Accueil » Comment devenir Ergothérapeute
Métiers

Comment devenir Ergothérapeute

Séance de rééducation

L’ergothérapeute s’intéresse surtout aux personnes en situation de handicap physique temporaire ou permanent. Il travaille aussi sur les troubles psychomoteurs (retards de développement de l’enfant, autisme, troubles liés à la vieillesse).

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Diplôme d’État d’ergothérapeute
  • Études en alternance : possibles
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : salarié, indépendant
  • Métiers associés : Diététicien, Audioprothésiste, Opticien, Kiné, Étiopathe
  • Secteur d’activité : SantéMédical

L’ergothérapeute travaille avec des enfants, des adultes ou des personnes âgées. Il intervient uniquement sur prescription médicale. Le plus souvent, il exerce son métier dans les hôpitaux, les centres de rééducation ou en libéral. Il aide alors les personnes à acquérir ou retrouver de l’autonomie. Pour cela, il utilise diverses activités, aides humaines ou animalières, techniques de rééducation. Il peut aussi proposer la mise en place de matériel adapté. Il peut également travailler en tant qu’expert auprès des assurances (pour évaluer le préjudice subit après un accident par exemple) ou pour des professionnels de l’industrie (pour les aider à créer du matériel ergonomique).

Missions

Exercice de rééducation
Exercice de rééducation
  • Analyser une situation : lorsque l’ergothérapeute rencontre un patient, il évalue d’abord ses difficultés quotidiennes. Il observe son environnement (au domicile, au travail) et analyse ses besoins par rapport à son état de santé.
  • Proposer un plan d’aide individualisé : selon le cas de figure, il propose des solutions techniques pour aider à se déplacer ou à saisir des objets. Il connait aussi des exercices de réadaptation ou de rééducation. Il peut proposer une réorganisation des espaces et la mise en place de matériel spécifique. Son objectif est d’aider son patient à devenir autonome. Il peut également intervenir en entreprise, notamment dans le cadre de l’aménagement d’un poste de travail, pour éviter les accidents ou les maladies professionnelles.
  • Participer à la conception de matériel ergonomique : en dehors du secteur paramédical, l’ergothérapeute peut travailler avec des concepteurs et des designers pour fabriquer du matériel spécifique. Il peut aussi mettre ses compétences au service des administrations et des urbanistes pour adapter l’espace public.
  • Gérer l’administratif : en libéral surtout, et par ailleurs à l’hôpital ou dans les centres de rééducation, l’ergothérapeute rédige les comptes rendus des actions qu’il met place. Il s’inscrit dans un parcours de soin global.

Qualités et compétences

Travail sur la jambe d'une personne agée
Travail sur la jambe d’une personne âgée
  • Aimer le contact : que ce soit pour accompagner les patients ou pour communiquer avec d’autres professionnels, l’ergothérapeute doit apprécier le contact. En effet, il collabore avec les médecins, kinésithérapeutes, orthophonistes… Ce qui implique de savoir travailler en équipe.
  • Savoir analyser une situation et s’adapter : l’ergothérapeute doit être observateur pour définir rapidement les besoins de son patient. Il est capable de s’adapter, car chaque situation est différente. Les solutions existantes ne sont parfois pas suffisantes. Cela implique d’être capable de s’adapter pour proposer un programme de réadaptation ou du matériel qui conviendra.
  • Faire preuve de patience et d’empathie : il rencontre des personnes dont le handicap est occasionnellement lourd. La rééducation peut donc être longue. L’ergothérapeute doit faire preuve de persévérance pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixé.

Horaires

Les horaires de travail dépendent du lieu dans lequel l’ergothérapeute exerce. En libéral, il fixe plus librement ses heures de travail. À l’hôpital ou dans le domaine privé, il a des horaires de bureau.

Conditions de travail

Le travail n’est pas désagréable, mais il peut parfois être compliqué. En effet, l’ergothérapeute doit souvent trouver des solutions spécifiques. Il doit aussi se montrer créatif pour trouver un équipement ou une méthode adapté à une situation lorsque rien n’existe.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Un ergothérapeute commence sa carrière professionnelle avec le SMIC soit environ 1 500 euros bruts mensuels. En fin de carrière, il peut prétendre à un salaire de 2 300 euros bruts par mois. Cependant, ce salaire dépend aussi de la structure dans laquelle travaille l’ergothérapeute (hôpital, domaine privé, libéral).

Études et Formations

Métier du secteur paramédical, seul un diplôme d’État permet d’exercer en tant qu’ergothérapeute.

DEE

Le diplôme d’État d’ergothérapeute est accessible avec un baccalauréat scientifique ou ST2S par exemple. Les titulaires d’une première année de licence en STAPS ou en SVT peuvent aussi s’y inscrire. L’accès à la formation est sélectif et les études durent 3 ans.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir ergothérapeute :

Débouchés

Le métier est en plein développement. L’ergothérapeute salarié peut se mettre à son compte. Il peut également s’orienter vers le métier de conseiller en conception de produits industriels. Il peut aussi devenir expert auprès des compagnies d’assurances. S’il travaille dans le secteur hospitalier, après 4 années d’exercice, il peut devenir cadre de santé.

Secteurs