Accueil » Comment devenir Automaticien
Métiers

Comment devenir Automaticien

Programmation d'une machine à fraiser

L’automaticien intervient au niveau de la conception, de l’installation et de la maintenance d’équipements automatisés. Il maîtrise le fonctionnement des machines industrielles, des robots des outils… C’est un technicien de précision.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Bac Pro PLP, Bac Pro MEI, Bac Pro SN
  • Études en alternance : possibles
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : salarié
  • Métiers associés : Ajusteur-monteur, Ascensoriste, Opérateur d’usinage sur machine à commande numérique, Mécatronicien
  • Secteur d’activité : IndustrieMécanique

L’automaticien est un expert des équipements automatisés. Il a des compétences dans des domaines variés. En effet, il maîtrise la mécanique, l’hydraulique, l’électronique ou encore l’informatique. Il peut ainsi intervenir sur des machines et outils dans les secteurs de l’agroalimentaire, l’automobile, l’aéronautique, l’imprimerie… Il travaille également sur tout appareil nécessitant une programmation (ascenseurs, stations de lavage automobile, feux de circulation…). C’est un métier très diversifié pour les passionnés de technologies.

Missions

Chaîne de production automatisée de voitures
Chaîne de production automatisée de voitures
  • Concevoir : cela nécessite un niveau d’études supérieur, mais l’automaticien peut concevoir des automates et des machines-outils. Il a alors la possibilité de travailler chez un fabricant-concepteur. Dans ce cas, il effectue, parfois, le suivi, la maintenance et la commercialisation des produits. Il peut aussi mettre ses compétences au service d’une société d’ingénierie.
  • Installer : à la demande d’une entreprise qui souhaite utiliser une nouvelle machine, l’automaticien procède à son installation et sa programmation. Il s’assure que les réglages conviennent au client et que la machine fonctionne efficacement en procédant à plusieurs tests.
  • Entretenir et réparer : il réalise un diagnostic à la fois visuel (état des pièces, usure, déformation, propreté…) et technique. Pour cela, il exécute diverses mesures électroniques, électriques et mécaniques. Il peut alors procéder au nettoyage ou à la réparation. L’automaticien accomplit également les maintenances préventives permettant de rallonger la durée de vie des machines. Il prévoit ces maintenances de façon à éviter l’arrêt de la production.

Qualités et compétences

Conception en 3D sur ordinateur de pièces pour une machine
Conception en 3D sur ordinateur de pièces pour une machine
  • Être précis, avoir de la réflexion et de la logique : c’est un métier qui nécessite des connaissances techniques, mais également une maîtrise très précise des gestes. Par ailleurs, l’automaticien doit faire preuve de réflexion et de logique pour concevoir des machines ergonomiques et adaptées à la demande du client. Enfin, ce sont des qualités indispensables pour détecter et réparer rapidement les pannes.
  • Être soigneux, minutieux et habile : l’automaticien travaille avec minutie surtout lorsqu’il s’agit de l’électronique et de la mécanique. Certaines pièces sont difficilement accessibles et les machines peuvent nécessiter des réglages fins pour fonctionner. L’automaticien doit aussi être capable de programmer les logiciels des machines robots.
  • Avoir un esprit scientifique : avec son esprit scientifique, la maîtrise des mathématiques et ses connaissances en électronique et informatique, l’automaticien est capable d’effectuer toutes les opérations sur les automates.

Horaires

Dans une entreprise qui fonctionne 24 h/24, il travaille en général par roulement en 2×8 ou 3×8. Un automaticien doit toujours être disponible en cas de panne. Il aura plutôt des horaires de bureau s’il exerce son métier au sein d’un bureau d’étude.

Conditions de travail

Selon l’entreprise pour laquelle il travaille, l’automaticien peut intervenir à l’internationale ce qui implique des déplacements fréquents. Si l’entreprise fonctionne 24 h/24, il doit également se montrer disponible nuit et jour, semaine et week-end, jours fériés compris. En effet, il doit agir rapidement si une machine tombe en panne. Dans ce cas, il travaille souvent en astreinte et par roulement avec ses collègues.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire dépend des équipements sur lesquels travaille l’automaticien. S’il est complexe, le salaire sera plus important. Il dépend également de son niveau d’études et du domaine dans lequel il exerce (conception, installation, entretien…). Ainsi un débutant gagnera le SMIC soit environ 1 500 euros bruts par mois. Son salaire pourra évoluer jusqu’à atteindre 2 500 à 3 000 euros bruts mensuels.

Études et Formations

Ligne de production de masques
Ligne de production de masques

Il est possible de devenir automaticien avec un baccalauréat. Cependant, des études supérieures permettront d’obtenir des postes avec plus de responsabilités ou dans le domaine de la conception.

Niveau Bac

Les bac pro se préparent en 3 ans après la 3ᵉ. Il est possible de suivre ces formations en alternance ce qui permet à l’étudiant de gagner une expérience professionnelle qui l’aidera à accéder au marché de l’emploi.

  • Le titulaire d’un bac PLP (Pilote de ligne de production) maîtrise le fonctionnement d’une ligne de production et cherche à améliorer sans cesse la productivité.
  • Le technicien diplômé en maintenance des systèmes de production connectés maîtrise l’installation, la maintenance et la réparation de divers appareils industriels.
  • Enfin, le bac pro SN (systèmes numériques) propose 3 options : sûreté et sécurité des infrastructures, audiovisuels, réseau et équipements domestiques et réseaux informatiques et systèmes communicants.

Niveau Bac +2

Des BTS et DUT permettent également d’accéder à ce métier. On peut citer les BTS CRSA (conception et réalisation de systèmes automatiques), ou CIRA (contrôle industriel et régulation automatique). Parmi les DUT, le DUT GEII (génie électrique et informatique industrielle), GIM (génie industriel maintenance) et GMP (génie mécanique et productique) sont adéquats. Selon la voie choisie, l’étudiant s’orientera plutôt vers la conception, le marketing, l’innovation ou encore l’utilisation des techniques de réalité virtuelle. Ces formations se déroulent sur 2 ans après un baccalauréat.

Niveau Licence (Bac +3)

Les licences professionnelles mention systèmes automatisés, réseaux et informatique industrielle ou mention métiers de l’industrie : gestion de la production industrielle forment des spécialistes. Elles durent 1 an et l’admission se fait après un BTS ou un DUT. Elles permettent aux techniciens de se perfectionner.

Niveau Master (Bac +5)

Le master mention ingénierie de la conception ou tout diplôme d’ingénieur dans le domaine permettent d’atteindre un niveau de connaissances encore plus élevé. Ces formations permettront aux automaticiens d’accéder à des postes à responsabilité et/ou de travailler dans un bureau d’études.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir automaticien :

Débouchés

Selon son niveau de formation, son expérience professionnelle et le domaine dans lequel il exerce, l’automaticien peut devenir chef d’équipe, chef de projet en bureau d’étude, chef de service ou ingénieur. Il peut également s’orienter vers un métier de commercial puisqu’il connaît parfaitement les machines ou devenir directeur d’usine. Il peut également choisir de se spécialiser, en robotique, mécanique ou informatique par exemple.