Accueil » Comment devenir Parfumeur
Métiers

Comment devenir Parfumeur

Parfumeur qui réalise un parfum

Le parfumeur travaille dans les cosmétiques ou l’industrie chimique. Il crée des parfums en assemblant des molécules de synthèse ou des essences naturelles. Son expertise est très recherchée dans l’industrie cosmétique et chimique, pour la création de senteurs et fragrances en tous genres (parfums, produits du quotidien, etc). C’est un véritable artiste doté d’excellentes capacités olfactives. Il sait parfaitement associer les senteurs pour créer un parfum agréable, répondant aux attentes des clients.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Bac+3
  • Études en alternance : Alternance possible
  • Salaire débutant : 1 678 € brut par mois (SMIC)
  • Statut : Salarié, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Créateur de parfum, Aromaticien, Technicien chimiste
  • Secteur d’activité : Artisanat, Biologie et chimie

Le parfumeur est un artiste qui utilise ses excellentes capacités olfactives pour créer des fragrances. Appelé « nez » ou créateur de parfums, il est capable de différencier des milliers d’odeurs après les avoir mémorisées. Il compose alors des parfums pour susciter une émotion, représenter une humeur ou évoquer une situation particulière.

Il utilise des produits de synthèse ou des extraits naturels de plantes ou de fleurs. Dans l’industrie cosmétique, le parfumeur crée des senteurs qui doivent surtout plaire aux clients par leur odeur. Dans l’industrie chimique, il réalise des fragrances devant être intégrées à des produits du quotidien (désodorisant, déodorant, parfum d’intérieur…).

Missions

  • Créer des parfums uniques : Le propre d’un bon parfumeur est de réussir à marier les saveurs adéquates pour obtenir une odeur agréable. Il participe au succès d’une nouvelle collection de parfums grâce à l’originalité de ces derniers.
  • Respecter les exigences du client : Le parfumeur doit respecter le cahier des charges des équipes marketing des marques. Les fragrances composées doivent correspondre parfaitement aux besoins des clients cibles. La demande peut concerner un produit de luxe, un détergent, une lessive ou un gel douche. Des tests auprès de la population et plusieurs essais en laboratoire sont nécessaires pour aboutir à la version définitive d’un parfum.
  • Suivre les réglementations en vigueur : Le parfumeur doit veiller à ce que les parfums créés respectent les exigences de l’International Fragrance Association (IFRA). Tout produit doit être exempt de toute substance nocive. Pour cela, il se réfère au Research Institute for Fragrance Materials (RIFM). 

Qualités et compétences

  • Avoir un excellent nez : L’odorat est un élément fondamental du métier de parfumeur. Ce dernier ne cesse de s’exercer pour reconnaître des milliers d’odeurs. Il a donc le devoir de se protéger des odeurs trop fortes pour ne pas nuire à son odorat. De plus, l’anosmie (perte de l’odorat) même partielle est incompatible avec l’exercice du métier.
  • Faire preuve de persévérance : Entre les premiers échantillons et le résultat final, il peut s’écouler de nombreux mois, voire plusieurs années. Il faut savoir jongler entre les exigences des clients et le résultat des tests pour créer le parfum voulu.
  • Avoir une sensibilité artistique : Le parfumeur est sans cesse en quête de la combinaison idéale pour créer une fragrance unique qui ravira les clients. Il a nécessairement un talent pour la création artistique.

Horaires

Le parfumeur travaille en journée avec des plages horaires classiques de 9 heures à 18 heures. Certains postes mettent en place des systèmes de rotation. Le parfumeur peut donc faire partie de l’équipe du matin présente de 7 heures à 15 heures par exemple ou de l’équipe de l’après-midi de 11 heures à 19 heures. Les week-ends sont généralement libres.

Conditions de travail

Évoluant en laboratoire, le parfumeur a de bonnes conditions de travail. Le métier requiert beaucoup de minutie pour manipuler les substances. Il faut aussi beaucoup de patience, car le processus de création est long.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

En moyenne, le salaire brut mensuel d’un parfumeur est de 2 200 €. En fonction de son diplôme et de la taille de l’entreprise qui l’emploie, un parfumeur débutant peut percevoir entre 1 678 € brut (SMIC) et 2 000 € brut mensuels. Un créateur de parfum confirmé peut espérer gagner entre 3 500 € et 4 000 € brut mensuels.

Si le parfumeur travaille pour des marques de luxe et est reconnu dans son métier, son salaire peut atteindre les 10 000 € brut mensuels.

Études et Formations

Il est conseillé d’obtenir un bac STL (sciences et technologies de laboratoire) ou un bac général avec des enseignements en physique-chimie. Une fois le diplôme obtenu, l’étudiant peut préparer un BTS Métiers de la chimie puis une licence professionnelle en chimie avec une spécialité en cosmétique et en parfumerie.

Un bachelier peut aussi entrer directement dans un IUT (institut universitaire de technologie) pour préparer le BUT (bachelor universitaire de technologie) de chimie.

Pour devenir parfumeur avec des compétences de chef de projet, les masters les plus spécialisés sont le master européen de l’ISIPCA, le master ICAP et le master FESAPCA.

Master européen en parfumerie et en cosmétique

Les étudiants ont accès à cette formation de deux ans s’ils sont titulaires d’une licence scientifique (chimie, biologie ou biotechnologie) et ont un bon niveau d’anglais.

La première année a lieu en France en partenariat avec l’université de Versailles. La deuxième année se déroule en majorité à l’université de Padoue en Italie. Un retour en France est prévu pour la présentation orale du stage obligatoire de 4 mois.

Les diplômés se dirigent vers les métiers d’évaluateur, de chef de projet en parfumerie ou en cosmétique.

Master chimie ICAP parcours arômes et parfums

Proposée par l’université de Montpellier, cette formation dure deux ans. Elle délivre des enseignements à la fois technologiques et théoriques et forme les étudiants à des postes de cadres en parfumerie. Pour y entrer, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau bac+3 et avoir des connaissances en chimie organique.

Le cursus se déroule en formation initiale avec des stages obligatoires de cinq à six mois pour chaque année. L’apprentissage ou le contrat de professionnalisation est ouvert dès la première année.

Master professionnel FESAPCA

Seuls les étudiants ayant obtenu un diplôme de bac+3 en chimie accèdent à la première année du master FESAPCA (Formation, Évaluation Sensorielle et Analyse des industries de la Parfumerie, de la Cosmétique et l’Aromatique alimentaire) à l’École Supérieure de Parfum. La formation s’effectue en alternance avec un rythme de deux mois en entreprise et deux mois d’enseignements pendant deux ans. Les étudiants souhaitant devenir parfumeurs choisissent l’option « parfums » du cursus.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir Parfumeur :

Débouchés

Être recruté à la sortie des études est très difficile. En effet, les employeurs recrutent surtout des parfumeurs qui ont de l’expérience et un diplôme de niveau bac+5. Un jeune parfumeur peut travailler aux côtés d’un parfumeur confirmé en tant qu’évaluateur. Cela lui permet d’acquérir des compétences qu’il pourra mettre en avant lors des sessions de recrutements.

La carrière d’un parfumeur peut décoller s’il crée une fragrance à succès. Ses compétences seront alors convoitées par de grandes marques de luxe ou maisons de parfum.

Par ailleurs, des supermarchés ou des magasins peuvent recruter un parfumeur expert pour créer des parfums d’ambiance. Enfin, le parfumeur peut évoluer vers des fonctions managériales en prenant la direction d’une équipe de parfumeurs ou créer sa propre société de parfumerie, par exemple.