Accueil » Salaire aménageur foncier : combien gagne un aménageur foncier ?
Salaires

Salaire aménageur foncier : combien gagne un aménageur foncier ?

Lotissement de maisons

Encore appelé lotisseur ou promoteur foncier, l’aménageur a pour mission d’acheter des terrains afin d’y réaliser des lotissements pour revendre des parcelles aménagées et viabilisées. De la recherche de terrain à bâtir à la vente, il s’implique à toutes les étapes. D’après les chiffres disponibles en 2022, il gagne au minimum 31 326 euros par an.

Quel est le salaire d’un aménageur foncier ?

En France, les aménageurs fonciers font souvent partie de sociétés de promotion ou de gestion immobilière (ou foncière), voire de compagnies de banque ou d’assurances. Ce métier demande de la disponibilité et d’innombrables déplacements sur le terrain pour un salaire d’environ 3 500 euros. Mais selon la conjoncture économique, il est possible de réaliser des bénéfices conséquents sur les ventes.

Le salaire d’un aménageur foncier en 2022

D’après les chiffres disponibles, l’aménageur foncier débutant peut percevoir un salaire brut mensuel de 2 000 euros en moyenne. Avec quelques années d’expérience, il peut voir son salaire augmenter pour atteindre la somme de 3 500 euros brut par mois.

Cette rémunération est tout de même assez variable. Car même si son salaire moyen constaté en France est de 39 853 euros par an, le lotisseur compétent et expérimenté peut atteindre un salaire annuel assez élevé de 81 350 euros.

Si vous envisagez de vous lancer dans ce métier de lotisseur, retenez qu’en 2022, votre salaire de départ se situera probablement aux environs de 2 500 euros brut par mois.

Tableau récapitulatif de l’étendue des rémunérations d’un aménageur foncier en France

Salaire annuel de la fonction de lotisseurMontant
Minimum relevé31 326 euros
Moyenne nationale39 853 euros
Maximum relevé81 350 euros
Source : https://www.waage.fr/

Ce que gagne un aménageur foncier dépend aussi de sa zone d’activité

À compétences et expériences égales dans ce métier, on constate aussi sans surprise que la zone dans laquelle vous exercez peut influencer le niveau de votre salaire. Ainsi dans le département du Nord, on constate que le salaire moyen proposé à un lotisseur se situe autour de 56 100 euros par an. Cependant, il faut noter que la moyenne nationale est de 39 853 euros.

Dans le Vaucluse aussi, la moyenne des salaires se situe autour de 51 000 euros par an, ce qui est un tiers au-dessus de la moyenne de ce que gagne cette profession en France. En région parisienne, un aménageur foncier peut prétendre à une paye d’environ 50 500 euros par an.

Le métier d’aménageur foncier

L’aménageur foncier travaille généralement sur la base des projets d’urbanisme des communes. C’est à partir de ces plans qu’il conçoit un ou plusieurs plans de division accompagnés de leurs incidences en termes de travaux d’infrastructure. Il doit avoir une vue globale des besoins et des possibilités d’aménagement. Il produit aussi un plan de financement de son projet et s’implique dans la vente des lots.

Il doit donc :

  • savoir anticiper sur les implications de ses projets ;
  • savoir négocier avec les communes et les clients ;
  • s’y connaître parfaitement en droit foncier et en urbanisme ;
  • avoir des relations avec les promoteurs immobiliers et posséder des aptitudes dans la conduite des affaires.

En quoi consiste l’activité de lotisseur ?

Un aménageur urbain dans son activité générale, commence par étudier et analyser divers documents relatifs aux projets d’urbanisme des communautés locales. Ensuite, il recherche et repère des terrains à vendre dont il se charge de l’achat. Son but étant en fin de compte de les revendre à des promoteurs immobiliers.

Il doit donc pouvoir monter un projet de lotissement cohérent et viable avec un bon plan de financement pour couvrir les travaux d’infrastructure. Au niveau administratif, il se charge d’obtenir un permis d’aménagement lui donnant le droit de viabiliser et de vendre ses lotissements.

Les travaux d’aménagement pour rendre constructibles les terrains qu’il a acquis lui reviennent et il doit enfin trouver des clients pour vendre ses lots.

Quelles sont les formations qui mènent au métier de lotisseur ?

Il n’existe pas en tant que tel de formations ou de filières types pour accéder au métier d’aménageur foncier. Ce qui s’en rapproche le plus, ce sont les diplômes de niveau Bac +5 dans le domaine de l’immobilier, de l’urbanisme ou du foncier.

Un Mastère manageur de patrimoine immobilier financier sur 2 ans est tout à fait indiqué. Ce type de formation permet d’acquérir les aptitudes commerciales et juridiques indispensables au métier. Il faut des bases sur le développement foncier, une culture immobilière solide, s’y connaître en gestion financière et posséder des compétences en économie immobilière.

Un master en droit de l’immobilier, en droit de l’urbanisme ou dans les métiers de l’immobilier peut permettre également d’accéder au métier de lotisseur. Il en est de même pour les diplômes d’écoles de commerce, d’écoles spécialisées dans l’immobilier ou d’ingénieur avec spécialisation en urbanisme ou en travaux publics. Ce métier peut aussi s’envisager à partir d’un BTS professions immobilières, d’un bachelor immobilier ou d’un Master of Science immobilier.

Secteurs