Accueil » Salaire arbitre : combien gagne un arbitre ?
Salaires

Salaire arbitre : combien gagne un arbitre ?

Arbitre lors d'un match de football

Acteur clé dans un match ou dans une compétition, l’arbitre évolue assez près des joueurs pour bien observer et analyser les phases et actions de jeu. Lors de rencontres sportives, il a la difficile tâche d’être neutre et objectif pour prendre des décisions justes. Sa rémunération annuelle brute en début de carrière tourne autour de 18 000 euros.

Quel est le salaire d’un arbitre en 2022 ?

Les salaires d’arbitres professionnels varient énormément selon le sport pratiqué et le niveau de compétition. Ces salaires sont constitués d’une part fixe et de primes de match. Si à la coupe du monde de football, certains arbitres peuvent être payés jusqu’à 57 000 euros, un débutant qui officie lors de matchs de petits clubs va plutôt toucher le SMIC par match.

Le salaire moyen pour un arbitre

Peu importe la discipline sportive, en France, le salaire d’un arbitre comporte une part fixe. À cela s’ajoute une indemnité par rencontre et une prime à l’ancienneté qui dépend de l’expérience.

En ce qui concerne le football, dans le championnat français, l’arbitre central touche autour de 3 000 euros. Son assistant touche environ 1 500 euros et l’assistant vidéo 1 000 euros. Généralement, le salaire moyen par saison en France est de 65 000 euros brut, soit approximativement 4 170 euros net par mois.

Une rémunération qui varie en fonction de la discipline et de l’expérience

À ce poste, le professionnel n’est pas toujours salarié à temps plein. Bien sûr, il peut être recruté et employé par une fédération sportive ou un club. Mais il peut aussi intervenir de façon ponctuelle sur certains matchs quand on le sollicite.

Quand il arbitre des rencontres d’équipes de bas niveau, sa rémunération est proche du SMIC pour une rencontre. Avec de l’expérience et une expertise reconnue, il peut arbitrer des matchs nationaux ou internationaux. À ce niveau, les salaires et primes s’envolent.

Le métier d’arbitre

Qu’il s’agisse de football, de tennis, de basket, de rugby ou de handball, l’arbitre est celui qui surveille impartialement le déroulement des parties ou des épreuves. Sa mission sera alors d’assurer le respect des règlements en vigueur dans ce sport. Il doit connaître ces règles par cœur et s’entraîner pour rester performant. Sa neutralité est capitale. Il ne doit donc jamais prendre parti pour une équipe ou un joueur.

Que fait concrètement un arbitre ?

Peu importe la discipline sportive, l’arbitre est indispensable au bon déroulement d’un match, d’une partie ou d’un jeu. Il doit se déplacer sur le terrain et rester non loin de l’action pour avoir les yeux sur les phases de jeu et sur les gestes et mouvements des joueurs.

Il intervient et signale les fautes, comme la touche ou le hors-jeu en football, un en-avant en rugby ou un marcher en basket. Dans le cadre de chaque discipline et de ses règles, il peut imposer des pénalités ou sanctionner des joueurs en cas d’infraction au cours du match, à travers un carton ou une exclusion.

Avant chaque match, l’arbitre doit vérifier que le terrain ou la surface de jeu est praticable. Il s’assure aussi que les équipements sont disponibles et aux normes. Il contrôle la feuille de match. Il suit le chrono et signale le début du match, les points marqués, les arrêts et les reprises de jeu, ainsi que la fin de la partie. Il peut faire évacuer un joueur blessé.

Dans son métier, il doit rester calme et impartial. Ce professionnel doit savoir imposer le respect et rester concentré sur le jeu. C’est le responsable du bon déroulement des parties. Pour cela, il doit savoir gérer les conflits qui surviennent. Il a besoin d’être dans une bonne forme physique. Il faudrait donc qu’il s’entraîne considérablement. Ce spécialiste suit aussi un entraînement technique adapté à sa fonction.

Quelles sont les compétences requises pour exercer en tant qu’arbitre ?

Il faut avoir du caractère et savoir rester calme en toute situation. Ne pas céder aux provocations ou aux protestations des joueurs ou du public. Vous devez surtout rester juste envers les deux camps en compétition. Il faut alors du self-control, rester attentif et lucide.

Il faut forcément avoir une véritable expertise des règles dans votre sport et vous former en continu pour rester à jour. Il faut être sportif pour suivre le rythme des parties.

Quelles formations ouvrent au métier d’arbitre ?

Pour officier en tant qu’arbitre dans un petit club ou en association, aucun diplôme n’est requis, mais il faut quand même maîtriser les règles du jeu dans le sport en question.

Mais pour exercer à un haut niveau, il faut suivre une formation auprès de la fédération et passer un examen. Enfin, pour exercer en tant que professionnel, il est nécessaire de passer le DU sport de haut niveau et arbitrage.

Secteurs