Accueil » Salaire Auxiliaire de vie : combien gagne un auxiliaire de vie ?
Salaires

Salaire Auxiliaire de vie : combien gagne un auxiliaire de vie ?

Auxiliaire de vie avec un monsieur agé dans un fauteuil roulant

Chargé d’aider ses patients dans les tâches physiques du quotidien, l’auxiliaire de vie est également un soutien moral pour les personnes qu’il accompagne. Ce métier exige des qualités humaines et relationnelles développées ainsi qu’une bonne constitution physique. Le salaire d’un auxiliaire de vie en France oscille entre 1 537 et 2 183 euros brut par mois.

Combien gagne un auxiliaire de vie en France ?

Plusieurs raisons peuvent justifier le fait d’avoir besoin d’un auxiliaire de vie : un handicap temporaire ou permanent, la maladie, la vieillesse, etc. Son rôle est donc de porter assistance aux personnes en difficulté. Pour cela, il est payé entre 1 537 et 2 183 euros brut par mois.

Le salaire moyen pour un auxiliaire de vie

En début de carrière, un auxiliaire de vie perçoit un salaire estimé à 1 537 euros brut par mois, soit 18 444 euros brut par an. Dans la fonction publique, ce salaire peut grimper jusqu’à 1 949 euros brut par mois. Ce qui équivaut à un salaire annuel brut de 23 388 euros par an.

Avec l’expérience et l’ancienneté, le salaire mensuel brut de l’auxiliaire de vie peut monter à 2 183 euros, soit 26 196 euros brut par an.

Un salaire qui varie en fonction du profil

Le salaire d’un auxiliaire de vie dépend du secteur dans lequel il travaille. Par exemple, les salaires les plus élevés sont observés dans le secteur privé. Cette rémunération est encore plus élevée si la personne assistée souffre d’un handicap. 

D’autre part, le métier d’auxiliaire de vie sociale à domicile est également plus rémunéré que celui d’auxiliaire scolaire, car ce dernier n’intervient qu’à l’école de l’enfant en situation de handicap.

Les auxiliaires de vie qui travaillent à temps partiel sont rémunérés à l’heure, avec un taux horaire brut de plus de 11 euros. Leurs salaires varient donc selon le nombre d’heures de travail effectuées.

Tableau de rémunération de l’auxiliaire de vie par niveau d’expérience

Niveau d’expérienceSalaire brut annuelSalaire brut mensuel
Débutant18 444 euros1 537 euros
Moyen21 600 euros1 800 euros
Expert26 196 euros2 183 euros

Le métier d’auxiliaire de vie

Le métier d’auxiliaire de vie se divise en deux branches : l’auxiliaire de vie sociale à domicile et l’auxiliaire de vie scolaire.

Que fait concrètement un auxiliaire de vie ?

L’auxiliaire de vie sociale à domicile, comme son nom l’indique, intervient au domicile de ses patients pour les aider dans l’accomplissement des tâches quotidiennes. Ce professionnel d’aide à domicile a pour mission de permettre aux personnes souffrant de vieillesse ou de handicap passager ou définitif de mener une vie un tant soit peu normale, en les aidant dans toute situation qui le demande.

Cette assistance passe par l’accomplissement des travaux ménagers, les courses, la cuisine… L’auxiliaire de vie sociale à domicile aide également ces personnes à prendre leurs repas, à faire la toilette, s’habiller, se lever, s’asseoir, faire une promenade.

L’une des missions de l’auxiliaire de vie est d’être un soutien moral à ces personnes assistées, de leur apporter du réconfort et la chaleur d’une présence humaine. Il peut arriver qu’il soit également sollicité pour aider un patient dans des démarches administratives telles que les déclarations d’impôt, le paiement des factures ou à se rendre à une visite médicale. Même s’il n’est pas habilité à réaliser les soins infirmiers, il se doit, néanmoins, de surveiller la santé de ses patients.

Quant à l’auxiliaire de vie scolaire, il assiste les enfants en situation de handicap mental ou physique à l’école pour leur permettre de vivre une vie scolaire normale. Son travail peut consister à aider ces enfants à se déplacer ou à installer leur matériel scolaire, à écrire les cours ou prendre des notes ou même à apprendre à lire ou écrire.

Quelles sont les compétences indispensables pour exercer en tant qu’auxiliaire de vie ?

L’auxiliaire de vie doit avoir des connaissances étendues en matière de santé, d’hygiène et de diététique. Il doit avoir le sens de l’organisation, du contact, de l’écoute et du dialogue pour instaurer la confiance entre son patient et lui.

Pour exercer le métier d’auxiliaire de vie, il est important d’aimer les gens et d’être patient. Étant en contact avec des personnes psychologiquement et émotionnellement fragilisées, l’auxiliaire de vie doit également être une personne forte.

En ce qui concerne l’auxiliaire de vie scolaire, il est nécessaire qu’il ait des capacités de pédagogue pour aider ses patients à s’épanouir en milieu scolaire. Le métier exige également une bonne condition physique, car il faut être en mesure de porter un patient qui ne peut pas bouger tout seul.

Quelles sont les formations qui ouvrent au métier d’auxiliaire de vie ?

Des études d’auxiliaire de vie sont nécessaires pour exercer ce métier, mais aucun niveau de qualification n’est nécessaire pour suivre ces formations. Notons que celles-ci sont disponibles aussi bien dans les instituts privés que dans les instituts publics. Elles permettent d’obtenir le diplôme d’État d’accompagnement éducatif et social, spécialité accompagnement de la vie à domicile.