comment devenir Courtier d’assurances

Rendez-vous entre un courtier d'assurances et des clients

Le courtier en assurance intervient auprès des clients pour leur proposer des contrats en assurance au meilleur taux.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Bac+2
  • Études en alternance : pas d’alternance possible
  • Salaire débutant : 2500 €
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Agent général d’assurance, Rédacteur en assurance, Actuaire
  • Secteur d’activité : Assurance, Finance

Le courtier en assurance commence par monter un dossier administratif, contenant la tarification ainsi que la codification, pour ses clients. Il établit donc des contrats personnalisés, toujours aux meilleurs taux, qui regroupent une évaluation des risques, l’indemnisation, mais également le listing des différentes garanties. Il intervient comme intermédiaire entre les clients et les sociétés d’assurance, et est un véritable spécialiste de la finance et des bourses. Son but est de protéger ses clients, tout en répondant au mieux à leurs besoins.

Missions

  • Conseiller ses clients : Après avoir réalisé une analyse approfondie des besoins de ses clients, mais aussi de l’ensemble des assurances, le courtier agit comme un véritable conseiller. Pour cela, il établit un diagnostic des risques, une étude des risques et des garanties proposées par les assureurs.
  • Réaliser un suivi personnalisé : Le courtier en assurance intervient de manière personnalisée auprès de chacun de ses clients. Pour ce faire, il suit de près ses dossiers, mais aussi les attentes et les besoins de ses clients. En effet, un courtier en assurance vous accompagne à chaque étape, et ce, quelle que soit la nature de votre projet. C’est un interlocuteur unique qui évite à ses clients de s’engager dans des démarches complexes.
  • Négocier : En réalité, il s’agit de la mission première du courtier en assurance ! Il négocie les contrats auprès des assureurs, mais intervient aussi en cas de sinistre ou d’indemnisation. La négociation se fait à chaque étape. En effet, à titre d’exemple, avant la signature d’un contrat, le courtier négocie les termes ainsi que les conditions des contrats avec les assureurs.

Qualités et compétences

  • Être un commercial dans l’âme : Le courtier en assurance doit gagner la confiance de ses clients, mais aussi des assureurs. Pour cela, c’est un excellent communicant, doté d’un très bon sens du relationnel. Par ailleurs, il possède la fibre commerciale, ce qui lui permet d’être un fin négociateur, capable de s’adapter à chacun de ses interlocuteurs.
  • Être à l’aise avec les chiffres : Le courtier en assurance exerce un métier dans le domaine de la finance. Par conséquent, c’est un passionné des chiffres et il les manie d’ailleurs avec beaucoup d’aisance. Par ailleurs, il éprouve une certaine appétence pour le droit, très présent dans son métier au quotidien. Enfin, il suit de près le cours de la bourse, ainsi que le marché immobilier.
  • Avoir du sang-froid : Le courtier en assurance subit beaucoup de pression tout au long de la journée. Ainsi, c’est quelqu’un qui résiste au stress, capable de maîtriser ses émotions au quotidien. De plus, il est impératif que le courtier soit quelqu’un qui aime travailler en autonomie.
  • Posséder le permis B : Bien souvent, les recruteurs exigent que le courtier en bourse soit en possession d’un permis de conduire en cours de validité. En effet, il peut être amené à sillonner les routes.

Horaires

Un courtier en assurance effectue généralement des horaires de bureaux classiques. Cependant, il est souvent amené à se déplacer.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez bonnes, mais le courtier en assurance subit beaucoup de pression au quotidien. Selon le type d’entreprise, il peut effectuer de nombreux déplacements professionnels, ce qui peut s’avérer vraiment fatiguant.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 2 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 4 000 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 6 000 euros bruts par mois

Il est important de préciser que la rémunération du courtier en assurance est composée d’une part fixe, souvent faible, et d’une part variable. En effet, selon les contrats qu’il signe, il touche une commission plus ou moins importante.

Études et Formations

Il est possible de devenir courtier en assurance en ayant validé un bac+2. Cependant, ce métier attire de plus en plus, ainsi la concurrence augmente. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de pousser jusqu’en bac+5.

BTS Assurance

Ce diplôme en 2 ans après le bac, forme des techniciens aux différentes activités commerciales, de gestion et techniques liées à la souscription des sinistres ou des assurances.

Licence pro Assurance, banque, finance : chargé de clientèle

L’objectif de cette formation est de former des experts en assurances et en banque. Les diplômés maîtrisent l’ensemble des techniques fiscales, juridiques, commerciales, mais aussi financières en lien avec le métier de courtier en assurance. Ce diplôme s’obtient en 3 ans après le bac.

Diplôme des instituts des assurances

Certaines écoles sont spécialisées dans les métiers de la banque et des assurances. Ces diplômes sont largement appréciés des entreprises.

Master pro Assurance

La concurrence étant très rude, cette formation en 5 ans après l’obtention du baccalauréat constitue un solide bagage pour les aspirants courtiers en assurance.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir courtier en assurance :

Débouchés

Le courtier en assurance commence sa carrière au sein d’un cabinet. Avec le temps, il se voit confier des dossiers de plus en plus importants. Au bout de plusieurs années d’expérience, il peut devenir collaborateur ou décider de s’installer à son compte.

Secteurs