Accueil » Comment devenir Traffic Manager
Métiers

Comment devenir Traffic Manager

Gestion de campagnes sur Google ads

Le Traffic Manager est un acteur majeur de la digitalisation. Il est chargé de concevoir, installer, suivre et analyser les campagnes publicitaires des sites web. C’est un expert d’internet et du marketing qui travaille principalement sur les leviers d’acquisition : c’est-à-dire les différents canaux, autant online qu’offline, qui permettent d’améliorer la visibilité d’une entreprise dans le but d’acquérir de nouveaux clients ou de nouveaux marchés.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : À partir de Bac +2
  • Études en alternance : oui
  • Salaire débutant : 1 800 € brut
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Consultant SEO, Webmarketer, Webdesigner, Community Manager
  • Secteur d’activité : Communication, Internet

Le Traffic Manager est le gestionnaire du trafic des sites web. C’est un technicien du marketing qui travaille en collaboration avec les équipes commerciales et techniques. Il effectue des analyses qualitatives et quantitatives des données de fréquentation et d’audience des sites internet. Ce professionnel maîtrise parfaitement le web et ses composants. Il travaille avec les services communication, publicité ou informatique. Cette collaboration lui permet ensuite de définir les stratégies marketing pour augmenter le trafic et la visibilité d’un site.

Missions

  • Définir les objectifs de développement du trafic d’un ou plusieurs sites internet et mettre en œuvre les solutions choisies : il détermine les actions nécessaires pour atteindre des objectifs de hausse de fréquentation du site. Pour cela, il tient compte de la politique commerciale de l’entreprise, de ses objectifs de vente et de son budget.
    Il met ensuite en ligne les différentes campagnes marketing et en effectue le suivi, puis l’analyse.
  • Mesurer et analyser la fréquentation et le positionnement du site : à la fin des campagnes, le Traffic Manager, analyse les données relatives à la fréquentation du site. Il peut ainsi déterminer l’efficacité et l’impact de la campagne. En fonction des résultats, il met en place des actions correctives ou complémentaires si nécessaire, en collaboration avec l’équipe marketing.
  • Imaginer de nouveaux leviers d’acquisition : à l’aide des éléments recueillis lors de l’analyse des campagnes, le Traffic Manager établit les actions nécessaires pour améliorer le positionnement de l’entreprise. Il va ainsi orienter ses actions vers le référencement optimisé (SEO), réaliser des campagnes d’optimisation ou d’interaction sur les réseaux sociaux, faire des campagnes d’emailing…

Qualités et compétences

  • Posséder une excellente maîtrise du web : le Traffic Manager doit donc avoir une très bonne connaissance d’internet et des outils associés. Il est à l’aise avec les forums, blogs, flux RRS, chats, médias sociaux, moteurs de recherche… Il doit également maîtriser les différents langages de programmation (Java, HTML, SQL). De plus, il se tient à jour des exigences des moteurs de recherche en termes de référencement naturel.
  • Maîtriser les outils digitaux : pour mener à bien ses missions, le Traffic Manager doit parfaitement maîtriser les outils de tracking tels que Google Analytics. Ce sont des éléments indispensables pour travailler efficacement sur le référencement naturel ou optimisé et la pertinence des campagnes qu’il va mettre en œuvre. Il lui sera également indispensable de maîtriser le domaine statistique, d’avoir des connaissances juridiques et des acteurs du Net.
  • Être en veille constante, anticiper et réagir vite : le Traffic Manager doit s’informer régulièrement sur les évolutions constantes du monde digital. En effet, les règles de référencement changent très fréquemment et il faut savoir se repositionner rapidement pour rester visible sur le net.
  • Posséder un bon relationnel : le Traffic Manager travaille en collaboration avec les différents services supports (marketing, juridique ou informatique) et doit donc avoir le goût du travail en équipe. Il doit aussi s’adresser à des interlocuteurs variés dans des domaines divers, mais complémentaires.
  • Être rigoureux et méthodique : son travail d’analyse l’amène à travailler avec de nombreuses données qu’il convient de traiter de façon ordonnée et minutieuse.

Horaires

Un Traffic Manager qui travaille dans une structure aura des horaires de travail classiques. Un free-lance ou un autoentrepreneur aura des horaires moins réguliers. Il pourra être amené à travailler tard le soir ou les week-ends pour assurer la pérennité de son activité.

Conditions de travail

Les conditions de travail peuvent être assez stressantes, car il faut sans cesse être en veille et en alerte. Le Traffic Manager peut exercer des missions multiples et complémentaires telles que community manager. Il doit donc être capable de rebondir rapidement d’une tâche à l’autre.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire
  • Débutant : 1 800 euros bruts par mois
  • Confirmé : 2 000 euros bruts par mois
  • Sénior : 3 500 euros bruts par mois

Études et Formations

Pour exercer comme Traffic Manager, il faut être titulaire d’un bac, complété par au moins deux années d’études supplémentaires dans un BTS ou un DUT en lien avec les métiers du digital. De nombreuses formations sont disponibles pour se spécialiser.

Formation supérieure en marketing, communication ou informatique

Il existe de nombreux diplômes types BTS ou DUT pouvant mener au métier de Traffic Manager tels que le BTS communication ou le BTS Services informatiques aux organisations ou le DUT Information-communication option publicité. Toutes ces formations comprennent un socle commun général et des matières spécialisées en Informatique, en Gestion et en Marketing digital.

Licence Pro E-Commerce et E-Marketing

Cette licence, spécialisée en marketing digital, peut être réalisée en présentiel ou en distanciel, dans une école ou par le biais d’un organisme de formation. Il faut être titulaire d’un BTS pour pouvoir intégrer cette licence.

Master Communication et Marketing

Pour intégrer cette formation, il faut être titulaire d’un BAC +3 dans le domaine de la communication. Les admissions se font généralement sur dossier ou par concours dans certaines écoles privées.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles et des organismes qui proposent des formations pour devenir Traffic Manager :

Débouchés

Après quelques années d’expérience comme Traffic Manager junior, il est possible d’évoluer vers un poste de responsable d’équipe de Traffic Managers ou se spécialiser dans la vente d’espaces publicitaires dans une régie. Les postes de responsable du webmarketing ou de webplanneur dans une agence web sont également accessibles.
Avec une bonne expérience et des recommandations, il est également possible de devenir son propre patron en devenant indépendant.