Accueil » Comment devenir Acheteur industriel
Métiers

Comment devenir Acheteur industriel

Rendez-vous dans un entrepot industriel

L’acheteur industriel veille à acheter des produits et à trouver des fournisseurs selon la stratégie d’achat de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il négocie les contrats selon les coûts et les objectifs de l’entreprise.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Bac+3 minimum
  • Études en alternance : possible
  • Salaire débutant : 2 500 € brut
  • Statut : salarié
  • Métiers associés : commercial, responsable qualité des achats
  • Secteur d’activité : Industrie

Le but premier de l’acheteur industriel est de trouver les produits nécessaires à la production de l’entreprise dans laquelle il travaille. Pour ce faire, il essaie au maximum d’obtenir les meilleurs coûts. C’est pourquoi, il occupe un rôle majeur dans l’entreprise. En effet, il est responsable de faire baisser les coûts de production et de garantir une qualité de produits optimale. La négociation est donc le cœur de son métier. Il doit faire preuve de beaucoup de ténacité et de nerfs solides afin de supporter le stress quotidien lié à son métier.

Missions

  • Analyser le marché et les besoins de l’entreprise : L’acheteur industriel met en application les axes stratégiques de l’entreprise. Il achète des produits et négocie avec les fournisseurs. En d’autres termes, son but est d’optimiser la production industrielle.
  • Sélectionner les fournisseurs et les produits : Il a la responsabilité de trouver de nouveaux fournisseurs et des produits qui pourraient être bénéfiques pour l’entreprise. Il s’occupe également de l’entretien relationnel avec ses différents interlocuteurs. Enfin, l’acheteur industriel a en charge la négociation commerciale des contrats avec les fournisseurs.
  • Effectuer un suivi avec les fournisseurs et s’occuper de la gestion des stocks : L’acheteur industriel est responsable des stocks qu’il gère. Il doit donc anticiper et suivre de près l’activité de l’entreprise.

Qualités et compétences

  • Aimer le contact avec les gens et la négociation : Le métier d’acheteur industriel est avant tout un métier de contact. Il établit une relation de confiance et durable avec ses interlocuteurs. Pour devenir acheteur industriel, il faut en plus d’être un fin négociateur et un bon stratège, être un excellent commercial.
  • Faire preuve de solides compétences d’adaptation et de réaction : Dans le métier d’acheteur industriel, tout va très vite. L’adaptabilité est donc une qualité essentielle à la bonne réussite dans ce métier. Pour cela, il s’occupe de la veille et de l’analyse des marchés. Il est également à l’aise avec les chiffres.
  • Savoir parler plusieurs langues : Ce métier se tourne de plus en plus vers l’international. C’est pourquoi, pour devenir acheteur industriel, la maîtrise de l’anglais commercial est indispensable. Savoir parler une autre langue, telle que l’espagnol, le chinois ou l’arabe constitue un réel plus.

Horaires

Selon l’entreprise dans laquelle il travaille et des fournisseurs avec qui il traite, l’acheteur industriel a une grande amplitude horaire. À titre d’exemple, si l’entreprise achète beaucoup de produits en Asie ou en Amérique latine, l’acheteur industriel décalera ses horaires de travail pour s’adapter à ceux de ses fournisseurs.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez stressantes. Cependant, l’acheteur industriel détient une grande résistance à la pression. De nombreux déplacements, en particulier à l’étranger, rythment son quotidien.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire
  • Salaire débutant : entre 2 500 et 3 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 5 000 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 6 000 euros bruts par mois

Études et Formations

Il existe de nombreuses voies pour devenir acheteur industriel. Un minimum de bac+2 est requis, mais il est préférable de pousser jusqu’à bac+3 minimum. De nos jours, davantage d’acheteurs industriels sont issus d’écoles de commerce. En d’autres termes, ils sont dotés d’un diplôme bac+5 voire bac+6. La concurrence est donc rude et c’est la solidité du diplôme obtenu qui fera la différence lors d’une première embauche.

BTS Commerce international

En 2 ans, ce diplôme forme aux méthodes de négociation commerciale orientées à l’international. En effet, le BTS met l’accent sur les langues étrangères. C’est dont l’atout principal de ce BTS.

Licence professionnelle mention Gestion des achats et approvisionnement ou Acheteur industriel

L’objectif principal de cette licence professionnelle est l’enseignement du droit commercial ainsi que l’apprentissage d’outils de négociation. De plus, avec ce diplôme, vous posséderez les fondements du fonctionnement de la chaîne logistique, mais aussi les démarches d’achat. Enfin, accessible après un BTS, cette formation en alternance donne aux apprenants une véritable idée du métier et de la réalité du terrain.

Master Spécialisé (MS) achat international

Ce master forme au management d’équipe et de projet, ainsi qu’à la gestion des processus opérationnels et stratégiques. L’apprentissage du fonctionnement des achats et de la supply chain (chaîne logistique) est un véritable plus pour les futurs acheteurs industriels. Cette formation, tournée vers l’international, s’adresse aux apprenants désirant intégrer de grands groupes.

Autres possibilités

Les écoles d’ingénieur représentent également un bon moyen pour se former à ce métier, avec l’avantage de présenter une double compétence et d’importantes connaissances dans un domaine d’activité en particulier (industrie, énergétique, mécanique).

Il est possible de se former à ce métier grâce à la formation continue ou en passant par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir acheteur industriel :

Débouchés

La vision globale et le rôle transversal qu’occupe l’acheteur industriel lui promet de belles perspectives d’évolution durant sa vie professionnelle. Avec l’expérience, il pourra prétendre à devenir chef de groupe des achats ou responsable qualité et achat. Il peut également décider de se tourner vers des métiers tels que chef de produit ou responsable de la chaîne logistique.

Secteurs