Accueil » Comment devenir Ergonome
Métiers

Comment devenir Ergonome

Position de travail ergonomique

L’ergonome travaille pour améliorer les conditions des employés. Sa mission est surtout préventive : il doit anticiper les risques pour garantir la santé physique et morale des salariés. Il s’intéresse aussi à leur confort quotidien.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Bac +5
  • Études en alternance : possibles
  • Salaire débutant : 1800 euros bruts mensuels
  • Statut : salarié, indépendant
  • Métiers associés : Ergothérapeute, Conseiller prévention et sécurité, Chargé de santé au travail, Inspecteur en hygiène et sécurité
  • Secteur d’activité : Santé, Fonction publique

L’ergonome est généralement appelé lorsque les conditions de travail présentent un risque pour les employés. Bruit, poussière, port de charges lourdes… son objectif est de mettre en place des équipements, du matériel ou de former les salariés sur l’adoption de postures adaptées. Il travaille pour des entreprises privées ou dans la fonction publique.

Missions

  • Observer : il regarde les conditions de travail, l’environnement et les postures adoptées par le salarié. Il s’intéresse aussi aux gestes répétitifs. Il réalise des entretiens avec les employés pour connaître leur ressenti. Enfin, il note le matériel déjà en place.
  • Analyser la situation et proposer des solutions d’amélioration : suite à ses constats, l’ergonome propose des techniques, du matériel, ou encore une adaptation de l’environnement de travail. Il peut également travailler, dans la fonction publique, en tant qu’accompagnant à la maîtrise d’ouvrage. Il aide alors à la conception et la réhabilitation d’espaces de travail. Enfin, il accompagne l’insertion de personnes handicapées en proposant des adaptations pour leur poste de travail. Il respecte aussi les contraintes de l’entreprise.
  • Concevoir des équipements ergonomiques : certaines entreprises font appel à des ergonomes pour les assister dans la conception d’équipements, outils ou matériels ergonomiques.
  • Assurer le suivi : il vérifie que les mesures mises en place sont efficaces et propose des réajustements si nécessaire.

Qualités et compétences

  • Avoir un bon sens de l’observation et savoir analyser une situation : l’ergonome a un sens de l’observation développé. Il doit être capable de repérer les mauvaises postures des employés, le matériel non adapté ou encore les difficultés pour circuler dans l’espace.
  • Faire preuve de créativité et s’intéresser aux innovations : il n’est pas rare qu’aucun équipement n’existe pour résoudre une situation. L’ergonomie fait alors appel à son imagination et ses connaissances pour trouver de nouvelles idées. Il s’intéresse aux nouveautés pour être à jour et ne pas passer à côté d’un nouvel équipement.
  • Avoir des capacités d’écoute et de dialogue : il échange aussi avec les salariées pour connaître leur ressenti et leurs besoins.
  • Maîtriser les règles d’hygiène et de sécurité : en effet, toutes les actions qu’il met en place ou propose respectent ces règles.

Horaires

L’ergonome a, en général, des horaires de bureau. Il peut parfois faire quelques heures supplémentaires, notamment s’il doit se déplacer ou s’il travaille sur un projet à rendre rapidement.

Conditions de travail

Les conditions de travail d’un ergonome ne sont pas désagréables. Cependant, des déplacements sont souvent nécessaires.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Il varie selon le secteur dans lequel l’ergonome travaille. En effet, il peut exercer son métier dans le secteur public ou privé, au sein d’une entreprise, d’un hôpital, pour un architecte ou la médecine du travail par exemple. Il peut également être à son compte.

  • Salaire débutant : 1 800 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 3 500 euros bruts par mois
  • Salaire sénior : 5 000 euros bruts par mois

Études et Formations

Un bac +5 est nécessaire pour devenir ergonome. En général, il possède un master en psychologie, en sociologie, dans le domaine médical ou paramédical, ou encore dans la prévention des risques. Néanmoins, un master en ergonomie reste l’idéal pour exercer ce métier.

Master mention ergonomie

Les masters se préparent en 2 ans après une licence. Les candidats doivent présenter un dossier pour être acceptés. On peut citer, par exemple :

  • Le master mention ergonomie,
  • le master mention psychologie sociale, du travail et des organisations,
  • le master mention sociologie,
  • ou encore le master mention STAPS : ingénierie et ergonomie de l’activité physique (STAPS).

Le CNAM propose également une formation pour devenir ergonomie.

Fonction publique

Un concours de la fonction publique permet d’accéder au poste d’ergonome. Le candidat doit posséder un diplôme de niveau bac +5. Il devient alors ingénieur territorial de catégorie A.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir ergonome :

Débouchés

L’ergonome travaille surtout en industrie. Mais, après quelques années d’expérience, il peut agir en libéral ou pour des consultants.