Accueil » Salaire Auditeur externe : combien gagne un auditeur externe ?
Salaires

Salaire Auditeur externe : combien gagne un auditeur externe ?

Homme travaillant à son bureau

Expert en gestion, management et comptabilité, un auditeur externe a pour principale mission de vérifier la régularité des comptes d’une entreprise. Il gagne approximativement 3 160 brut par mois, soit l’équivalent de 34 200 euros net par an pour évaluer la situation globale d’une entreprise ou celle d’un service donné. Pour y arriver, il mobilise et met à profit de la rigueur, la méthode, la diplomatie et des compétences spécialisées en comptabilité et audit. Zoom sur la rémunération d’un auditeur externe.

Combien gagne un auditeur externe ?

En tant que comptable qualifié, l’auditeur externe a un champ d’action qui s’étend au-delà de l’audit financier. En effet, ce professionnel a pour mission d’aider ses clients à identifier et gérer les risques à tous les niveaux dans leur entreprise.

L’audit financier qui représente sa tâche prépondérante revient donc à examiner les états financiers et les registres d’une entreprise. Il pourra alors fournir une attestation de la situation financière de ladite entreprise puis formuler des recommandations pour la renforcer. Son salaire annuel va de 33 250 à 47 500 euros brut.

Quel est le salaire moyen d’un auditeur externe ?

Lorsqu’un auditeur externe débute dans le métier, il gagne généralement entre 30 000 et 33 2500 euros brut par an. Ceci correspond à une rémunération mensuelle brute comprise entre 2 500 et 2 770 euros.

Le professionnel ayant déjà quelques années d’expérience à son actif voit son traitement salarial s’améliorer considérablement. Il touche alors un salaire compris entre 3 167 et 3 500 euros brut par mois ; soit l’équivalent d’un salaire annuel compris entre 38 000 et 42 000 euros.

Un professionnel expérimenté, de son côté, gagne un salaire annuel estimé à 47 500 euros. Ce qui correspond à peu près à une rémunération mensuelle de 4 000 euros brut.

Ainsi, le salaire moyen d’un auditeur externe qu’on peut retenir s’élève à 37 800 euros brut par an, l’équivalent d’un salaire brut mensuel de 3 160 euros. Par ailleurs, l’estimation réalisée par Glassdoor et basée sur 7 salaires indique que le gain moyen annuel d’un auditeur externe est de 46 503 euros brut par an.

Un salaire qui varie en fonction de l’expérience

En se basant sur les données relatives aux salaires d’un auditeur externe, il apparaît que la grande majorité des professionnels gagnent au-delà de 37 800 euros par an ; ce qui représente une rémunération mensuelle brute minimale de 3 160 euros.

Tableau de rémunérations de l’auditeur externe

Niveau d’expérienceSalaire brut annuelSalaire net mensuel
Débutant33 250 euros2 133,75 euros
Expérimenté37 920 euros2 169 euros
Expert 47 500 euros3 047 euros

Le métier d’auditeur externe

Les entreprises, notamment celles qui sont cotées en bourse, ont une obligation de transparence financière. Leurs comptes doivent être contrôlés et certifiés chaque année par des auditeurs externes.

Que fait concrètement un auditeur externe ?

L’audit comptable et financier représente le cœur des interventions de l’auditeur externe. Mais il peut également examiner les informations non financières pour donner une assurance dans d’autres secteurs ou aider le responsable à résoudre des problèmes particuliers. De façon concrète, l’auditeur externe a pour missions de :

  • visiter les entreprises et discuter avec les dirigeants pour appréhender leurs besoins ;
  • planifier, réaliser, et parfois, mettre en place des procédures pour la réalisation d’audits et tests sur mesure ;
  • participer aux réunions et questionner les équipes pour réunir des éléments probants ;
  • examiner tous les documents importants (comptes, registres financiers et tout autre document imprimé ou informatisé) ;
  • suivre les inventaires et autres procédures commerciales ;
  • se baser sur les analyses pour étudier les rapports financiers, la fraude ainsi que les risques commerciaux opérationnels ;
  • préparer un rapport d’audit global en y incluant les recommandations pour l’amélioration des systèmes ou processus.

Quelles sont les compétences requises pour exercer en tant qu’auditeur externe ?

Pour réussir une carrière d’auditeur externe, de bonnes aptitudes relationnelles et d’influence vous seront très utiles, et ce, pour établir aisément les relations et négocier avec les clients. Une solide base en communication écrite et verbale est également nécessaire pour présenter, de façon concise et claire, les informations complexes.

L’auditeur externe doit être doté de bonnes compétences analytiques pour collecter, évaluer et interpréter les données. Il lui faut aussi s’imprégner de l’utilisation des logiciels spécialisés comme les outils d’analyse de données et de modélisation pour performer à son poste.

Quelle formation pour devenir auditeur externe ?

Pour vous lancer dans une carrière d’auditeur externe, vous devez viser au minimum un diplôme de niveau Bac +5 dans une spécialité de contrôle audit, de comptabilité, de finance ou d’économie. On peut citer par exemple :

  • le diplôme d’école de commerce, mention finance
  • le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion ;
  • le master comptabilité, contrôle audit (CCA) ;
  • le master contrôle-audit-reporting financier ;
  • le master finance.
  • les masters professionnels droit, économie, gestion et finance, etc.