Accueil » Salaire Auditeur financier : combien gagne un auditeur financier ?
Salaires

Salaire Auditeur financier : combien gagne un auditeur financier ?

Travail sur des tableaux et graphiques financiers

Professionnel relevant du domaine financier, l’auditeur financier est chargé d’analyser les documents stratégiques (comptes, investissements) pour s’assurer de leur conformité et recommander des orientations stratégiques. Vérifier la légalité des opérations financières et comptables d’une entreprise, puis l’orienter dans ses initiatives d’investissements lui demande de réelles compétences en comptabilité et en finance, mais aussi des qualités humaines comme la rigueur et la minutie. Pour cela, un auditeur financier gagne en moyenne 46 000 euros par an, soit l’équivalent d’un salaire brut de 3 854 euros par mois.

Combien gagne un auditeur financier ?

L’auditeur financier est un expert de la comptabilité et de la gestion. De ce fait, ses recommandations peuvent avoir des répercussions déterminantes sur la santé économique et financière d’une entreprise. Cela implique que son profil est crucial pour la bonne marche de toute entreprise. À ce titre, son salaire annuel brut se situe dans la fourchette de 33 500 à 80 000 euros.

Quel est le salaire moyen pour un auditeur financier ?

L’auditeur financier débute sa carrière au rang de « junior » et participe aux procédures de vérification de conformité des opérations financières d’une entreprise. À ce poste, il gagne généralement un salaire brut annuel de 33 500 euros ; ce qui correspond à un salaire net mensuel de 2 149 euros.

Le professionnel ayant accumulé un peu d’expérience peut espérer toucher 46 250 euros par an ; soit l’équivalent d’un salaire net mensuel de 3 854 euros. Enfin, l’auditeur financier expérimenté gagne approximativement 80 000 euros par an ; ce qui équivaut à un salaire net mensuel de 5 133,33 euros.

Par conséquent, le salaire moyen d’un auditeur financier qu’il convient de retenir, en se fondant sur les chiffres officiels, s’élève à 46 250 euros brut par an. Cependant, une étude parallèle menée par Glassdoor à partir des salaires de 705 auditeurs financiers évalue le gain net moyen de ce professionnel à 41 733 euros brut par an.

Un salaire qui varie selon l’expérience

Le métier d’auditeur financier est très normé, avec des postes hiérarchisés. Ainsi, on part du grade junior jusqu’au grade sénior avec, bien évidemment, une grande disparité au niveau des rémunérations. En effet, on constate qu’une partie des auditeurs financiers gagnent au-delà de 46 250 euros par an ; ce qui correspond à un salaire net de 2960,70 euros par mois.

Tableau de salaires de l’auditeur financier et validation par expérience dans le métier

Niveau d’expérienceSalaire annuel brutSalaire mensuel net
Débutant33 500 euros2 149 euros
Expérimenté 46 250 euros2 960,70 euros
Expert 80 000 euros5 133,33 euros

Le métier d’auditeur financier

La présence d’un auditeur financier dans une entreprise s’inscrit dans une logique : certifier les comptes. Cela veut tout simplement dire qu’il s’assure que les données présentes dans le compte inspirent confiance. De ce pas, il va étudier le bilan de la structure, son compte de résultat ainsi que les différentes opérations comptables.

Que fait concrètement un auditeur financier ?

En quelques points, les missions d’un auditeur financier peuvent être résumées ainsi :

  • la vérification des opérations financières et comptables de l’entreprise qui l’emploie ;
  • le conseil et l’orientation de l’entreprise dans ses décisions d’investissement ;
  • la prise en charge de liaison avec les investisseurs ;
  • la garantie de la conformité des comptes ;
  • la rédaction d’un compte-rendu global d’audit.

Pour ce faire, l’auditeur financier accède à la totalité des documents financiers (imprimés ou informatisés) ainsi qu’aux résultats de l’entreprise. Il échange avec les chefs des différents services ainsi que les responsables. En résumé, ce professionnel remplit à la fois des fonctions d’analyse et de conseil.

Les principaux employeurs d’un auditeur financier sont les grands cabinets d’audit (ils résorbent environ 70 % des jeunes diplômés). Cependant, ce professionnel peut exercer en interne, directement rattaché à la direction financière ou générale d’une grande entreprise ou d’un groupe international.

Quelles sont les compétences requises pour exercer en tant qu’auditeur financier ?

L’auditeur financier occupe un poste stratégique au cœur des entreprises où la moindre erreur peut coûter cher et entraîner des problèmes légaux. Ainsi, pour exercer ce métier, de solides connaissances en finance, comptabilité et audit sont avant tout nécessaires.

L’auditeur financier doit également savoir faire preuve de minutie, d’une grande rigueur et d’une bonne concentration dans l’exercice de son métier. Un grand sens d’organisation lui permettra de planifier ses journées et d’exécuter convenablement les différentes tâches.

De plus, l’aptitude relationnelle est une qualité essentielle permettant à l’auditeur financier de dialoguer avec des interlocuteurs variés. Face aux responsables d’entreprise, il doit être un bon pédagogue et persuasif pour étayer son point de vue. À l’aise avec les chiffres, il doit avoir l’esprit d’analyse et de synthèse.

Quelle formation ouvre au métier d’auditeur financier ?

En tant qu’expert dans les domaines de la finance, de la comptabilité et de l’audit, l’auditeur financier doit obligatoirement être titulaire d’un diplôme de niveau Bac +5. Voici quelques exemples des diplômes les plus prisés par les cabinets d’audit et les recruteurs :

  • les diplômes des grandes écoles supérieures de commerce : HEC, ESSEC, ESC ;
  • les diplômes des écoles d’ingénieurs ;
  • les diplômes des instituts d’études politiques (IEP), spécialité finance ;
  • le master professionnel comptabilité, contrôle, audit (CCA)
  • le master audit financier.

Enfin, pour maximiser ses chances d’accès aux plus grands cabinets, le futur auditeur financier peut suivre un cursus d’une année supplémentaire et obtenir le Mastère spécialisé en gestion finance (Bac +6).

Secteurs