Accueil » Comment devenir Hacker éthique
Métiers

Comment devenir Hacker éthique

Hacker travaillant dans une société de sécurité informatique

Un hacker éthique est un professionnel de la cybersécurité. Il maitrise le piratage informatique, mais utilise ses compétences pour protéger les données informatiques des entreprises et administrations.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : pas de diplôme d’État reconnu, mais une solide formation est nécessaire
  • Études en alternance : possibles
  • Salaire débutant : dépendant du statut
  • Statut : salarié, indépendant
  • Métiers associés : Ethical Sourcing Officer, Chef de projet web, Ingénieur en cybersécurité
  • Secteur d’activité : InternetInformatique

Les cyberattaques sont de plus en plus présentes. Par conséquent, les entreprises cherchent des informaticiens capables de protéger leurs données des piratages. L’idéal est donc de faire appel à un hacker éthique puisqu’il maitrise le piratage informatique, mais utilise ses compétences de façon bienveillante. Il sait comment pirater un système alors comment déjouer les pièges des pirates ! Il peut travailler pour des banques, assurances, administrations, industrie, grandes entreprises…

Missions

  • Évaluer la sécurité du système en place : il réalise tout d’abord un état des lieux du système et du parc informatique de l’entreprise ou de l’administration pour évaluer le niveau de sécurité et les besoins.
  • Détecter les failles : le hacker éthique teste le système informatique. Il essaie d’abord de pénétrer dans le système pour trouver les failles et donc, ensuite, mieux le protéger.
  • Proposer un système de défense : il est capable de proposer des solutions pour améliorer la sécurité et protéger les données sensibles. Il renforce régulièrement ce qu’il a mis en place, car les pirates font, eux aussi, évoluer leurs méthodes.
  • Assurer une veille : il se tient à jour sur les nouvelles technologies et techniques de piratage pour pouvoir les déjouer rapidement.

Qualités et compétences

  • Être passionné d’informatique : il se passionne pour l’informatique et internet bien sûr. Il renouvelle ainsi sans cesse ses connaissances et compétences et reste efficace pour déjouer les nouveaux pièges.
  • Rester dans les limites de la légalité : le hacker connait le droit informatique pour ne pas en dépasser les limites dans sa pratique.
  • Être réactif : en cas d’attaque, il sait réagir très rapidement pour protéger l’entreprise ou l’administration piratée.

Horaires

Il ne compte pas ses heures et répond présent selon les besoins de son employeur.

Conditions de travail

C’est un métier qui demande un engagement personnel important, car le hacker éthique doit rester en alerte pour protéger 24 h/24 le système informatique de l’entreprise. C’est un défi permanent qui nécessite une bonne résistance mentale.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Son salaire dépend de la structure qui l’emploie. Freelance, il gagne de 800 à 2500 euros bruts par mois. Salarié, il peut toucher 4 000 euros bruts mensuels en début de carrière et jusqu’à 7 500 euros en fin de carrière selon la structure pour laquelle il travaille.

Études et Formations

Il n’existe pas de diplôme d’État reconnu pour devenir hacker éthique. Aussi, l’idéal est d’avoir une formation solide en informatique et de maîtriser l’internet. Quelques écoles proposent toutefois des formations orientées vers la cybersécurité. Un hacker éthique qui possède une certification CEH (Certified Ethical Hacker) pourra valoriser sa spécialisation dans la lutte contre le piratage informatique. Cette certification est d’ailleurs souvent demandée par les employeurs. De nombreux organismes proposent des modules pour s’y préparer.

Formations en cybersécurité

L’Esic propose une formation de ce type. Elle peut être financée par un CPF (compte personnel de formation). L’école Cyberfull de Clermont-Ferrand propose également des formations dans le domaine.

Bac +2

Le BTS Systèmes numériques option A informatique et réseaux se prépare en 2 ans après un baccalauréat. Il forme des techniciens capables de maintenir en état des réseaux informatiques qui possèdent aussi des compétences en sécurisation.

Bac +3

La licence professionnelle Cyberdéfense, anti-intrusion des systèmes d’information (CDAISI) est, par exemple, très adaptée pour ce métier. Elle est proposée par l’IUT de Valenciennes. Elle est accessible sur dossier et après un entretien aux titulaires d’un bac +2, de préférence dans le domaine de l’informatique. D’autres universités proposent la licence pro mention métiers de l’informatique : administration et sécurité des systèmes et des réseaux ou mention métiers des réseaux informatiques et télécommunications.

Bac +5

L’École d’ingénieur généraliste du numérique (EFREI) propose un mastère Network et sécurité manager. Il est par ailleurs possible de le suivre en alternance.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir hacker éthique :

Débouchés

Le hacker éthique peut devenir responsable de la sécurité informatique et encadrer une équipe. Il peut aussi travailler dans un cabinet de cybersécurité ou en tant que consultant et avoir un statut indépendant.