Accueil » Salaire Animateur nature : combien gagne un animateur nature ?
Salaires

Salaire Animateur nature : combien gagne un animateur nature ?

Animatrice nature fait une visite pour des enfants

L’animateur nature fait découvrir le patrimoine naturel à divers publics et en profite pour les sensibiliser à sa préservation. Il organise pour cela des excursions ou des activités en pleine nature sur le territoire. Son salaire annuel brut s’élève à environ 25 700 euros.

Quel est le salaire d’un animateur nature en 2022 ?

L’animateur nature organise et accompagne en sortie (petits et grands). Il crée des sentiers de randonnée en nature, à la découverte de la flore et de la faune du territoire. Le but est d’éveiller la cible à la préservation du patrimoine environnemental. En fonction des employeurs, il est rémunéré à partir de 1 300 euros le mois.

Le salaire moyen de l’animateur nature

À ce poste d’animateur nature, on perçoit un salaire moyen qui tourne autour du SMIC, c’est-à-dire 20 130 euros brut par an. Ce qui correspond à un salaire mensuel net de 1 290 euros. Il peut arriver que le débutant dans le métier reçoive plutôt autour de 1 000 euros net par mois.

Mais cela dit, en fonction de son expérience du métier et de l’organisation qui l’emploie, on relève des valeurs de salaires annuels bruts qui vont de 18 000 euros à 30 000 euros.

Un salaire qui évolue peu

Souvent employé au SMIC, l’animateur nature n’a pas beaucoup d’options pour faire évoluer sa rémunération à ce poste. Il peut, avec de l’expérience, cumuler des compétences pour devenir un encadreur d’animateurs ou un chargé de projets environnementaux. Son salaire sera alors un peu plus élevé.

Tableau de salaire d’un animateur nature par niveau de rémunération

Niveau de rémunérationSalaire annuel brut Salaire mensuel net
Faible18 000 euros1 150 euros
Moyen20 130 euros1 290 euros
Élevé30 000 euros1 925 euros
Source : https://polesupnature.fr/

Le métier d’animateur nature

Il est souvent en activité pour le service environnement des collectivités, des parcs et réserves naturelles, des associations de protection de la nature ou des maisons de la nature et de l’environnement. Les principaux axes sur lesquels intervient l’animateur nature pour sensibiliser le public sont :

  • la mise en place d’ateliers nature ;
  • la mise en situation du public ;
  • l’identification des espèces d’un écosystème ;
  • les recommandations de gestes éco-citoyens à adopter.

Que fait concrètement un animateur nature ?

Encore appelé animateur environnement, ce professionnel explique à son auditoire les différents aspects d’un écosystème donné. L’animateur nature amène les visiteurs à prendre conscience des conséquences des interactions de l’homme avec ce dernier. Il cherche avant tout à sensibiliser au respect de l’environnement.

Dans ce métier, sensibiliser à la nature et à l’environnement revient à organiser des sorties et des visites de sites naturels pour partager et transmettre de façon ludique des connaissances et des gestes responsables. Quand la saison le permet, il travaille en plein air pour faire découvrir les plantes, les paysages et les insectes, en bord de mer, en forêt ou en montagne.

Sans faire recours à des termes scientifiques inconnus de la plupart des participants, il présente les richesses du milieu naturel et invite à observer, à toucher, à goûter et à apprécier. Ces actions directes peuvent aussi être associées à des opérations de ramassage de déchets ou de mise en terre de certaines espèces végétales.

Au quotidien, l’animateur en environnement accompagne, encadre et anime des groupes de scolaires ou d’adultes. Et pendant ses activités, il interagit avec son public, écoute avec attention les interventions et répond aux interrogations avec pédagogie.

Il peut être amené à concevoir des supports de communication, déployer des animations pédagogiques, organiser des ateliers de découverte, toujours centrés autour du thème de la préservation de l’environnement. Ses actions se terminent le plus souvent par des recommandations à l’endroit des participants.

L’animateur nature est un acteur clé de la valorisation des richesses du patrimoine et de la sensibilisation à la protection des milieux naturels du territoire. Il s’implique dans l’élaboration d’une stratégie de sensibilisation à moyen et à long terme.

En tant que travailleur indépendant, il peut concevoir ses propres activités, avec des outils pédagogiques adaptés, qu’il proposera aux collectivités, aux associations et aux responsables d’écoles.

Quelles sont les compétences requises pour exercer en tant qu’animateur nature ?

Il faut justifier d’aptitudes à concevoir des outils pédagogiques et d’animation adaptés à divers publics. L’animateur nature doit impérativement avoir des facilités en matière de communication. Il doit évidemment être un bon pédagogue. En plus d’avoir un esprit créatif, il doit être disponible, surtout pendant les saisons touristiques.

Aussi, il est important qu’il dispose de connaissances étendues sur la faune et sur la flore de son territoire. Il lui faut aussi savoir convaincre les élus locaux et les directeurs d’écoles de l’opportunité de ses initiatives.

Quelles formations ouvrent au métier d’animateur nature ?

Voici quelques exemples de diplômes qui permettent d’accéder au métier d’animateur nature :

  • le Bac pro ou brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) ;
  • les Bac +2 de type brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) ou gestion et protection de la nature ;
  • les Bac +3 de type licence pro médiation scientifique et éducation à l’environnement ou animateur agri-environnement ;
  • les Bac +5 en biologie et environnement de type master gestion des sites du patrimoine culturel et naturel et valorisation touristique.
Secteurs