Accueil » Salaire : combien gagne un Contrôleur des douanes ?
Salaires

Salaire : combien gagne un Contrôleur des douanes ?

Contrôleur des douanes de dos

Le contrôleur des douanes et des droits indirects est chargé de vérifier de manière aléatoire les marchandises qui transitent sur un territoire pour relever d’éventuelles illégalités ou des taxes non acquittées. Ce métier de la fonction publique est divisé en deux branches à savoir les opérations commerciales (et administration générale) et la surveillance. Le salaire d’un contrôleur des douanes tourne généralement autour de 1 782 euros net par mois.

Le salaire moyen pour un contrôleur des douanes

D’après les chiffres disponibles, on estime à 27 780 euros brut par an la rémunération moyenne d’un professionnel évoluant à un poste de contrôleur des douanes. Son salaire mensuel moyen tourne donc autour de 1 782 euros net par mois.

Quant à ceux qui font les premiers pas dans le métier, sans grande expérience, cette rémunération s’évalue plutôt à 22 825 euros brut par an. Un contrôleur des douanes débutant gagne donc environ 1 464 euros net par mois.

En revanche, les professionnels expérimentés peuvent espérer gagner jusqu’à 32 820 euros brut par an. Avec l’expérience, le contrôleur des douanes peut donc se retrouver avec un salaire de 2 105 euros net par mois.

Une rémunération qui varie en fonction de la catégorie et du grade 

Comme pour tous les métiers de la fonction publique, le salaire d’un contrôleur des douanes est établi selon une grille indiciaire revue annuellement. Conformément à cette grille, la rémunération du douanier évolue en fonction de sa catégorie, de son grade et de son échelon, tout au long de la carrière.

Tableau de rémunération du contrôleur des douanes selon l’expérience

Niveau d’expérienceSalaire annuel brutSalaire net mensuel
Débutant22 825 euros1 464 euros
Confirmé27 780 euros1 782 euros
Expert32 820 euros2 105 euros

Le métier de contrôleur des douanes

Le contrôleur des douanes est un professionnel chargé de veiller au respect des réglementations douanières et de la législation commerciale internationale dans le cadre de l’importation et de l’exportation de biens. Il s’assure notamment que les droits de douane et les taxes sur les produits échangés sont correctement perçus et versés à l’État.

Que fait concrètement un contrôleur des douanes ?

Le contrôleur des douanes a pour mission de contrôler les mouvements de marchandises transfrontaliers et de s’assurer que les droits de douane et les taxes sur les produits échangés sont correctement perçus. Seule une centaine de contrôleurs des douanes sont recrutés par le ministère de l’Action et des Comptes publics chaque année.

Le contrôleur des douanes peut être amené à effectuer des inspections de marchandises à l’import ou à l’export, en utilisant des équipements de contrôle et des techniques de détection de fraude. Il aura également à rédiger des rapports et présenter des conclusions de contrôle à ses supérieurs hiérarchiques ainsi qu’aux autres services de l’administration douanière.

En plus de ses missions de contrôle, le contrôleur des douanes peut également être chargé :

  • de l’application des sanctions en cas de non-respect des réglementations douanières ;
  • de la mise en place de dispositifs de lutte contre la fraude douanière ;
  • et de la participation à des projets de coopération internationale.

Quelles sont les compétences requises ?

Pour exercer le métier de contrôleur des douanes, il faut connaître et comprendre les différentes réglementations en vigueur. Cela concerne notamment les droits de douane et de taxes sur les produits échangés ainsi que les dispositifs de lutte contre la fraude douanière.

Un contrôleur des douanes est un professionnel avec une bonne maîtrise de l’anglais. Il doit être capable de travailler en équipe et de communiquer efficacement avec les différents acteurs impliqués dans les échanges commerciaux. On peut citer par exemple les importateurs, les exportateurs, les transporteurs et autres services de l’administration douanière.

Enfin, un contrôleur doit avoir l’esprit d’analyse et de discernement pour repérer rapidement les éléments inhabituels ou suspects.

Quelles formations ouvrent au métier de contrôleur des douanes ?

Après le concours, vous devenez contrôleur stagiaire et entamez une formation de 12 mois (avec de la théorie pendant 18 semaines) à l’École nationale des douanes de La Rochelle. Cette formation s’accompagne d’un stage pratique dans les services déconcentrés de la douane. Ce n’est qu’après que vous serez titularisé en tant que contrôleur des douanes de 2ème classe.

Mais pour passer ce concours, le candidat doit avoir au moins le Bac. Il existe aussi une formation continue destinée aux professionnels. Certaines écoles de commerce et de management proposent des programmes de formation en douane et en commerce international qui peuvent être complétés par un stage en administration douanière.