Accueil » Salaire architecte : combien gagne un architecte ?
Salaires

Salaire architecte : combien gagne un architecte ?

Réalisation de plans d'architecture

L’architecte est un professionnel chargé d’étudier, de concevoir et de construire un bâtiment, peu importe son usage. Il part de plans et croquis pour établir la faisabilité technique du projet puis veille à l’exécution des travaux. L’architecte travaille pour des clients publics ou privés et perçoit un salaire qui va de 26 000 à 35 000 euros par an.

Quel est le salaire d’un architecte en 2022 ?

Le salaire d’un architecte dépend de son niveau d’expérience, de sa spécialité et de sa localisation géographique. De nombreuses charges incombent à ce professionnel et lorsqu’il a une expérience de 3 à 5 ans, il peut prétendre à un salaire annuel brut d’environ 47 000 euros.

Le salaire moyen pour un architecte

Lorsqu’un architecte débute dans le métier en France et qu’il est salarié dans une agence, il lui est généralement proposé un salaire annuel brut de 25 700 à 32 700 euros. Ce qui correspond à un salaire mensuel net de 1 650 à 2 100 euros.

Mais avec 5 à 6 années d’expérience dans le métier et en se faisant une petite notoriété, son salaire peut grimper pour s’établir autour de 65 400 à 99 700 euros brut par an. Cela équivaut à un salaire net mensuel de 4 200 à 6 400 euros.

Mais le salaire moyen dans cette profession se situe autour de 43 630 euros par an, soit 2800 euros net par mois.

Un salaire qui varie en fonction du statut, de l’expérience et de la spécialité

Les revenus des architectes sont très variables, selon qu’ils soient installés ou non à leur compte, la taille des cabinets et l’envergure de leurs clientèles.

Prenons par exemple l’architecte d’intérieur qui conçoit les espaces intérieurs en exploitant au mieux le volume disponible. Il touche un salaire annuel brut compris entre 35 000 et 48 000 euros, soit un salaire mensuel net de 2 240 à 3 080 euros.

L’architecture de luxe se consacre par contre à des bâtiments d’exception conçus sur mesure et plutôt luxueux. Dans cette spécialité, le salaire annuel brut d’un professionnel peut s’élever à 72 000 euros, soit un salaire mensuel net de 4 620 euros.

L’architecte paysagiste se focalise sur l’environnement extérieur des bâtiments et conçoit un espace pour les mettre en valeur. Son salaire est globalement comparable à celui de l’architecte de luxe.

L’architecte urbaniste, en plus de penser le bâtiment, travaille sur son implantation et son environnement dans un quartier ou dans une ville. Il gagne jusqu’à 48 000 euros brut par an ; soit un salaire mensuel net de 3 080 euros environ.

Tableau de salaires d’un architecte par niveau de rémunération

Niveau de rémunérationSalaire annuel brutSalaire mensuel net
Faible25 714 euros1 650 euros
Moyen44 880 euros2 880 euros
Élevé99 740 euros6 400 euros
Source : https://fr.jobted.com/

Le métier d’architecte

Les architectes travaillent souvent en libéraux, mais peuvent être salariés dans une agence ou dans la fonction publique. Ils travaillent à la conception et à l’établissement des plans et devis d’un bâtiment d’habitation, de locaux commerciaux ou industriels. Il peut s’agir de :

  • la construction ;
  • la conservation ;
  • la rénovation ;
  • ou encore du réaménagement d’un édifice.

Que fait concrètement un architecte ?

L’architecte prend d’abord connaissance des désirs de son client et évalue ses besoins. Il le conseille aussi sur son projet. En dehors de la réalisation de plans détaillés, l’architecte mène une série d’études préliminaires et partage avec le client des esquisses ou une maquette pour s’assurer d’être sur la même longueur d’onde.

Que son client soit privé ou public, il doit mener une étude de faisabilité du terrain. Ainsi, dans ses esquisses, le client doit entrevoir les plans et l’implantation de l’édifice. L’architecte respecte un grand nombre de contraintes, de nature réglementaire, budgétaire, technique, esthétique, etc. Même les questions liées à la transition écologique sont intégrées à son travail.

Ce n’est qu’après validation des premières esquisses par le client ou commanditaire, qu’il élabore un avant-projet affichant :

  • les choix de matériaux ;
  • les teintes ;
  • les surfaces ;
  • mais aussi et surtout les coûts et les délais.

Les caractéristiques générales retenues pour le bâtiment seront intégrées à un dossier pour obtenir le permis de construire.

Si l’architecte réalise les plans d’exécution, il doit faire recours à des entreprises du bâtiment pour exécuter les travaux. Il produit à l’attention de l’entrepreneur, un document qui détaille les prestations attendues des maçons, plombiers, menuisiers, électriciens et autres, ainsi que les matériaux retenus.

Une fois les travaux lancés, il en assure la direction technique et la coordination jusqu’à la réception de l’ouvrage.

Quelles formations ouvrent au métier d’architecte ?

Avec un diplôme d’études en architecture (DEEA) niveau Bac +3, vous pouvez déjà être employé en agence ou dans un bureau d’étude. Mais pour être architecte, le Diplôme d’État d’architecte (DEA) de niveau Bac +5 est indispensable. En plus de cela, vous devez faire une année pour avoir une habilitation à la maîtrise d’œuvre en votre nom propre (HMONP) niveau Bac +6. Au niveau Bac +7, il existe le diplôme de spécialisation et d’approfondissement (DSA) accessible en 18 ou en 24 mois. Il permet d’intervenir sur un projet urbain, sur la maîtrise d’ouvrage, etc.