Accueil » Salaire Animateur économique : combien gagne un animateur économique ?
Salaires

Salaire Animateur économique : combien gagne un animateur économique ?

Réunion de personnes

Chargé de favoriser la création de nouvelles activités, l’animateur économique accompagne les entrepreneurs qui ont l’intention de développer leurs activités sur un territoire. Il identifie d’abord les forces et faiblesses de l’économie de la localité et propose une stratégie de redynamisation en collaboration avec des partenaires. Son salaire mensuel brut tourne autour de 5 000 euros.

Quel est le salaire d’un animateur économique en 2022 ?

L’animateur économique est souvent recruté par une collectivité territoriale : une commune, une agglomération, un département ou une région. Mais il peut aussi exercer dans le secteur privé, pour des organismes de développement économique.

Le salaire moyen pour un animateur économique

Ce professionnel peut exercer dans la fonction publique ou être recruté par un organisme indépendant. Son salaire dépend donc de la grille indiciaire de la fonction publique dans le premier cas et des spécificités de son poste dans le second cas.

Mais en partant des quelques chiffres disponibles, le salaire moyen dans cette activité peut être estimé à 61 385 euros par an, soit un salaire mensuel net d’environ 3 938 euros.

Un salaire qui varie en fonction du niveau d’études

Il est logique que sa rémunération globale reflète sa performance à son poste, mais dès son recrutement, le salaire de ce professionnel tient compte de son niveau de formation.

Le métier d’animateur économique

Ce professionnel polyvalent est sollicité pour aider des collectivités territoriales à atteindre leurs objectifs de développement. L’animateur économique œuvre alors à stimuler la création d’entreprises et à renforcer le tissu économique général, sur le territoire ou dans un secteur d’activité en particulier. Il travaille pour :

  • des communautés de communes et les communautés d’agglomération ;
  • des chambres de commerce et d’industrie ;
  • des sociétés d’économie mixte d’aménagement du territoire ;
  • des agences de développement économique ;
  • ou des cabinets de conseil.

Que fait concrètement un animateur économique ?

Ce métier est aux frontières de l’économie et du social. Il consiste à favoriser la création de nouvelles activités en zone rurale, au sein d’une ville ou dans une agglomération. La première étape consiste toujours à étudier le tissu local et à analyser les besoins pour concevoir des actions d’animation.

L’activité de l’animateur économique est centrale dans l’élaboration de la stratégie de développement d’un territoire, d’un secteur d’activité ou d’une filière. Il participe à élaborer une politique économique qui renforce l’attractivité d’une ville, d’une agglomération ou d’un pôle d’activité.

Son métier nécessite de multiples compétences et fait converger différents acteurs, pour renforcer le tissu entrepreneurial et dynamiser la vie économique sur un territoire ou dans un domaine d’activité. Il initie des brassages et dynamise l’échange d’informations et d’expériences entre entreprises.

Son action est souvent adossée à des organisations professionnelles telles que les chambres de métiers, les boutiques de gestion… Lorsqu’une telle plateforme n’existe pas, il la crée pour initier une dynamique de groupe avec les divers partenaires.

L’animateur économique prend soin de déployer des dispositifs d’information et d’accompagnement des porteurs de projets d’entreprises ; depuis la création jusqu’au développement, en passant par l’étape de l’implantation.

Quelles sont les compétences requises pour exercer en tant qu’animateur économique ?

Doté d’un background en matière d’économie et de finance, il doit maîtriser l’utilisation d’outils informatiques et surtout savoir gérer des bases de données. Vu qu’il s’agit d’un métier transversal, il vous faudra un grand sens de l’organisation et vous aurez besoin d’être à l’écoute et de pouvoir travailler en équipe.

Vous aurez besoin d’avoir de la pédagogie et de posséder certaines aptitudes à la gestion. Lorsque vous travaillerez au sein d’une équipe, vous devrez être en mesure de vous charger spécifiquement de certains aspects, comme l’étude des besoins ou l’accompagnement des promoteurs d’entreprises.

Quelles sont les formations qui préparent au métier d’animateur économique ?

Les profils les plus prisés par les recruteurs dans cette activité sont les diplômes d’écoles supérieures de commerce et de gestion. Du BTS (niveau Bac +2) au master (niveau Bac +5), vous pourrez rapidement vous adapter aux exigences de ce métier. Mais il serait bien de commencer par exercer à un poste similaire pour acquérir un minimum d’expérience sur le terrain.

Les diplômes en économie, en finance ou en droit de niveau Bac +5 qui préparent le mieux à cette fonction sont :

  • le diplôme d’Institut d’Études Politiques ;
  • le diplôme d’ingénieur ;
  • le diplôme d’école de commerce ;
  • le master en science politique ;
  • le master en gestion des territoires et développement local ;
  • le master en urbanisme et aménagement ;
  • le master en ville et environnements urbains ;
  • le master en environnement et développement ;
  • le master en intervention et développement social.

Il existe aussi les Masters spécialisés en développement local et aménagement des territoires qui correspondent à un niveau Bac +6.

Secteurs