Accueil » Comment devenir Horticulteur
Métiers

Comment devenir Horticulteur

Horticulteurs dans une serre d'épinards

L’horticulteur est un expert de la culture de tous types de végétaux. Il les produit et les entretient jusqu’à leur vente.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAPA Métiers de l’agriculture, BPA TPH
  • Études en alternance : oui
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Paysagiste, Chef de culture, Jardinier, Arboriculteur, Maraîcher
  • Secteur d’activité : AgricultureNature, Commerce

L’horticulteur produit des végétaux et les entretient jusqu’à pouvoir les vendre. Il est spécialisé dans un type de végétal ou non. Il peut travailler dans une jardinerie, une grande surface, une pépinière… ses missions seront alors différentes en fonction des besoins de l’entreprise. Sa formation lui permet de conseiller les acheteurs sur tous les types de plantes. Il peut également travailler en étroite collaboration avec des paysagistes pour produire des végétaux spécifiques ou de qualité supérieure.

Missions

  • Faire pousser les végétaux : selon les espèces, il procède aux semis, réalise des boutures ou des greffes. Il effectue aussi tous les travaux nécessaires à la production végétale comme l’apport d’engrais et l’arrosage.
  • Entretenir les végétaux : il prend soin de chaque sujet, le traite contre les maladies, le protège du froid et du gel, et effectue les tailles.
  • Vendre : l’objectif de l’horticulteur est la vente. Dans une petite structure, c’est donc parfois lui qui se charge de cette mission. En jardinerie, des horticulteurs peuvent être embauchés pour prendre soin des végétaux de l’espace de vente, mais aussi renseigner les clients et conclure les ventes. Il peut également travailler pour une entreprise qui procède aux envois des végétaux. Dans ce cas, il les conditionne avec soin pour qu’ils ne soient pas endommagés lors du transport.

Qualités et compétences

  • Aimer la nature : l’horticulteur apprécie de travailler dehors et manipuler les végétaux. Il aime la nature et la préserver. De plus en plus d’horticulteurs s’intéressent aux engrais verts et à la culture biologique.
  • Être habile : le métier nécessite de savoir utiliser divers outils (sécateurs, binettes, pelles…) et aussi de procéder à des rempotages, des tailles ou encore des greffes qui demandent une précision dans les gestes.
  • Avoir de solides connaissances et être observateur : l’horticulteur ouvre l’œil pour savoir à quel moment il doit intervenir. En effet, une erreur peut être fatale et mettre à mal des mois de travail. Il a donc des très bonnes connaissances botaniques et connaît les différentes méthodes pour prendre soin de chaque espèce végétale. Il doit aussi être en mesure de conseiller les clients.
  • Être un bon commercial : il n’est pas rare que l’entreprise vende en direct ses végétaux. L’horticulteur peut donc être en contact avec le public et doit avoir un esprit commercial.

Horaires

L’horticulteur travaille en moyenne 35 heures par semaine. Mais ces heures peuvent être lissées sur l’année, car il y a souvent une baisse d’activité en hiver, compensée par une forte hausse au printemps et durant l’été. Il peut travailler les week-ends et jours fériés.

Conditions de travail

Il doit aimer travailler dehors, quelles que soient les conditions météorologiques. En effet, les végétaux ont besoin de soins à toute période de l’année. En serre, la chaleur et l’humidité en été peuvent être étouffantes. C’est un travail nécessite une bonne résistance physique. Porter des charges lourdes, se baisser, travailler au sol… sont le quotidien d’un horticulteur.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 200 euros bruts par mois
  • Salaire sénior : 3 800 euros bruts par mois

Études et Formations

Il est possible de devenir horticulteur avec un CAPA, mais une poursuite d’étude reste intéressante pour enrichir ses connaissances et compétences et obtenir des postes à responsabilité.

CAPA Métiers de l’agriculture support Productions horticoles

Il se prépare en 2 ans après la 3e. Il permet de découvrir le métier et d’acquérir les compétences de base pour travailler chez un pépiniériste, un arboriculteur, un maraicher

BPA Travaux de Productions Horticoles

Le BPA TPH se prépare aussi en 2 ans après la 3e. Il peut également compléter un CAPA car le niveau est légèrement plus élevé. Il existe 2 spécialités : arboriculture fruitière ou horticulture ornementale et légumière.

BAC professionnel

Le bac pro Conduite de productions horticoles (arbres, arbustes, fruits, fleurs, légumes) forme des ouvriers hautement qualifiés qui pourront devenir responsables d’exploitation. Il se déroule en 3 ans après la 3e ou un CAPA.

BTSA Productions horticoles

Un BTSA se prépare en 2 ans après un baccalauréat. Les titulaires peuvent ensuite prétendre à des postes à responsabilité comme chef de culture, chef d’équipe, responsable de travaux… car ce sont des techniciens expérimentés.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir horticulteur :

Débouchés

L’horticulteur peut d’abord se spécialiser dans un type de culture : l’arboriculture pour les arbres, le maraîchage pour les fruits et légumes du potager, la floriculture pour les fleurs ornementales ou devenir pépiniériste pour cultiver les végétaux d’extérieur. Il peut aussi évoluer vers des postes à responsabilité ou s’orienter vers la recherche s’il poursuit ses études en licence puis master, par exemple.