Accueil » Devenir Adjoint de sécurité (ADS)
Métiers

Devenir Adjoint de sécurité (ADS)

Ecusson de la police nationale

L’adjoint de Sécurité (ADS), fait partie de la police nationale française. Son rôle est de patrouiller en équipe et d’apporter un soutien supplémentaire aux agents de police et gardiens de la paix. Parmi ses missions les plus courantes, on retrouve la surveillance de lieux publics, l’escorte ou encore la régulation de la circulation. Il intervient en grande majorité dans la police de proximité.

À noter que depuis le 25 mai 2021, l’ADS a changé de nom et s’appelle désormais Policier Adjoint.

Présentation du métier

L’adjoint de sécurité (ADS) veille au maintien de la sécurité dans l’espace public. Il vient en renfort des forces de police lors d’événements, tels que des manifestations. De plus, il accueille le public au commissariat, participe aux missions d’escorte et prévient la délinquance.

C’est un agent contractuel de la police. En d’autres termes, il porte un uniforme ainsi qu’une carte professionnelle. L’adjoint de sécurité est assermenté, c’est-à-dire qu’il est habilité à effectuer des contrôles d’identité. Il peut aussi verbaliser les infractions de classe 1 à 4 et immobiliser un véhicule. L’ADS est soumis au secret professionnel et, selon les missions auxquelles il participe, peut porter une arme. Enfin, il réalise toutes ses missions à pied, jamais à bord d’un véhicule. 

Missions

  • Assurer la sécurité dans les lieux publics : L’ADS occupe son poste à l’entrée des bâtiments officiels tels que les préfectures ou les tribunaux. Il fouille le public entrant et décèle tout objet non autorisé (comme une arme blanche par exemple). 
  • Assurer la sécurité routière : L’adjoint de Sécurité intervient en véritable renfort auprès des gardiens de la paix. Pour ce faire, il participe activement au maintien de la sécurité routière. Ainsi, il aide à la régulation du trafic routier, il constate les infractions au Code de la route et fait même passer des tests d’alcoolémie.
  • Participer à des journées d’intervention : L’ADS participe à de nombreuses missions dont beaucoup s’effectuent en équipe. Appelées journées d’intervention, elles englobent des missions telles qu’une intervention pour tapage nocturne, des violences conjugales ou la maîtrise d’individus violents. L’Adjoint de la Sécurité intervient aussi pour effectuer le transfert de détenus, de filatures ou des arrestations.

Qualités et compétences

  • Aimer le travail d’équipe et avoir le sens du contact : La plupart du temps, l’ADS réalise des missions en équipe et/ou au contact du public. C’est pourquoi il doit être à l’aise avec les autres et faire preuve d’un bon sens relationnel. Souvent, il viendra en aide aux autres. Par exemple, à l’accueil d’un commissariat, son rôle est d’orienter le public. Il doit donc être à l’écoute et analyser la situation. Enfin, comme agent contractuel d’État, il doit avoir le sens de la hiérarchie.
  • Être réactif, efficace et discret : L’adjoint de Sécurité est soumis au secret professionnel. Ainsi donc, il se doit d’être discret quant aux missions sur lesquelles il intervient. De plus, il travaille souvent dans l’urgence. Par conséquent, la réactivité est une qualité très recherchée par la profession. Enfin, l’ADS démontre d’une grande maîtrise de soi à chacune de ses interventions. En effet, il peut se retrouver face à des individus agressifs, voire insultants envers les forces de police. Face à ce genre de situation, il doit prendre du recul.
  • Être en bonne condition physique : Bien souvent, l’adjoint de sécurité intervient dans des courses poursuite. C’est la raison pour laquelle une bonne condition physique est impérative pour la bonne exécution de ce métier.

Horaires

L’emploi du temps d’un Adjoint de Sécurité est variable. En effet, il peut travailler avec l’équipe du matin, de l’après-midi ou du soir. Ainsi, son volume horaire ne dépasse jamais 40 heures/semaine. Enfin, il travaille les week-ends et jours fériés sans majoration salariale.

Conditions de travail

Les conditions de travail dépendent du type de mission de l’adjoint de sécurité. Certaines interventions demandent une force physique et mentale importante, ce qui ajoute une certaine pénibilité au métier.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

L’adjoint de sécurité signe un contrat CDD d’une durée de 3 ans, renouvelable 1 fois. Sa rémunération reste la même tout au long de la durée de son contrat. 

  • En Île de France, un ADS gagne 1800 € brut/mois.
  • En province, un ADS gagne 1700 € brut/mois

De plus, l’adjoint de sécurité perçoit plusieurs indemnités et primes qui peuvent être mensuelles ou annuelles. Elles englobent le travail de nuit, la prise en compte de l’entretien de l’uniforme ou encore du lieu de résidence (pour les habitants d’Île-de-France uniquement).

Études et Formations

Pour devenir adjoint de sécurité et intégrer la police nationale, aucun diplôme minimum n’est requis. Le recrutement se fait sur dossier, puis lors d’épreuves de sélection. Ces épreuves se déroulent en région. Elles sont organisées par zone de défense et de sécurité, autrement dit par circonscription administrative. 

Pour passer ces épreuves, il faut cependant répondre à quelques critères, à savoir : 

  • être de nationalité française,
  • être âgé d’au moins 18 ans et de maximum 30 ans au moment de l’envoi du dossier
  • être de bonne moralité, bulletin n° 2 du casier judiciaire vierge
  • être recensé
  • avoir accompli la JDC (journée défense et citoyenneté).

Déroulé des épreuves de sélection

Les épreuves de sélection pour devenir ADS se déroulent en 5 étapes. En premier lieu, l’examen du dossier de candidature. Deuxièmement, si le dossier est retenu, le candidat passe alors des tests psychologiques. La troisième étape consiste en des épreuves sportives. Vient ensuite un entretien individuel devant une commission. Enfin, la cinquième étape est une visite médicale ainsi qu’une enquête administrative. 

Formation ADS en École de Police

Si le candidat a réussi les cinq étapes expliquées précédemment, il intègre alors la formation d’ADS dans l’école de police. La formation dure 3 mois 1/2.

L’enseignement est réparti comme suit :

  • 12 semaines d’apprentissage en école,
  • 2 semaines sur le terrain.

Le futur ADS étudie de nombreux cas et doit en trouver les solutions selon l’enseignement reçu par les différents intervenants. Puis, le candidat intègre un service actif. Il s’agit d’une période de 2 semaines lors de laquelle l’ADS prend ses marques sur son nouveau lieu d’affectation. Les futurs ADS sont évalués tout au long de la formation sur les connaissances juridiques et techniques.

Le candidat perçoit une indemnité de formation égale au salaire d’un ADS. De plus, il est hébergé pendant toute la durée de la formation. Au terme de la formation, l’élève reçoit une attestation d’aptitude générale à l’emploi. Sans laquelle il ne peut signer de contrat.

Écoles

Trouver son école de formation

Pour savoir quelles sont les zones de défense et de sécurité qui recrutent et comment constituer le dossier de candidature, cliquez ici.

Débouchés

Après une année passée à travailler comme ADS, le policier adjoint peut passer le concours interne de police pour devenir gardien de la paix. Dès lors, il pourra monter en grade dans la police comme officier ou en choisissant une spécialité.

L’Adjoint de Sécurité peut aussi évoluer vers des postes d’agent de sécurité ou chef de la sécurité dans des entreprises privées.