Accueil » Salaire : combien gagne un Commis de cuisine ?
Salaires

Salaire : combien gagne un Commis de cuisine ?

Commis et chef dans la cuisine d'un restaurant

Le commis de cuisine joue le rôle d’assistant du chef cuisinier. Il s’occupe, dans l’ensemble, des tâches que ce dernier ne peut gérer de façon directe. Employé en général dans des établissements alimentaires, le commis de cuisine gagne en moyenne 22 200 euros brut par an.

Combien gagne un commis de cuisine ?

Dans les différents métiers liés à la restauration, celui de commis de cuisine est sans doute l’un des métiers avec les revenus mensuels les plus faibles. En effet, ce professionnel gagne en moyenne 1 850 euros brut par mois.

Quel est le salaire moyen d’un commis de cuisine ?

Les commis de cuisine travaillent dans divers établissements de restauration. Assistant les chefs cuisiniers, on les retrouve notamment dans les restaurants, les brasseries et autres services de restauration. En général, leur salaire varie entre 1 763 et 2 183 euros brut par mois ; soit 21 156 à 26 196 euros brut par an.

Le salaire le plus bas représente le salaire d’un professionnel qui fait ses premiers pas dans le métier. Il faut quelques années d’expérience pour passer à une rémunération de 1 850 euros brut par mois ; soit 22 200 euros brut par an. Notons qu’il s’agit là de la moyenne dans ce métier.

Avec une plus grande expérience du métier, le commis de cuisine peut gagner environ 2 183 euros brut par mois ; soit 26 196 euros brut par an. Cette rémunération peut aller au-delà, en fonction d’un certain nombre d’éléments.

Sur quoi se base son salaire ?

Comme pour la majorité des métiers, les commis de cuisine sont rémunérés en fonction de leurs expériences. Sur la base de la grille salariale appliquée, on remarque que les professionnels les moins payés sont ceux avec le moins d’expérience.

Cette variation, il faut le noter, dépend aussi fortement des plans de carrière mis en place par les établissements. Sur cet aspect, il est d’ailleurs intéressant de noter que les grilles salariales changent selon les établissements de restauration et leurs localisations. Pendant qu’un commis de cuisine dans un établissement à Paris est susceptible de se retrouver avec près de 3 500 euros brut par mois, un autre à Lyon est approximativement à moins de 2 000 euros brut par mois.

Les qualifications de base peuvent également entrer en ligne de compte. Dans ce sens, les employés avec les bonnes qualifications sont assez souvent les mieux payés.

Tableau de rémunération d’un commis de cuisine selon l’expérience

ProfilSalaire annuel brutSalaire mensuel net
Débutant21 156 euros1 375,14 euros
Confirmé22 200 euros1 443 euros
Expert26 196 euros1 702,74 euros

Le métier de commis de cuisine

Le commis de cuisine a principalement pour mission d’assister le chef cuisinier d’un établissement de restauration. À cet effet, ces tâches sont diverses et peuvent varier en fonction de l’établissement dans lequel il travaille. Cependant, elles concernent généralement la préparation des ingrédients à la vaisselle.

Que fait un commis de cuisine ?

Le commis de cuisine joue en quelque sorte le rôle d’employé à tout faire à la cuisine. Au nombre des différentes tâches qui lui reviennent, on retrouve :

  • l’apprêt des ingrédients et matériels nécessaires à la préparation ;
  • l’entretien des matériels et de l’espace de travail, dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité ;
  • la préparation de plats simples et de plats secondaires.

En fonction des établissements, le commis de cuisine peut également s’occuper d’autres tâches comme le contrôle des marchandises à la livraison ainsi que leur stockage. En fait, il est de son devoir d’assurer toutes les tâches d’un cuisinier, mais que le chef cuisinier ne peut pas gérer lui-même.

Quelles formations pour devenir commis de cuisine ?

Un CAP Cuisine est requis pour envisager une carrière de commis de cuisine. En apparence sans exigences majeures, ce poste est susceptible d’ouvrir sur d’autres métiers comme celui de second de cuisine ou de chef cuisinier. Il est donc important de capitaliser ses chances dès l’embauche.

Dans cette dynamique, il est possible de faire un Bac avec une spécialisation en cuisine ou dans d’autres domaines de la restauration. Il existe des formations complémentaires, accessibles à tous ceux qui désirent devenir commis de cuisine. Elles permettent de croître les chances de se faire embaucher, en développant diverses compétences.

Ces compétences concernent l’utilisation des équipements et des ustensiles de cuisine ainsi que les méthodes de conditionnement, de conservation et de désinfection des aliments. Elles concernent aussi les règles qui s’appliquent en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire, entre autres.

Secteurs