Accueil » Comment devenir Électricien
Métiers

Comment devenir Électricien

Electricien qui pose un tableau électrique neuf

L’électricien se charge du raccordement, de la distribution, de l’installation et du dépannage du réseau électrique. Il travaille pour des particuliers ou sur le réseau public. Il peut intervenir dans des domaines aussi variés que le chauffage, l’informatique, les télécommunications, la domotique, ou encore le photovoltaïque.

Présentation du métier

L’électricien s’occupe de l’installation et de la maintenance du réseau électrique. Il peut travailler pour une grande entreprise qui distribue l’électricité en France ou bien se charger des installations au domicile des particuliers, dans les hôtels, les bureaux, les bâtiments publics… Il peut également exercer son métier dans le domaine du spectacle en assurant l’alimentation électrique des théâtres, salles de spectacles ou concerts. Dans tous les cas, il s’assure que tout est réalisé dans les normes afin de garantir la sécurité des usagers.

Missions

Pose d'une prise électrique
Pose d’une prise électrique
  • Savoir lire les plans : l’électricien est avant tout capable de comprendre un projet pour assurer l’installation électrique d’un bâtiment. Il a besoin de lire des plans surtout dans le cas d’une installation dans une construction neuve.
  • Réaliser les installations : il passe des gaines, raccorde des fils, maîtrise le rôle et le fonctionnement des disjoncteurs, interrupteurs, prises… Il peut également être amené à modifier des installations existantes pour les mettre en conformité.
  • Vérifier la qualité de l’installation : il s’assure que l’installation électrique répond aux normes et que tout fonctionne. Pour cela il n’hésite pas à tout tester avant de valider son installation.

Qualités et compétences

Feu électrique sur une multiprise
Feu électrique sur une multiprise
  • Être organisé, habile et précis : l’électricien doit faire preuve d’organisation et de précision lors de ses raccordements pour s’assurer de ne pas en oublier. Il doit également veiller au bon fonctionnement de tous les équipements. Enfin, il est capable de trouver rapidement des solutions aux problèmes rencontrés.
  • Avoir des compétences techniques : c’est un professionnel qui doit donc maitriser les gestes et avoir les connaissances techniques suffisantes en électricité. Il maîtrise aussi l’utilisation des appareils de mesure. L’évolution des nouvelles technologies pousse les professionnels à enrichir leurs connaissances. Ainsi ils sont de plus en plus compétents en informatique, liaisons téléphoniques, raccordement de vidéosurveillance et systèmes d’alarme ou encore dans la gestion du chauffage et de la climatisation électriques.
  • Connaître les normes électriques en vigueur : lorsqu’il se charge de l’électricité d’un bâtiment public ou privé, il doit s’assurer que son travail répond aux normes. En effet, le nombre de prises, leur hauteur, les normes de sécurité dans les pièces humides ou encore le raccordement à la terre ne peuvent pas se faire au hasard. C’est essentiel pour garantir la sécurité des occupants.

Horaires

En général, l’électricien travaille en journée du lundi au vendredi. Les journées peuvent parfois être longues, notamment en cas d’imprévu ou de dépannage à réaliser. Il est parfois soumis à des astreintes le soir et le weekend pour procéder aux dépannages urgents.

Conditions de travail

Une partie du métier peut se dérouler en extérieur. Les conditions météo ne sont pas toujours favorables. De nombreux déplacements entre les différents chantiers sont aussi à prévoir. Par ailleurs, l’électricien doit être en bonne forme physique car il peut être amené à porter des charges lourdes.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire
  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 500 euros bruts par mois
  • Salaire sénior : 4 000 euros bruts par mois

Études et Formations

Outils d'électricien et plan de pose
Outils d’électricien et plan de pose

Le CAP électricien est le diplôme minimum à avoir pour exercer ce métier. Pour atteindre des postes à responsabilité ou pour travailler à son compte, il sera intéressant de poursuivre les études. Il est également possible de se spécialiser avec des mentions complémentaires.

CAP Électricien

Ce diplôme est accessible après la 3e. Il s’obtient après 2 années d’étude. L’étudiant apprend les bases du métier.

Le titre professionnel d’électricien d’équipement du bâtiment se déroule sur 1 an. Dans la plupart des organismes de formation, l’admission se fait sur dossier. Aucun diplôme n’est exigé et le candidat doit uniquement savoir lire, écrire et compter. Cependant, un niveau CAP est parfois demandé.

Niveau bac

Le bac pro MELEC (Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés) s’obtient en 3 ans d’études après la 3e. Le titulaire de ce bac peut alors devenir électricien. Il est capable, en plus, de proposer des techniques pour diminuer l’impact sur l’environnement.

Le BP électricien se prépare en 2 ans après un CAP. Le diplômé peut prendre des postes avec davantage de responsabilités que le titulaire d’un CAP.

Mentions complémentaires

La MC Technicien des énergies renouvelables permet une spécialisation soit en énergie thermique soit en énergie électrique. La MC Technicien en réseaux électriques permet à son titulaire de se spécialiser dans la construction de réseaux électriques. Les deux se préparent en 1 an après un bac.

Études supérieures

Un BTS FED (fluides énergies domotique) ou un électrotechnique, par exemple, se préparent en 2 ans après un baccalauréat.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir électricien :

Débouchés

L’électricien peut devenir chef d’équipe. Il peut également travailler à son compte en tant qu’autoentrepreneur ou monter une entreprise plus importante. Il peut aussi se spécialiser dans les panneaux photovoltaïques ou la domotique par exemple.

Secteurs