Accueil » Comment devenir Aide-éducateur
Métiers

Comment devenir Aide-éducateur

Aide-educatrice jouant avec un enfant

L’aide-éducateur intervient auprès d’un public de jeunes enfants. Il a pour mission d’assister, de venir en aide au personnel éducatif pour favoriser le développement des enfants. Il exerce ses fonctions à trois niveaux différents : éducation, prévention et coordination.

Présentation du métier

Également appelé assistant de la petite enfance ou aide EPE (éducateur petite enfance), il travaille dans différentes structures : crèche, école maternelle, voire dans un foyer social. Il propose des activités et anime des ateliers. Il stimule ainsi le potentiel intellectuel, artistique et émotionnel des enfants. De plus, il participe également au renfort de l’équipe d’encadrement. Polyvalent, l’assistant assure également un suivi et un lien entre les parents et ses collègues. Ce métier offre de formidables perspectives d’évolution pour toute personne souhaitant se réaliser dans le secteur de la petite enfance.

Missions

Activité avec des enfants
Activité avec des enfants
  • Assurer l’accueil des familles et la prise en charge des enfants : Quel que soit le milieu dans lequel il intervient, l’Aide EPE répond aux questions des parents et les renseigne sur le programme de la journée. Il s’occupe des enfants et s’assure de leur confort ainsi que de leur sécurité. Selon leur âge, il participe à leur autonomie en supervisant les gestes du quotidien. Il peut ainsi aider un enfant à enlever son manteau, sans pour autant le faire à sa place.
  • Animer des activités et ateliers adaptés : Collage, peinture, chanson, coloriage… Nombreuses sont les activités favorisant le développement et l’éveil des tout-petits. L’assistant petite enfance conçoit et anime tous ces ateliers dans le but de stimuler les enfants. Il s’assure que tous comprennent les consignes et participent.
  • S’assurer de l’hygiène des enfants et de leur environnement : L’aide EPE intervient dans la réalisation de gestes d’hygiène et de propreté auprès des enfants. Ainsi, il est amené à changer les couches, laver les mains des enfants ou les accompagner aux toilettes. De plus, il range et nettoie le lieu d’accueil des enfants. En effet, il doit suivre un protocole d’hygiène stricte pour préserver la santé des tout-petits ainsi que celle du personnel encadrant.

Qualités et compétences

  • Faire preuve de patience et être polyvalent : Travailler au service des enfants nécessite une grande maîtrise de soi. Il est important que l’assistant petite enfance soit patient et attentionné. De plus, les tâches qu’il réalise sont variées et nécessitent beaucoup de souplesse et une grande efficacité.
  • Avoir une bonne condition physique et résister au stress : S’occuper d’enfants en bas âge demande une certaine résistance physique. Il faut souvent s’accroupir puis se relever, porter les enfants dans les bras, ranger l’espace d’éveil… Il est aussi impératif d’avoir une parfaite maîtrise de soi pour résister au stress et ne pas perdre pied dans un environnement parfois bruyant.
  • Aimer le contact avec les enfants et le travail d’équipe : Il s’agit de deux qualités indispensables à toute personne souhaitant devenir aide-éducateur. Les enfants représentent un public particulier, qu’il faut connaître, apprivoiser, mais également savoir approcher. Le travail de l’assistant petite enfance ne se limite pas aux interactions avec les plus jeunes. C’est en équipe qu’il travaille. Main dans la main avec les différentes personnes qui composent l’équipe pédagogique (instituteur, assistant.e social, infirmièr.e, aide-soignant, etc.), il œuvre pour réussir ses missions. Enfin, il est en contact permanent avec les parents des élèves.

Horaires

L’aide-éducateur travaille 35 heures par semaine avec des horaires fixes et réguliers. Qui plus est, et selon la structure qui l’emploie, l’aide EPE peut avoir une grande amplitude horaire sur la journée.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez bonnes, mais peuvent vite devenir fatigantes, voire stressantes.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire
  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 1 550 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 1 650 euros bruts par mois

À noter que la plupart du temps, l’aide-éducateur est employé à mi-temps. Son salaire ne dépasse alors pas les 900 € brut par mois.

Études et Formations

À ce jour, il n’existe pas de diplôme spécifique menant à ce métier. Par contre, il faut posséder au moins un diplôme en lien avec la petite enfance pour être recruté.

CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE)

Anciennement appelé CAP Petite Enfance, ce diplôme forme des professionnels capables de travailler avec des tout-petits. Cette formation est accessible à partir du niveau 3ᵉ. Elle est dispensée en formation initiale et continue.

Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animateur (BAFA) et/ou le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS)

Ces diplômes ne sont pas obligatoires, mais sont largement appréciés, en particulier pour travailler dans le secteur privé.

Diplôme d’État de Moniteur-Éducateur (DEME)

Ce diplôme d’État s’obtient en 2 ans. Il forme des professionnels capables d’encadrer des personnes ayant une autonomie réduite.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir aide-éducateur :

Débouchés

Petite fille réalisant un dessin
Petite fille réalisant un dessin

La plupart du temps, la fonction d’aide-éducateur s’exerce en début de carrière, voire lors de ses études. La précarité liée à cette profession fait qu’il est presque impossible de l’envisager sur du long terme. Par contre, en passant d’autres diplômes, il est possible d’évoluer comme auxiliaire de puériculture, assistant maternelle ou encore éducateur spécialisé.