Accueil » Salaire architecte réseaux : combien gagne un architecte réseaux ?
Salaires

Salaire architecte réseaux : combien gagne un architecte réseaux ?

Ingénieur réseaux dans un data center

L’architecte réseaux analyse la manière dont les informations circulent et propose une solution aux besoins de communication. Il est ainsi chargé d’installer et de suivre l’évolution du réseau de télécommunication d’une entreprise. En France, il perçoit un salaire annuel allant de 42 000 à 75 000 euros.

Quel est le salaire d’un architecte réseaux en 2022 ?

L’architecte réseaux est chargé de la mise en place de systèmes reliant les ordinateurs d’une entreprise ou d’une organisation. Toujours à la pointe de la technologie, il peut concevoir, installer et gérer le réseau, voire former à son utilisation. En France, on estime la rémunération moyenne de ce professionnel à 57 000 euros brut par an.

Le salaire moyen pour un architecte réseaux

En termes de rémunération, l’architecte réseaux gagne un salaire compris entre 40 000 et 80 000 euros brut par an. C’est un professionnel de l’informatique qui, dès le début de sa carrière, touche déjà un salaire compris entre 3 300 et 3 750 euros brut par mois. À ses débuts, sa rémunération peut donc atteindre le montant de 45 000 euros brut par an. Le salaire net sera donc compris entre 2 600 et 3 000 euros par mois.

Pour obtenir une meilleure rémunération, le profil débutant doit faire ses preuves. Il peut par exemple essayer d’améliorer l’architecture du réseau informatique de la structure qui l’emploie.

Après avoir fait ses preuves et avec de l’expérience, le salaire de l’architecte réseaux va évoluer et se situer dans la fourchette de 60 000 à 80 000 euros brut par an. La rémunération annuelle nette sera alors comprise entre 46 000 et 63 000 euros, pour un salaire net mensuel de plus de 5 200 euros.

Un salaire qui varie en fonction de l’expérience et des spécifications du poste

En général, les rémunérations les plus attractives dans cette profession sont réservées à ceux qui ont plusieurs années d’expérience. Un autre facteur déterminant le salaire, c’est la complexité des réseaux construits ou la qualité des améliorations apportées à un système préexistant.

Il n’existe donc pas de grille salariale établie pour cette profession. L’entreprise, les compétences du salarié et la complexité de ses missions sont prises en compte pour définir son salaire. Parfois, il lui est proposé des primes sur objectifs ou d’intéressement. Certaines entreprises offrent même à leurs employés un 13ème mois de salaire.

Ajoutons pour finir que les salaires d’un architecte réseaux sont plus élevés d’environ 10 à 15 % en Île-de-France que dans les autres régions françaises.

Tableau de salaires d’un architecte réseaux par niveau de rémunération

Niveau de rémunérationSalaire annuel brutSalaire mensuel net
Faible 43 032 euros2 761 euros
Moyen50 496 euros3 240 euros
Élevé75 120 euros4 820 euros
Source : https://fr.talent.com/

Le métier d’architecte réseaux

Lorsqu’il existe déjà un réseau, l’architecte réseaux commence par l’analyser pour délivrer des recommandations afin de l’optimiser. Si tel n’est pas le cas, il doit réaliser la totalité du réseau en le faisant correspondre aux besoins spécifiques de l’entreprise. Il doit donc :

  • auditer la performance, la sécurité et la fiabilité des systèmes existants ;
  • proposer et documenter une architecture réseau ;
  • décider de solutions techniques et des opérateurs adéquats ;
  • concevoir le système de communication et superviser sa mise en place ;

Son plan doit tenir compte des ressources dont il dispose.

Que fait concrètement un architecte de réseau ?

Il s’agit d’un poste très technique où il faut concevoir toute une structure informatique et une série de serveurs, avec des connexions adaptées pour faire circuler les données de façon optimale. Cette architecture réseau doit permettre une bonne interaction entre les machines.

L’architecte réseaux travaille généralement pour une entreprise de services du numérique ou pour un opérateur télécoms. Il doit suivre les évolutions technologiques dans son domaine pour anticiper précisément les besoins des utilisateurs et proposer les meilleures solutions.

Presque toujours, il doit analyser le réseau préexistant, se rappeler à quoi va servir le réseau et considérer les utilisateurs du système qu’il mettra en place. C’est donc d’un bilan et d’un diagnostic des besoins techniques en communication qu’il faut généralement partir.

Pour tous les aspects, site web, intranet ou messagerie, il évalue, adapte et mesure les éléments du réseau afin de les optimiser. Les structures, solutions et configurations qu’il propose doivent intégrer l’ensemble des fonctionnalités nécessaires au fonctionnement de l’entreprise en prenant en compte le débit.

À ce poste, il est aussi nécessaire :

  • d’établir des plannings ;
  • de gérer des budgets ;
  • de considérer les contraintes techniques, économiques et réglementaires.

Il faut aussi gérer les relations avec les fournisseurs et conseiller les techniciens qui exécutent la mise en place matérielle du réseau.

Quelles sont les compétences requises pour exercer en tant qu’architecte de réseau ?

Il faut une expertise en réseau et télécommunications. Il faut aussi être créatif et surtout apprendre à anticiper les besoins des utilisateurs. L’anglais, la rigueur, un bon esprit de synthèse et la méthodologie sont indispensables pour évoluer à ce poste. Enfin, il est important d’avoir un bon sens du relationnel.

Quelles formations ouvrent au métier d’architecte réseaux ?

Après le Bac, il faut faire un Bac +5. On peut citer par exemple le diplôme d’ingénieur ou encore le master mention réseaux et télécommunications. Vous pouvez aussi opter pour un Bac +6. À titre d’exemple, nous avons le mastère spécialisé en systèmes de communication et réseaux.

Secteurs