Accueil » Comment devenir Expert Comptable
Métiers

Comment devenir Expert Comptable

L’expert-comptable contrôle les comptes des entreprises dont il a la charge et les conseille, au quotidien, pour toutes questions financières, juridiques ou fiscales. Si l’une de ses principales missions est d’arrêter les bilans financiers des entreprises, son rôle peut varier d’une structure à l’autre. Il est souvent le bras droit du dirigeant et il l’aide dans la prise de décision.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Bac +8
  • Études en alternance : alternance possible
  • Salaire débutant : environ 2 500€ net mensuel
  • Statut : salarié ou indépendant
  • Métiers associés : Fiscaliste, Comptable
  • Secteur d’activité : Comptabilité et gestion

L’expert-comptable est un spécialiste de la comptabilité et de la gestion. Indispensable dans toute entreprise, il occupe un rôle et une place majeure dans la vie de celle-ci. Ses missions sont variées : audit ou vérification des bilans comptables, établissement des comptes, conseil et assistance aux entreprises… Sa mission principale est généralement de contrôler les comptes de l’entreprise, mais c’est un professionnel très polyvalent qui peut se voir confier des tâches multiples et variées. Pour exercer, l’expert-comptable doit nécessairement être inscrit à l’ordre des experts-comptables et avoir prêté serment, ce métier étant très règlementé. L’expert-comptable travaille le plus souvent comme salarié dans un cabinet d’expert-comptable ou pour une entreprise. Il peut aussi exercer en libéral, en tant que travailleur indépendant ou créer sa propre structure.

Missions

  • Vérifier la comptabilité de l’entreprise : Il s’agit de la mission principale de l’expert-comptable. En effet, ce dernier est souvent sollicité pour réviser et contrôler le bilan comptable d’une entreprise et d’attester que tout est en ordre. Il existe généralement 2 cas de figure : l’entreprise confie la totalité de sa comptabilité à l’expert-comptable (elle l’externalise) ou bien, elle ne lui confie que partiellement (on parle d’une tenue partagée de la comptabilité) et l’expert-comptable intervient généralement en bout de chaîne, sur des opérations de contrôle et de surveillance des comptes.
  • Réaliser l’audit des comptes annuels : L’expert-comptable peut être amené à réaliser un audit des comptes annuels. Selon les mêmes méthodes et procédures qu’un commissaire aux comptes, l’expert-comptable va procéder à une vérification méticuleuse de nombreux éléments afin d’attester que les comptes sont réguliers et sincères et qu’ils donnent une image fidèle de l’entreprise.
  • Accompagner et conseiller le chef d’entreprise : Très souvent, l’expert-comptable est l’un des piliers de l’entreprise. Il peut être sollicité par la direction pour toute question relative au domaine financier, juridique ou fiscal. Le chef d’entreprise peut également demander conseil à l’expert-comptable pour toute décision importante. Son rôle va ainsi être d’accompagner et de conseiller le PDG ou chef d’entreprise.
  • Participer à la gestion de l’entreprise : Dans les plus petites entreprises, l’expert-comptable peut avoir plusieurs casquettes. Il peut, en effet, travailler sur toutes les tâches liées de près ou de loin à l’aspect financier et fiscal. Dans certains cas, il peut réaliser les bulletins de paie, rédiger des actes juridiques, des contrats de travail ou encore, effectuer les déclarations de charges sociales.

Qualités et compétences

  • Aimer les chiffres : Cela va de soi, mais l’expert-comptable doit aimer travailler avec des chiffres. Il peut, selon ses tâches, passer la majeure partie de son temps à lire, vérifier et contrôler des données chiffrées. Les calculs et tableurs ne doivent pas effrayer l’expert-comptable.
  • Être rigoureux : Le rôle d’un expert-comptable est essentiel et très important. Ainsi, ce dernier doit faire preuve d’une grande rigueur et de beaucoup de vigilance au quotidien pour ne pas faire d’erreur. Ce professionnel doit savoir rester concentré et très méthodique dans son travail.
  • Être à l’écoute et réactif : Un bon expert-comptable sait se montrer à l’écoute de ses clients ou de l’entreprise qui l’embauche. Cela lui permet de mieux comprendre les éventuelles problématiques et de pleinement jouer son rôle de conseiller. Par conséquent, il doit aussi être réactif afin d’aider ou faire le nécessaire le plus rapidement possible.

Horaires

L’expert-comptable est généralement un professionnel très demandé et qui ne compte pas ses heures. En effet, s’il travaille habituellement sur une plage horaire classique pour un emploi de bureau (de 9h à 18h), ses journées peuvent s’allonger en cas de besoin. C’est surtout le cas en période fiscale (de janvier à avril).

Conditions de travail

Les conditions de travail, pour un expert-comptable, peuvent parfois être assez stressantes. En effet, c’est un professionnel qui a de nombreuses responsabilités et dont le rôle est essentiel au bon fonctionnement de l’entreprise. Il peut donc ressentir une certaine pression. De plus, ce métier est soumis à des pics d’activités (principalement la période allant de janvier à avril), où la charge de travail est particulièrement importante, avec des délais à respecter.

L’expert-comptable travaille essentiellement en bureau (dans son cabinet ou dans les locaux d’une entreprise). Il n’a pas ou peu de déplacement à prévoir, en revanche, il doit être capable de faire preuve d’une grande disponibilité en cas de besoin, d’urgence ou de pic d’activité.

Malgré certaines contraintes, c’est un métier qui présente certains avantages, tout particulièrement financier. La rémunération est, en effet, généralement très bonne. Des primes et bonus peuvent s’ajouter à cela.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

L’expert-comptable a, généralement, un bon salaire. Évidemment, ce dernier varie en fonction de plusieurs facteurs : le statut de l’expert-comptable (salarié ou indépendant), sa localisation, son expérience, son nombre de clients…

Généralement, un expert-comptable débutant touche environ 2 500€ net mensuel (auxquels peuvent s’ajouter des primes). En milieu de carrière, ses revenus tournent plutôt autour de 5 000€ par mois, puis peuvent atteindre, pour les plus expérimentés, plus de 8 000€.

Études et Formations

Le parcours pour devenir expert-comptable est assez long. De niveau bac+8, il se compose de plusieurs étapes, qui permettent toutes de travailler dans le milieu de la comptabilité. Il faudra cependant obtenir son DEC pour pouvoir officiellement exercer en tant que tel.

DEC (Diplôme d’Expertise Comptable)

Le DEC s’obtient après 8 années de formation dans le domaine comptable. Pour obtenir ce diplôme, l’étudiant devra idéalement avoir un bac ES ou S, puis s’orienter vers un DCG (diplôme de comptabilité et de gestion). Il pourra ensuite poursuivre avec un DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) et enfin, terminer sa formation avec un DEC.

Ce dernier, en 3 ans après le DSCG, se déroule uniquement en stage rémunéré. L’étudiant y aborde le métier sous toutes ses facettes et doit réaliser un mémoire. Pour obtenir son diplôme, l’étudiant doit également réussir 3 épreuves.

C’est un parcours long et difficile. Les diplômés sont donc peu nombreux, mais recherchés et très qualifiés par les entreprises.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste non exhaustive des établissements et écoles dans lesquels vous pouvez vous former pour devenir expert-comptable :

Débouchés

Le métier d’expert-comptable est un métier recherché et qui a de l’avenir. En effet, essentiel aux entreprises, il sera toujours demandé. Ainsi, il n’est généralement pas compliqué de trouver un poste ou de développer sa clientèle en tant qu’expert-comptable.

Après quelques années de salariat, il est possible de se lancer à son compte ou d’ouvrir son propre cabinet. S’il reste dans l’univers salarial, l’expert-comptable peut se voir offrir un rôle d’associé ou un poste de Directeur Comptable ou Directeur Financier.