Accueil » Comment devenir Coach beauté
Métiers

Comment devenir Coach beauté

Praticienne dans un institut esthétique

Le coach beauté a pour mission d’aider ses clients à améliorer leur image en apprenant les meilleurs gestes pour prendre soin d’eux et en les aidant à se mettre en valeur. Dans une société où le regard a une grande importance, il accompagne les personnes qui ont un réel besoin de se sentir en accord avec leur apparence.

Présentation du métier

Le coach beauté s’adresse autant aux femmes qu’aux hommes. Il aide ses clients à se mettre en valeur en leur donnant des conseils de soins, de mise en beauté et en les accompagnant dans un relooking vestimentaire. Il peut, par exemple, accompagner une mariée dans la préparation du plus beau jour de sa vie. Le coach aidera aussi une personne en recherche d’emploi à définir une image en adéquation avec son caractère et le poste visé. Il pourra encore accompagner des personnes ayant pris ou perdu du poids à se réconcilier avec leur miroir.

Missions

  • Être à l’écoute : le coach beauté doit tout d’abord définir les attentes de son client. Avec sa grande capacité d’écoute et une bonne part de psychologie, il comprend les objectifs à atteindre. Il doit savoir lire entre les lignes, car les clients n’arrivent pas toujours à exprimer clairement leurs problématiques.
  • Conseiller les clients : lorsque les objectifs du client sont définis, le coach beauté peut lui proposer un programme adapté et surtout personnalisé. Pour être un bon coach, il est nécessaire d’avoir des connaissances techniques. Quel soin sera adapté à son type de peau ? Quelles couleurs lui vont au teint ? Quel maquillage pour ses yeux ? Une nouvelle coiffure pourra-t-elle tout changer ? Autant de questions auxquelles le coach beauté doit savoir répondre pour orienter son client vers les meilleurs professionnels. Ces derniers pourront alors passer à l’action.
  • S’occuper de l’administratif : le coach est souvent un indépendant. Il doit donc s’occuper de sa gestion administrative et comptable.
  • Veiller au suivi client : il ne doit pas non plus oublier d’assurer le suivi de ses clients pour vérifier que le programme mis en place leur convient bien. Un client suivi se sent valorisé et en est heureux. De plus, grâce aux avis des clients satisfaits, il lui est possible d’en attirer de nouveaux.

Qualités et compétences

  • Avoir le sens du contact : le coach beauté doit établir une véritable relation de confiance avec ses clients. Il pourra ainsi les aider au mieux. Définir les objectifs, élaborer un programme et proposer des solutions adaptées ne peuvent se faire qu’en étroite collaboration avec le client.
  • Avoir de la patience : trouver la formule idéale pour redonner confiance à son client sans le changer totalement n’est pas toujours facile. Le coach devra faire preuve de patience pour ne pas imposer sa vision, car le client risque de ne pas suivre ses conseils. L’objectif est tout de même de lui proposer un changement durable qu’il pourra conserver.
  • Avoir des compétences techniques : pour bien conseiller ses clients, le coach doit lui-même avoir des compétences et des connaissances en cosmétologie, colorimétrie, maquillage, coiffure, mode… C’est important pour sa crédibilité.
  • Être autonome : le coach beauté est souvent seul. Il lui est nécessaire de savoir travailler sans hiérarchie et sans collègues. Il doit gérer son administratif, son planning, sa comptabilité tout en exerçant son métier auprès de sa clientèle.

Horaires

Comme indépendant, il définit ses horaires de travail selon les disponibilités de ses clients. S’il exerce pour une agence, un institut de beauté, un salon de coiffure ou toute autre structure, il sera plutôt amené à travailler 35 à 39 heures par semaine sur un planning pouvant aller du lundi au samedi.

Conditions de travail

Le coach beauté bénéficie d’une grande autonomie dans l’organisation de ses horaires s’il travaille à son compte. Cependant, ses clients ne seront pas toujours libres en journée et il devra souvent être disponible le soir et le week-end. Il reste toutefois maître de son emploi du temps. Les conditions de travail d’un coach salarié dépendront, dans ce cas, de l’établissement qui l’emploie.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un coach beauté est très variable. En effet, s’il est indépendant, ce dernier dépendra des tarifs de ses prestations et de sa renommée.

  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 000 euros bruts par mois
  • Salaire sénior : 2 500 euros bruts par mois

Études et Formations

Le métier est encore peu connu et reconnu en France. De ce fait, comme beaucoup de métiers du coaching, le parcours pour devenir coach beauté n’est pas encadré. Il n’existe pas de diplôme d’État pour exercer ce métier.

La meilleure formation aura trait à un ou plusieurs aspects du coaching beauté : la coiffure, le maquillage, les soins, les conseils mode… De plus, suivre une formation reconnue (diplôme d’État, RNCP, par exemple) peut attirer des clients qui trouveront que c’est un gage de sérieux.

CAP Esthétique cosmétique et parfumerie

Ce CAP permet d’obtenir des compétences en soins esthétiques ainsi que des connaissances sur les produits de soins, d’hygiène, de maquillage et de parfumerie. Le diplôme s’obtient en 2 ans et la formation est accessible dès le niveau 3e. C’est un bon moyen d’acquérir plusieurs compétences.

CAP Métiers de la coiffure

Ce CAP est également accessible dès la fin de la 3e et le diplôme s’acquière en 2 ans. On y apprend à maîtriser les techniques de coiffure et une spécialisation de « Conseil en image » peut la compléter.

Formations RNCP

Une inscription au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) est une preuve de sérieux et de qualité. En effet, si certains métiers ne sont pas valorisés par un diplôme d’État, avoir suivi une formation reconnue peut rassurer de futurs employeurs ou clients. Il existe plusieurs écoles de coaching qui apprennent à accompagner un client et à encourager, motiver et établir un programme. Il existe également des formations reconnues et adaptées au coaching beauté comme celle de « Techniques de conseil en image ».

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir coach beauté :

Débouchés

Le coach beauté travaille surtout à son compte. Cependant, si son entreprise fonctionne bien et qu’il a une bonne réputation, il peut être amené à recruter d’autres personnes pour créer une agence. Il peut également évoluer vers un poste de formateur.